Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:25

Mercredi après-midi s’est tenue à Evreux la table ronde tant attendue sur la situation de M Real Alizay.

 

mreal photo 1-copie-1Portée et réclamée par les membres du collectif pour la sauvegarde de l’emploi et en premier lieu par les syndicats CGT et CFE-CGC, les quatre heures de réunions n’auront pas été vaines et des avancées, que nous qualifierions d’encourageantes, sont ressorties de cet échange.

 

Sous la présidence de Madame la Préfète qui selon tous les observateurs et participants a su montrer ouverture d’esprit et détermination, la table ronde a permis à tous les membres du collectif (ou presque …)  d’être représentés : syndicats CGT et CFE-CGC, la FILPAC, partis politiques et représentants des collectivités à commencer par le Maire d’Alizay et conseiller général du canton de Pont de l’Arche Gaétan Levitre, le Maire de Pont de l’Arche Richard Jacquet, Marc Antoine Jamet vice président de la Région Haute Normandie et aire de Val de Reuil, Daniel Leho suppléant de François Loncle Député de la 4ème circonscription.

 

La direction de l’entreprise était bien sûr présente, tout comme les services de l’Etat par l’intermédiaire de ses différentes directions.

 

Trois avancées importantes sont à mettre à l’actif de cette rencontre :

-          Le lancement d’une étude qui pourrait être financée par l’Etat, le Département de l’Eure et la Région Haute-Normandie sur un véritable projet d’avenir qui prendrait en compte l’ensemble de la filière bois,

-          L’engagement ferme de la direction finlandaise de M-Real. L’Etat et les collectivités ne suivront pas une entreprise qui ne formalise pas d’engagements précis sur la stratégie du site et sur l’emploi qui en découle,

-          Une étude à court terme qui permettrait de définir comment le redémarrage de l’unité de pâte à papier serait possible et avec quels financements (prix du bois, électricité verte …)

Afin de mener à bien cette dernière étape, le PSE a été décalé d’un mois, un deuxième mois devrait être négocié entre les organisations syndicales et la direction dès jeudi. Ainsi le PSE ne débuterait qu’au 15 mai.

 

Les salariés de M-Real et des entreprises menacées du secteur ont fait entendre leur voix tout l’après-midi devant la cité administrative et dans les rues d’Evreux pour montrer leur détermination.

 

Monsieur le Sous-préfet des Andelys s’est ensuite rendu à la rencontre des Maires du canton de Pont de l’Arche pour un compte rendu détaillé de la table ronde.

 

Le chemin de croix continue et reprendra corps dès demain autour de M Real. A chacun de poursuivre le combat pour ne pas déboucher sur une voie sans issue.

Vous pouvez toujours soutenir le collectif en signant la pétition, notamment à la mairie de Pont de l’Arche.

 

Le blog de l’intersyndicale : http://www.developper-m-real-a-412.fr/

L’édition de France 3 Normandie du 27 janvier : http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b76a_1920&video_number=0

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mcc 28/01/2010 23:24


Je suis heureuse pour les salariés que l'espoir de voir renaître leur entreprise et de sauver les emplois de leurs collègues de l'unité de pâte à papiers perdurent. La solidarité et l'action
collective démontrent toujours leur efficacité. La fierté d'appartenance à une grande entreprise et les conséquences humaines des pertes d'emploi donne à tous la force et l'envie de se soutenir. Un
bel exemple.