Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:41

Au dernier Conseil municipal, l’augmentation des effectifs de l’école élémentaire a fait l’objet d’un débat intéressant sur le fond, un peu moins sur la forme. Pour avoir un débat il faut accepter d’entendre ses interlocuteurs et d’écouter ses arguments.

 

La restructuration des écoles

Pour mémoire, c’est Paulette Lecureux qui dans son deuxième mandat a restructuré entièrement l’école élémentaire, ce qui avait permis de créer des locaux supplémentaires en cas de besoin.

C’était ensuite le tour de l’école maternelle… normalement, mais Dominique Jachimiak ne mettra pas ce projet dans ses priorités.

Logiquement et comme annoncé, l’équipe en place a travaillé rapidement pour dans un premier temps satisfaire aux besoins d’une classe supplémentaire et dans un deuxième temps travailler sur un projet de restructuration, comme cela avait été fait sur l’école Maxime Marchand.

Le projet imaginé à l’issue d’une concertation avec l’ensemble des utilisateurs n’a pas été retenu par nos partenaires financiers et la ville ne peut supporter seule un investissement de plus d’un million d’euros. Il est nécessaire de retravailler ce projet en analysant le plus finement possible les évolutions d’effectif. Il est en effet probable que la ville perde sa 7ème classe maternelle, à court ou moyen terme, et alors la restructuration devra intégrer cet élément.

 

imagesCA7BNZ4Z.jpgL’évolution des effectifs

Pont de l’Arche a connu une progression de sa population importante et certainement trop rapide.

Le pic a été atteint l’an dernier sur la maternelle et arrive actuellement sur l’école élémentaire, ce que les simulations prévoyaient, dans des proportions toutefois moins importantes.

Alors, à moins de construire autant que cela a été fait durant les dix dernières années, ce qui est impossible compte tenu de la rareté du foncier, nous constaterons dans les prochaines années une baisse des effectifs dans les deux écoles, comme elle est déjà amorcée en maternelle.

Reste certaines inconnus qu’il est assez difficile de maitriser et notamment les programmes privés (accession ou location) qui échappent à la ville et qui provoquent parfois de drôle de surprise.

 

Les élus ont estimé à juste titre qu’il serait couteux et certainement inutile d’investir durablement dans des locaux supplémentaires à l’école élémentaire compte tenu de ses prévisions. Le budget 2012 fait donc apparaître la location de locaux modulaires qui accueilleront la 13ème classe et de mobilier neuf en investissement.

Pour l’école maternelle, si le nombre de classe est lui suffisant, les élus souhaitent poursuivre le travail entamé pour une meilleure organisation des espaces intérieurs et extérieurs. Ce projet devra notamment intégrer des espaces de restauration adaptés pour les plus petits.

 

En tout état de cause, et comme les élus l’ont toujours souhaité, les projets d'avenir seront construits dans une réflexion concertée avec les équipes éducatives pour promouvoir un projet éducatif cohérent et soucieux du développement psychologique de l'enfant.

On ne peut pas seulement avoir une réflexion logistique sur l'utilisation des locaux. La démarche est certes plus longue mais certainement plus pertinente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article

commentaires