Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 19:25

Edito du Droit de cité N°23

 La rentrée politique s’annonce intense.

L’année 2007 sera celle de deux scrutins majeurs, les élections présidentielle et législative. Chaque période préélectorale voit resurgir des thèmes de campagne bien connus. Parmi ceux-là, la démocratie participative est une question récurrente.

Comment, en effet, amener les citoyens à être des acteurs de la vie publique, en mesure de s’exprimer ? A tous les niveaux, on cherche, ce qui pourrait être « la méthode miracle ». Encore faudrait-il accepter de perdre une partie de son pouvoir et c’est certainement là, le point de rupture.

En effet, le débat public suppose des opinions différentes, des méthodes opposées mais on ne peut  susciter le débat que si l’on accepte au départ, les règles du jeu .

 

 

A Pont de l’Arche, nous avons connu cette difficulté lorsque nos élus ont souhaité demander l’avis des Archépontaines et des Archépontains sur l’aménagement du parc ludique de la Pommeraie. Le jeudi, les élus réunissaient les habitants pour leur proposer un projet. Si celui-ci répondait en partie aux aspirations, des options différentes furent alors proposées aux élus. Le lendemain soir, ils votaient le projet en l’état sans rien modifier.

Cette recherche d’une plus grande citoyenneté passe aussi par les associations. Cette loi qui a plus de 100 ans permet un investissement de chacun au service de l’intérêt général et le développement de la vie associative doit être favorisé. Encore une fois, nos élus ont fait une mauvaise opération en mettant fin à la belle aventure du centre d’animation enfance jeunesse. Partout, on cherche l’investissement des familles. Dans notre commune, on les renvoie dans leurs foyers et on concentre le pouvoir à la maison blanche.

La démocratie participative c’est aussi l’engagement politique et syndical, c’est accepter le débat d’idées, c’est le respect de l’autre et de ses différences. C’est le respect des valeurs républicaines.

 

Dominique Jachimiak à tord de nous assimiler à des « professionnels de la politique » de la façon la plus péjorative. C’est manquer de respect aux nombreux militants qui donnent de leur temps bénévolement pour faire avancer leurs idées.

Questions d’avenir contribue au débat, les prochaines échéances municipales devraient nous donner raison. Il sera alors urgent de remettre la démocratie participative sur les rails.

 

 

 Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo amatvs

 Réagissez à cet article en cliquant sur "ajoutez un commentaire"

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article

commentaires

Armand 23/11/2006 10:02

" Nous n’avons jamais souhaité une opposition bête et méchante car nous avons du respect pour les hommes et les femmes qui gèrent notre ville même si nous ne partageons pas toujours leurs choix. "
 
Richard Jacquet
 
Éditorial de " Droit de cité : Lettre d’informations de Questions d’avenir " n° 16, janvier 2005.
Je remarque que vous avez tenu parole depuis 2001, ce qui vous honore.
Votre blog admet les commentaires, pas le site officiel de la ville : c'est une belle preuve d'ouverture au débat de votre part.
Bien que nous ne partagions pas les mêmes valeurs, nous avons au moins ces deux points en communs qui font que c'est avec plaisir que j'ai référencé votre blog sur le mien (en lien ci-dessus).
Bonne continuation aux membres de Questions d'avenir.