Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 21:18

Dans notre commune, les municipalités qui se sont succédées depuis plus de 25 ans ont fait évoluer le nombre d'habitants en intensifiant les programmes de logements, Rappelons pour mémoire les résultats significatifs des recensements :

1975 : 2885 habitants

1982 : 2456 habitants

1990 : 3085 habitants

1999 : 3456 habitants

Les municipalités successives (entre 1977 et 2001) ont exprimé leur volonté d'arrêter la baisse sérieuse de population a partir d'objectifs clairs :

Favoriser la mixité à travers l'offre locative et l'accession à la propriété, maintenir une qualité de vie en privilégiant l'habitat individuel, densifier l'offre locative et l'accession en centre ville (300 habitants ont quitté le centre ville entre deux recensements), préserver une qualité environnementale pour faire de notre commune une ville agréable à vivre et réer ou développer les services que les familles trouvent dans les villes: transports, centre de loisirs, restauration scolaire, école de musique, crèche, relais d'assistantes maternelles, aides diverses pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

 
 

Depuis 2001 quelles sont les orientations et les réalisations de l'actuelle municipalité ?

Notre Maire, élu sur un NON a l'agglomération Seine Eure a été promu Vice-président de la CASE en charge du logement.

Il dispose donc d'un outil sérieux initié par son prédécesseur : un PLH (Programme local de l'habitat) qui a défini les enjeux et les objectifs à atteindre pour les 10 prochaines années sur le territoire de la CASE a savoir:

- Développer l'offre en logements locatifs, en accession à la propriété en évitant la polarisation d'une offre spécifique

- Réaliser 400 logements neufs par an dont 80 en locatif social

- Répondre aux besoins de populations spécifiques: Jeunes travailleurs, jeunes ménages, personnes âgées ou handicapées

- Développer l'offre en accession à la propriété à un coût maîtrisé

M le Maire a-t-il appliqué cette politique pour notre commune?

Manifestement NON ! Il suffit pour s’en convaincre de faire un retour sur les programmes réalisés depuis 2001

  •  

     

    Anneau des rosiers : 24 logements pour en remplacer 20 voués à la démolition (programme pratiquement bouclé par la précédente municipalité)
  • 3eme tranche de la Résidence Pierre Mendès France : 18 logements sur les 34 prévus par la municipalité qui a siégé entre 1977 et 1989

  • DIALOGE : 18 maisons destinées à des familles disposant de revenus suffisants pour faire face à un loyer de 850 €. A ce jour à peine la moitié des maisons sont louées. Il faut savoir que la municipalité précédente n'avait pas soutenu ce projet. Une étude sérieuse menée auprès des entreprises dans un rayon de 40 Kms avait mis en évidence l'absence de demandes.

Eh! Oui ! Des personnes sont dans la  rue, ou cherchent désespérément un toit et nous, nous nous offrons le luxe de disposer de pavillons vides !

Concernant l’accession à la propriété, depuis 2001, deux lotissements ont vu le jour :

  • Le Chêne Jaunet : 89 pavillons
  • La Résidence La Borde  : 19 maisons

On voit bien, au vu de cet inventaire que le logement social n'est pas la priorité pour nos élus. A ce jour il ne représente plus que 16% de l'habitat (donnée fournie par la CASE).

Il faut savoir que la municipalité actuelle a laissé hypothéquer tous les terrains sans se préoccuper de l’avenir, qu’ils s’agissent de logements ou de services à la population.

Que restera t’il ? Les friches industrielles, l'immeuble de la gendarmerie, une partie de la forêt de Bord?

Répondant à une question lors d’une réunion de quartier sur l'habitat et l'arrivée de nouveaux habitants le Maire répondra de façon surprenante : « Durant ce mandat nous n'avons pas réalisé de logements » ; ce qui est vrai ! En effet les opérations qui ont contribué à augmenter la population ont été montées par des promoteurs ou des organismes privés! Est-ce un aveu d'impuissance ou une absence de volonté ?

Le Maire a voulu poursuivre l’augmentation de la population mais n’a pas souhaité que la commune investisse dans le domaine du logement: pas d'acquisitions de terrain, pas de financements pour le logement social. Le Maire a souhaité l’arrivée de nouveaux habitants mais n’a pas choisi que la commune investisse dans les équipements publics indispensables comme l’école maternelle.

Les nouveaux habitants, c’est pourtant «  LA POULE AUX OEUFS D’OR » !!! A chaque Conseil Municipal, nos élus se réjouissent de cette manne qui tombe dans l'escarcelle de la commune. Notre Maire a une conception bien « personnelle » de l’action municipale et du service public !

Pour les membres de Questions d’avenir, la question du logement est centrale. Le rythme des constructions devrait maintenant fortement ralentir. Il faudra alors apprendre à vivre ensemble et à entretenir ce que nous avons passé près de trente ans à construire.

 

Concernant le locatif : 

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Logement
commenter cet article

commentaires