Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 08:00

Nous le disions, 2012 sera intercommunale ou ne sera pas.

 

Retour bref sur la dernière Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) qui a pour but d’organiser l’intercommunalité sur notre territoire et donc dans notre département.

On peut dire que l’Etat a fait le service minimum (c’est à la mode !) dans l’Eure. Une application de la loi, c’est tout. Pas de révolution et pas de rationalisation des structures intercommunales. Dommage, car l’émiettement en une multitude de petites structures ne permet pas d’atteindre les objectifs de performance voulus dans les premières lois instituant le principe de coopération intercommunale.

De cette commission pour notre territoire, il faudra retenir l’intégration de Portejoie à la CASE et l’amendement porté par le Maire de Pont de l’Arche notamment, auprès de l’union des maires de l’Eure pour refuser la fusion entre les écoles de musique de Pont de l’Arche et de Val de Reuil. Richard Jacquet qui siège à la CDCI a été entendu sur ce point, renforcé des délibérations de toutes les communes adhérentes aux deux syndicats.

 

S’il ne faut pas compter sur l’Etat, il faudra tout miser sur la volonté des élus à organiser un territoire cohérent et des compétences au service de tous les habitants car c’est bien cela qui prime aujourd’hui. Comment faire pour que les habitants d’un même territoire, bénéficient tous des mêmes services ?

Les premières discussions entre élus de la Communauté d’Agglomération Seine Eure (CASE) et de la Communauté de Communes Seine Bord (CCSB) ont eu lieu courant novembre. Une soirée intéressante qui aura permis de poser les bases d’un dialogue, de présenter les deux structures et leurs compétences. Ce premier échange a été également l’occasion de montrer qu’a ce stade aucun point de blocage n’apparaissait et que toutes les questions pouvaient se régler (compétences, personnel …)

Les élus des deux intercos se reverront en 2012 et les élus de Seine Bord envisagent une décision avant la fin de l’année 2012. Du coté de la CASE, les élus devront également débattre de cette opportunité au courant du premier semestre et intégrer cette réflexion dans le cadre du pacte financier que la CASE réalise actuellement et qui sera présenté prochainement aux délégués communautaires.

 

Martin-Fabius-Delamare.jpgLa volonté des élus dépasse largement les 4 cantons. La présence de Laurent Fabius, Président de la Communauté Rouen Elbeuf Austreberthe (CREA) dans les murs de la CASE lors du conseil communautaire de décembre l’a montré. Les deux présidents ont présenté le projet de pôle métropolitain.

Pas question de fusion entre les deux agglos, loin de là mais une collaboration renforcée entre deux pôles d’habitat et d’emploi qui fonctionnent chaque jour main dans la main. Le pôle métropolitain a pour objet de travailler sur des sujets d’intérêts métropolitain pour développer des projets que seule une intercommunalité aurait plus de mal à réaliser. Les compétences qui seront affinées dans les prochaines semaines seront celles du développement économique et notamment de la logistique et des biotechnologies, les transports et le tourisme.

Les élus de la CASE devraient valider en janvier les statuts de la future structure pour une mise en place à la fin du premier trimestre 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Intercommunalité
commenter cet article

commentaires

mreal412 28/12/2011 21:57


Serait ce une anticipation politique à la fermeture de m-real?

Questions d'avenir 31/12/2011 13:54



Peut etre pas une anticipation mais certainement une solution d'avenir. Même si il faut bien l'avouer les deux échénaces n'ont pas les mêmes délais