Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2008 3 09 /01 /janvier /2008 23:16

Questions d’avenir depuis sept ans invite au débat.

 

Toutes les formes de communication ont été utilisées pour que celles et ceux qui voulaient prendre la parole aient été en mesure de le faire. Notamment grâce au journal « Droit de cité », notre association a mis en pratique, sans attendre d’être élue, le concept de démocratie participative.

Les élus, ce n’est pas une révélation, ont toujours refusé le débat. Depuis 2004 et en raison de notre opposition au projet du Mutant nous avons même été « bannis » de tous les événements municipaux, là où chaque association a habituellement sa place.

Et pourtant, le débat s’est intensifié. De nouveaux habitants nous ont rejoints au sein de l’association, certains emménagés depuis peu, d’autres ancrés à Pont de l’Arche depuis presque toujours.

Les conditions du rassemblement

C’est cet élan qui nous a poussés à imaginer avec nos partenaires, dans le cadre des élections municipales, un grand rassemblement de toute la gauche.

 

C’est pourquoi la liste de Questions d’avenir emmenée par Richard Jacquet , que vous découvrirez dans quelques jours, regroupera à la fois des socialistes, des communistes, des représentants du Mouvement  Républicain et Citoyen, des radicaux, des hommes et des femmes venus du monde associatif et de tous les horizons de la commune.

Mais la liste de Questions d’avenir sera surtout composée de 27 Archépontaines et Archépontains, passionnés par leur ville et par la gestion municipale.

Il s’agira alors de vous présenter le projet que nous souhaitons mettre en place, si vous acceptez de nous faire confiance.

Questions d’avenir, des réponses pour Pont de l’Arche

 

Il n’est plus simplement temps de poser des questions mais, bien au-delà, d’apporter les réponses à un certain nombre de difficultés que rencontre notre commune aujourd’hui.

Beaucoup d’entre vous apprécient Pont de l’Arche pour sa taille humaine, pour ses services nombreux et pour sa qualité de vie.

Et pourtant, en 7 ans, le Maire sortant a mis à mal :

· l’animation de la ville en faisant disparaître ou presque la Sainte Anne et d’autres événements,

· le tissu commercial en préférant promouvoir l’installation d’un supermarché à la sortie de la ville

· Le monde associatif en municipalisant le centre de loisirs

· Le budget communal en augmentant de façon alarmante le budget de fonctionnement,

· Le patrimoine en créant une halle qui en plus de n’avoir aucune utilité défigure les bords de l’Eure,

· La sécurité en niant un grand nombre de problèmes et en refusant des aménagements de sécurité devant les écoles.

Le projet que nous vous proposerons dans quelques jours sera donc construit sur des piliers qui seront pour nous incontournables : le développement économique, l’éducation, la sécurité, la solidarité, la culture, le développement durable, l’intergénération, les sports et l’animation de notre ville.

Plus que jamais nous vous invitons à faire de notre commune, une ville toujours plus agréable à vivre ensemble.

Partager cet article

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Municipales 2008
commenter cet article

commentaires

gigi 26/01/2008 19:36

il ne s'agit pas de démagogie ou de rassembler des idées, mais simplement un arrangement politique ancien qui avait été conclu. Soudainement, le dialogue est rétabli et qui plus est tout le monde se met d'accord alors que cela n'avait jamais été le cas les années précédentes. Comment deux camps qui se détestent et se critiquent peuvent aujourd'hui cohabiter? Ce qui ne retire en rien vos projets, et votre position de favori pour reprendre les rênes de la commune.

Richard Jacquet 26/01/2008 23:36

Le dialogue ne s'est pas rétabli soudainement comme vous pouvez le croire. Nous avons discuté depuis plusieurs mois et en sommes arrivés à la conclusion qu'une liste d'union était possible.
Outre mes responsabilités depuis 7 ans à Questions d'avenir, je suis également depuis 2001, sécrétaire de la section du Parti Socialiste pour le canton de Pont de l'Arche. Nous nous devions de rétablir le dialogue et de retrouver les relations normales, qu'entretiennent les différents partis de gauche.
Je suis trés fier de la liste que nous présenterons dans quelques jours qui réunit des composantes trés diverses. Chacun peut s'exprimer avec ses différences et c'est, je crois, ce qui fera la cohérence du projet que nous entendons présenter aux Archépontains.
Merci de votre commentaire
Richard Jacquet

Armand Launay 23/01/2008 12:59

Désolé "Gigi" du temps écoulé avant de répondre à votre demande.
Vous l'avez judicieusement pointé du doigt : nous sommes en pleine élaboration du projet, qui plus est, avec nos partenaires.
Pour répondre quant à vos craintes. Nos partenaires de gauche sont représentatifs d'opinions que nous n'avons pas forcément mais que beaucoup de nos voisins peuvent avoir à Pont-de-l'Arche. Leurs opinions méritent d'être représentées au conseil municipal.
Après, que cette union puisse être risquée je suis d'accord. Nous aurions pu cacher nos opinions mais ce ne serait pas très franc - voir démagogique - vis-à-vis de nos concitoyens. Au moins, là, les gens savent mieux ce que nous pensons et ce vers quoi nous tendons.
Quant au fait que ce choix pourrait être douteux, je ne suis évidemment pas d'accord.
Les temps ont changé, c'est certain. L'extrême gauche de nos jours vise à défendre l'Etat providence : l'accès aux soins, aux transports publics, à l'eau, l'énergie...
 Je ne vois rien d'extrême là-dedans, rien d'obsolète non plus.
Espérant avoir apporté des éléments de réponse à vos questions, je vous salue !
 

Arnaud Levitre 20/01/2008 17:35

A l'attention de gigi : en tous les cas, ces échanges sont forts intéressants. En espérant tout de même pouvoir vous rencontrer et discuter de ce qui nous sépare mais aussi de nos convergences. La liste de Questions d'Avenir va rapidement faire connaître son programme, cela pourrait être une belle opportunité pour une rencontre. Alors peut-être à bientôt.

gigi 20/01/2008 16:13

je crois qu'il faut être très réaliste : la retraite à 60 ans ou après 40 de travail c'est terminé et c'est logique. Besoin de financer les retraites, entrée tardive dans la vie active font que les jeunes d'aujourd'hui devraient arriver en retraite vers 65-70 ans et c'est complètement logique. En ce qui concerne le pouvoir d'achat, je ne crois pas que les français souffrent tant que cela puisque les dépenses ont encore augmenté durant les dernières fêtes. Il est vrai que le code du travail est de plus en plus attaqué et c'est bien dommage pour les travailleurs.

Arnaud Levitre 20/01/2008 11:52

C'est vrai vous avez raison, des idéologies complètements obsolètes existent bien en 2008. Pouvoir d'achat en berne, recul généralisé de l'âge de départ à la retraite, attaques contre le système solidaire de sécurité sociale, refus de relever les salaires, démolition envisagée du code du travail, tentative de remettre en cause le logement social... Jour à après jour, chaque décision du gouvernement vise le même objectif antisocial : augmenter sans cesse le taux de profit au détriment du bien-être collectif.