Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 15:58

Lors du dernier conseil municipal (3 avril), Dominique Jachimiak a rappelé que son groupe ferait preuve d’une « opposition ferme, vigilante, mais aussi constructive et respectueuse ». Chiche !

 

Au nom de cette opposition constructive, il dénonça le non respect des délais de convocation au conseil municipal (le 27 mars pour le 3 avril) ainsi que l’absence de note de synthèse. Il dit avoir menacé de recourir au Tribunal administratif parce que le mail envoyé le « 2 avril 2008 à 8 h 44 [n’a] obtenu de réponse qu’à 16 h 17 ce jour. » La réponse concernant les places des élus dans les différentes commissions. Il dénonça aussi l’absence du montant des indemnités des élus dans le tableau fourni dans le dossier (où sont détaillés les calculs de ces indemnités).

 

M. Jachimiak demanda donc une suspension de la séance pour calculer ces indemnités… or celles-ci sont fixées par la loi et n’ont pas changé depuis… M. le maire, Richard Jacquet, donna donc – à l’oral – le montant des indemnités.

Ce fut l’occasion pour Éric Réboli de mettre les pendules à l’heure en demandant à l’ancien maire quel était le montant de ses indemnités de 2001 à 2008, montant que celui-ci n’a jamais donné… La loi n’ayant pas changé, le montant est donc le même que celui du maire actuel qui demandait pourtant une demi-heure de suspension de séance pour le calculer… Si c’est pas une opposition pour la forme ça y ressemble de près !  

 

Quant aux vices de formes du dossier… rappelons que le conseil municipal avait pour but d’installer les commissions et : quelle surprise ! Le conseil a effectivement installé les commissions… Richard Jacquet a répondu à son détracteur : « Si vous souhaitez attaquer ces délibérations au Tribunal administratif, libre à vous mais il nous faut travailler rapidement pour l’intérêt de Pont-de-l’Arche et parler du fond des sujets. »

 

L’histoire du mail ? De l’aveu de Richard Jacquet : « J’ai privilégié la rencontre avec vous pour nous accorder sur les élus des groupes d’opposition appelés à siéger dans les commissions. […] Une opposition « constructive » doit d’abord être capable d’accepter que l’on se parle non ? » Pan sur le bec !

 

M. Jachimiak aurait dû promettre une opposition « procédurière »… il aurait tenu parole !

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

l'abbé roux 21/05/2008 22:08

mettez vous au boulot ?  en substance c'est ce que dis mr jacquet :« Si
vous souhaitez attaquer ces délibérations au Tribunal administratif,
libre à vous mais il nous faut travailler rapidement pour l’intérêt de
Pont-de-l’Arche et parler du fond des sujets. »

D Jachimiak 02/05/2008 07:40

Opposition constructive, oui, encore faudrait il que cette opposition soit un minimum reconnue et informée.Opposition respectueuse, oui, mais le respect, cela se mérite, et une des conditions  soit qu'il soit mutuel...c'est mal parti.Car enfin, 6 semaines amprès les élections, à quoi riment ces attaques?La campagne électorale est terminée, et je vous le confirme, vous avez gagné, alors mettez vous au boulot, cela vaudra mieux.