Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 14:59

Richard Jacquet a 33 ans, marié, un enfant, il est coordinateur de programme jeunesse. Président de « Questions d’avenir » depuis 7 ans, il est surtout militant associatif depuis presque toujours pour sa commune ou au coeur des mouvements d’éducation populaire.

Richard Jacquet vit à Pont de l’Arche depuis son enfance et c’est effectivement le milieu associatif qui a dû lui donner  le goût de l’action publique.

Au sein du comité des fêtes de la commune d’abord, il a été à l’origine ensuite, avec les « ados de l’époque », de la création du secteur jeunes au centre d’animation Enfance Jeunesse, devenu centre de loisirs municipal.

Il a longtemps travaillé avec les enfants et les jeunes Archépontains avant de rejoindre la direction de la jeunesse de la deuxième commune de l’agglomération Rouennaise.

Son investissement l’a parallèlement conduit à rejoindre les mouvements d’éducation populaire où il est devenu formateur.

Richard Jacquet a donné un sens à son engagement très tôt puisqu'il a été élu à l'âge de 20 ans. Une expérience d’un mandat municipal de 1995 à 2001 avec Paulette Lecureux où il a été un conseiller municipal très actif avant de devenir Adjoint délégué à la communication.

Si Richard Jacquet est passionné par l'action publique en général, il a une forte motivation à travailler pour le développement de Pont de l'Arche, tâche à laquelle il entend bien consacrer une grande partie de son temps en cas de succès, par un aménagement de sa vie professionnelle.

Richard Jacquet est socialiste depuis de nombreuses années et secrétaire de la section du canton de Pont de l’Arche depuis 2001. Il a également siégé dans les instances départementales du parti, responsable des volets jeunesse et animation. Candidat aux dernières élections cantonales, il a obtenu 25% des suffrages.

Pas question pour lui de cacher ses appartenances. La liste qu’il compte présenter aux électeurs n’aura pas d’étiquette mais sera,  il le souhaite, « représentative de l’union de la gauche, dans ses composantes et dans ses valeurs ».

Richard Jacquet estime que deux conditions sine qua non doivent être réunies pour être candidat

Une obligation réglementaire : 27 personnes avec une obligation de parité

Une obligation morale : Tout candidat doit être motivé par l’avenir de sa commune et non pas par son avenir personnel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Citoyenneté
commenter cet article

commentaires

ouch 30/12/2007 13:02

sans vouloir vous offenser la convergence et l'ouverture sont actuellement la grande mode de tous les partis politiques. ce qui ne veut pas dire que cela est bénéfique et très utile. faire plaisir aux uns et aux autres pour récolter quelques voix supplémentaires, c'est fortement démago. a bon entendeur.
p.s.: vous remporterez néanmoins haut la main ces élections, mais attention au retour de bâton certaines idées et certains courrants politiques de gauche sont malheureusement morts de nos jours...

Armand Launay 29/12/2007 20:35

Merci "ouch" pour votre message de soutien. J\\\'aurais deux ou trois précisions à vous apporter en ce qui concerne les entretiens que nous avons en ce moment à "Questions d\\\'avenir" avec les personnes du MRC et du PCF. Si un accord devait être signé entre "Questions d\\\'avenir" et d\\\'autres formations, il ne pourrait se faire que sur un programme commun. C\\\'est une base essentielle pour travailler ensemble et pour ne pas mettre en péril une majorité municipale. Cela dépasse donc la stratégie électorale.De ce fait, la composition d\\\'une liste commune implique une bonne entente entre les candidats et une considération de ceux-ci. Nous n\\\'envisagerions pas de constituer une majorité municipale avec des gens qui ne nous inspirent pas confiance. Or les personnes avec qui nous nous entretenons sont très intéressantes, tant au niveau humain qu\\\'au niveau de leurs compétences et de leur expérience d\\\'élus pour beaucoup d\\\'entre elles. Aucune d\\\'entre elles n\\\'habite Alizay aujourd\\\'hui. Quand bien même, Pont-de-l\\\'Arche a une dimension de chef-lieu de canton qui dépasse la simple municipalité. Qu\\\'il y ait des connexions entre le chef-lieu de canton et les communes avoisinantes et ce notamment par le biais d\\\'élus est une chose positive pour notre commune (je pense notamment à nos associations qui sont très largement cantonales). C\\\'est une chose positive aussi que de travailler en bonne intelligence avec le conseiller général Gaétan Levitre et ce dans l\\\'intérêt de Pont-de-l\\\'Arche et de tout le canton. C\\\'est une chose que ne garantit pas la municipalité sortante.Vous verrez bientôt les noms de ces personnes si accord il y avait et je pense que vous devriez être tout à fait rassuré(e ?) Ouch.Enfin vous faites référence à l\\\'ancienne municipalité de Pont-de-l\\\'Arche dont quelques membres de "Questions d\\\'avenir" sont issus (environ 6, dont l\\\'ancien maire, sur 45). J\\\'apprécie avec vous que les conflits soient passés. Une nouvelle génération arrive aux responsabilités et se rend à l\\\'évidence : nous convergeons et c\\\'est suffisamment rare en politique ces derniers temps pour que cela mérite d\\\'être souligné !

ouch 28/12/2007 12:37

je pense que vous prenez un sérieux risque en vous "encainaillant" de personalité habitant de l\\\'autre côté de la Seine. vous n\\\'avez guère besoin du soutien d\\\'une commune extérieure pour parvenir à vos fins et remporter cette élection (aucun autre candidat n\\\'est crédible!). Les candidats sont quasiement tous des fantômes pour les Archépontains. après avoir livré une petite gue-guerre avec des élus d\\\'une autre commune lorsque vous étiez en place, vous vous attachez maintenant à dialoguer et à travailler avec eux, c\\\'est à mon avis une grossière erreur de jugement que vous pourriez bien regretter. je vous souhaite bonne chance dans vos nouvelles fonctions en l\\\'an prochain à la tête de la commune.

hervé lour 22/12/2007 04:55

Cher Fifi faux rêveur;
 

Malheureusement, je ne connais pas ce Monsieur RITE , et  c’est bien dommage,  car il m’amuse beaucoup, et  il a le sens de la répartie.
 

Qui peut être ce nouvel Hervé ?
 

Je trouve qu’il y a beaucoup trop  «d’ HervéS » aussi mystérieux  les uns que les autres dans cette affaire d’élection locale.
 

Par contre, ils  sont de moins en moins à la Mairie, mais attention un Hervé pourrait en cacher un autre. 
 

Pour ma part, je débattrai en mon nom ou au nom de notre liste "DEMAIN,  PONT DE L'ARCHE".
 

http://www.demain-pontdelarche.net/
 

Merci Monsieur RITE pour votre soutien.
 

Bonnes fêtes à tous et meilleurs voeux
 

Hervé LOUR
 

Hervé Rité 21/12/2007 23:05

Monsieur Jean,
Pour ajouter de l'eau à votre...Moulin, je vais répondre à votre demande de précision mais vous connaissez probablement déja la réponse...
A savoir qu'il y a 2 sortes d'archépontains:
1) ceux qui habitent notre cité depuis quelques années,
et 2) ceux qui sont de souche archépontaine, comme moi, avec des parents inscrits sur le monument du souvenir, avec des ancetres qui remontent au début du 19ème. Et qui sont donc cousins entre eux.
Comme mon nom est donc bien connu dans Pont de l'arche, vous excuserez donc ce pseudo dont je n'ai, effectivement, pas hé-Rité de mes parents et qui m'a permis ce 1er et probablement dernier coup de gueule.