Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 09:41

Le conseil municipal du 12 avril a adopté le budget 2012 de la ville, l’occasion de revenir pour nous, sur les éléments essentiels des finances de la commune et de rétablir quelques vérités.

 

Car on aura tout entendu sur les finances de la ville et il n’en n’est rien !

 

Pont de l’Arche termine l’exercice 2011 avec un excédent de plus de 880 00 euros. Un excédent dû à de multiples facteurs, à commencer par le versement de dotations complémentaires qui viennent remplacer les recettes liées à l’ancienne taxe professionnelle, à des ventes de terrains, mais également à des efforts importants menés sur les dépenses quotidiennes de la ville et notamment sur tous les contrats que la ville passe avec ses prestataires.

Le Maire avait prévenu les fournisseurs de la ville lors de la cérémonie des vœux. Tous les contrats sont épluchés un par un et les économies sont dégagées. Les élus ont décidé de mener une politique offensive sur les dépenses de fonctionnement pour assurer la qualité des services, en tenant compte des recettes de la ville qui stagnent ou baissent.

L’année 2012 verra se poursuivre ce travail avec des renégociations importantes pour la ville, à commencer par la téléphonie et les dépenses de chauffage. « Rien n’est jamais acquis » pour Richard Jacquet qui précise que certaines dépenses qui ont déjà fait l’objet de renégociation seront à nouveau travaillées, notamment en recherchant des mutualisations avec la CASE, les communes voisines ou encore avec le centre de gestion de l’Eure.

 

Pas d’austérité dans ce budget d’un peu plus de 5 millions d’euros. Angélique Chassy parle d’exigence budgétaire et pointe notamment la démarche volontariste de la ville qui a mis en place un nouveau régime indemnitaire pour les agents (70 000 euros supplémentaires). Le Maire a insisté sur l’engagement de la ville aux cotés de ceux qui souffrent le plus. Le budget du CCAS est augmenté et la ville mènera en 2012 une réflexion importante sur la redéfinition de ses politiques sociales pour mieux coller aux nouvelles réalités du territoire.

 

Coté investissement, quoi qu’on en dise, Pont de l’Arche poursuit une politique volontariste. Un millions d’euros d’investissement réalisé en 2011 et près de 3 millions projetés en 2012 avec la concrétisation de projets attendus.

Guy Murvil est revenu sur les projets de la ville. Le centre de loisirs sur lequel les élus ont du voter des avenants relatifs à des prescriptions complémentaires sur le désamiantage et le déplombage, l’effacement des réseaux avec la deuxième tranche de la rue Charles Michels, les aménagements de sécurité dans la ville, les préconisations imposées par les commissions de sécurité dans différents bâtiments, le renouvellement de mobilier dans les écoles, l’équipement complet de la 13ème classe élémentaire…

 

Enfin, 4ème budget voté par l’équipe municipale et aucune augmentation des taux contrairement aux préconisations de l’opposition. L’engagement et tenu, même si la situation est complexe. L’endettement est pour sa part maitrisé pour ne pas alourdir l’annuité de la ville.

Nous aurons l’occasion de revenir dans les jours qui viennent sur les débats importants qui ont marqués ce conseil municipal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article

commentaires