Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 18:03

Lundi 15 novembre 2010, à l’occasion d’un conseil municipal dédié à cette question, les élus ont donc choisi la maitrise d’œuvre pour la réhabilitation du centre de loisirs, un dossier important qui mérite de rétablir quelques points essentiels.

 

Des projets diamétralement opposés.

 

On entend en effet souvent dire que le projet avait été préparé par l’équipe précédente et que les élus ont traîné de longs mois par manque de courage, par négligence, par inaptitude …

Il est vrai que le projet avait été lancé en 2007 par la municipalité de Dominique Jachimiak. Le projet se décomposait alors en deux parties :

1 La réhabilitation du château du centre de loisirs

2 La construction d’une nouvelle école de musique dans l’enceinte du parc

Ces deux projets été alors estimés à un million d’euros

 

centre-copie-1.JPGLors de sa prise de fonction, Richard Jacquet et son équipe ont souhaité aller jusqu’au bout du concours qui avait été lancé.Mais force est de constater que celui-ci ne répondait que partiellement aux attentes.

D’abord Ludovic Aumont, puis Nicolas Bouillon avec Guy Murvil ont repris, avec les utilisateurs, le projet de A à Z afin de définir un cahier des charges exhaustif qui a été finalisé au tout début de l’année 2010 et qui a permis le lancement de la procédure.

Le projet initial, pour la partie réhabilitation du château, avait été estimé à 400 000 euros. Le projet aujourd’hui dépasse le million d’euros.

 

Travailler durablement

 

La méthode a aussi évolué.

Il est toujours possible d’isoler une question et de n’apporter qu’une réponse. C’est la méthode qui avait été choisi pour traiter ce dossier.

Là aussi, l’équipe municipale a souhaité aborder toutes les questions pour apporter des réponses durables.

Ainsi, le logement de fonction a été remis à disposition du centre de loisirs. Il accueillera d’ici quelques mois les locaux administratifs du centre de loisirs. Les anciens locaux administratifs deviendront des espaces d’activités.

C’est aussi grâce à cette réflexion qu’il est apparu judicieux de déplacer l’entrée officielle du centre de loisirs qui se situe désormais par la rue du Général de Gaulle et qui permet un stationnement plus sécurisant qu’autrefois, par la rue Roger Bonnet. Les locaux administratifs sont alors positionnés judicieusement dans cette nouvelle configuration.

C’est ensuite tous les espaces extérieurs qui devront être réaménagés : le parc, les accès de secours, le terrain multisports, la piscine …

 

Il aura enfin fallu convaincre les partenaires pour l’obtention des subventions nécessaires. La Caisse d’Allocations Familiales mais aussi le Conseil général sont des partenaires importants et par les temps qui courent, nous savons que ces financements sont difficiles à obtenir.

 

Aujourd’hui, au-delà de l’investissement important pour la collectivité, il convient également de travailler sur l’avenir de la structure. Quel projet éducatif pour l’avenir, quel projet de fonctionnement ?

Le Maire a souhaité qu’une démarche soit initiée avec les parents des enfants du centre de loisirs. C’est ainsi qu’un comité d’usager devrait naître dans les prochains mois pour associer les enfants et leur famille à la vie du Centre de Loisirs Municipal.

 

Mais c’est avant tout avec toute l’équipe de professionnels du centre qu’il sera possible de relever le défi d’une structure plus ouverte sur la ville et sur la famille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Enfance - jeunesse
commenter cet article

commentaires