Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:36

images.jpgJeudi 13 septembre dernier, le Préfet de l’Eure, a réuni la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI). Cette commission, composée d’élus de tout le département, de droite comme de gauche,  a pour mission d’adopter ou non les propositions du Préfet concernant l’évolution de l’intercommunalité sur notre territoire et le cas échant de proposer des contres-scénarios.

.

24 voix pour et 15 contre le projet de fusion entre les deux intercommunalités qui participent au développement de notre territoire : la Communauté de Communes Seine Bord et la Communauté d’Agglomération Seine Eure. Si tout le monde s’accordait sur la nécessité de fusionner, c’est la date de création de ce nouvel ensemble qui a provoqué le débat, le Préfet et les élus de la CASE préférant le 1er janvier 2013, contrairement aux élus de Seine Bord qui avaient opté (sauf pour les communes d’Alizay et de Montaure) pour le 1er janvier 2014.

 

Ce sera donc au 1er janvier 2013 que les deux Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) fusionneront et donneront naissance à une nouvelle agglomération.

 

37 communes et 70 000 habitants, à la frontière des 4 cantons, voilà le nouveau périmètre du territoire qui interviendra sur toutes les compétences obligatoires (développement économique, habitat, aménagement du territoire, politique de la ville) et sur les compétences optionnelles ou facultatives qui étaient exercés auparavant sur les deux EPCI.

 

On se souviendra certainement de la décision courageuse du Préfet, que certains attendaient depuis 10 ans ! Que de temps perdu diront-ils ! Mais nous y sommes et c’est bien là l’essentiel.

On se souviendra aussi des débats des élections cantonales où le maire de Pont de l’Arche était accusé de tous les maux quand il proposait la fusion et la création d’un grand territoire pour répondre aux attentes des habitants.

 

Souhaitons un bel avenir à ce nouvel ensemble, qui selon toute vraisemblance, et devant les coûts engendrés par un changement de nom, devrait garder le nom de … CASE.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Intercommunalité
commenter cet article

commentaires