Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 15:58

Pour celles et ceux qui en doutaient encore, la campagne est bel et bien parti et il nous est apparu important d’apporter quelques éléments indispensables à la compréhension de toutes et tous et notamment au Maire des Damps, candidat de la droite dans notre canton.

 

Dans un tract distribué à la va-vite, la maison Nouveau-centre UMP prend feu, René Dufour tente désespérément de justifier son projet de commerce local en renvoyant la responsabilité sur le Maire de Pont de l’Arche et en fustigeant la politique menée par les élus Archépontains.

 

Un bref historique.

Bosch a pris la décision scandaleuse de délocaliser sa production en 2009 en licenciant plus de 70 salariés.

L’usine fermée, c’est un espace important qui doit être aujourd’hui revitalisé et le Maire des Damps, à juste titre d’ailleurs, a réfléchi à un projet qui permettait de recréer de l’emploi sur cette friche.

S’il a parlé de cette volonté à ses collègues, c’est en octobre seulement que Richard Jacquet apprenait la volonté des Damps de créer une superette de 300m². Mais alors la commune des Damps été incapable de donner un échéancier, n’ayant selon elle pas la maitrise de l’espace. Il aura fallu que le Maire de Pont de l’Arche rencontre à nouveau (date) un dirigeant des magasins U, dans le cadre de sa recherche pour trouver une enseigne pour remplacer Coccimarket pour apprendre, contrairement aux dires du Maire des Damps qu’un permis de construire était déposé.

 

Une réflexion intercommunale

Que demande le Maire de Pont de l’Arche ?

Que les projets de chaque commune soient complémentaires et non concurrents et que nous réfléchissions ensemble à la cohérence de notre canton.

Une superette est indispensable mais elle doit être en renfort d’une l’activité commerciale existante et non pas en concurrence avec les centres-villes.

Une maison médicale peut avoir du sens si elle vient renforcer l’offre existante et non pas en essayant de débaucher les médecins généralistes de la ville voisine.

Des équipements structurants sont indispensables sur le canton. C’est le cas pour la piscine intercommunale qui pourrait judicieusement être placée sur le territoire des Damps

 

Les modes de garde dans le domaine de la petite enfance doivent être étudiés mais nous devons aussi veiller à ce que nos assistantes maternelles aient du travail avant de créer une nouvelle crèche.

 

Mais pour cela, nous devons nous parler et partager nos projets, sans pour autant renoncer à nos identités respectives de Dampsois ou d’Archépontains.

Malheureusement, le M Dufour n’a jamais eu une haute idée de l’intercommunalité. Il a préféré voir passer les bus de la CASE devant ses habitants, plutôt que de les faire arrêter dans sa commune ! C’est son choix, ce n’est pas le nôtre.

 

Donneur de leçon !

Dans un exercice ahurissant d’ingérence dans la gestion de la commune voisine, René Dufour se pose enfin en donneur de leçon !

Donneur de leçon sur le logement. « Les municipalités successives n’ont eu qu’une idée, faire du logement, encore du logement ». Et heureusement que Pont de l’Arche a construit des logements pour tous car sinon ou pourrions loger nos jeunes, les familles monoparentales de plus en plus nombreuses, les personne âgées … Il ne faut effectivement pas compter sur René Dufour et ses amis pour faire du logement social !

Donneur de leçon sur l’emploi. « Où sont les créations d’emplois, l’implantation des entreprises, les espaces pour une superette ? ». Depuis combien de temps René Dufour est-il élu et combien d’emplois a-t’il créé dans sa commune. Au Damps, les emplois disparaissent mais aucun n’est créé depuis plus de 20 ans !

Plutôt que de donner des leçons à des élus présents depuis 3 ans, qu’il commence par balayer devant sa porte et faire son propre bilan ! Il justifiera par la même le bilan de celles et ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui puisqu’il affiche fièrement ces couleurs sur ces documents de campagne.

A Pont de l’Arche, le village d’artisans sortira de terre dans les mois qui viennent avec l’aide de la CASE et nous poursuivons le travail sur le commerce local et de nouveau commerçants et superette ouvriront dans les prochains mois.

 

Il reste deux mois et la candidature de René Dufour a déjà du plomb dans l’aile, parce qu’il n’a jamais su raisonner collectif et que demain notre canton a besoin d’unité pour aller de l’avant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article

commentaires

Hervé Pastel 30/01/2011 00:40



Excellent. Voilà que sur le blog de question d'avenir on parle enfin d'emploi et des dégats que la droite peut faire sur le territoire comme au national. Bravo, il était temps. Pour l'unité du
canton, je doute que le candidat maire de Pont-de-l'Arche soit dans ses meilleurs moments pour prétendre à cette conception intelligente. Mais ce n'est que mon avis biensûr. Dernière chose, les
villages d'artisans sont effectivement une bonne chose mais les implanter sur des sites qui auraient pu resté industriels sont contestables. effectivement sans emplois industriels, pas d'emplois
tertiaires, et moins de pouvoir d'achat en général.



mme Bled 29/01/2011 22:16



Là au moins c'est une sacrée explication. Merci en effet de souligner la différence entre une démarche d'aménagement complémentaire et un intérêt égoïste d'un maire qui tout à coup
s'agite pour attirer l'attention sur lui en un début de campagne électorale de droite. 


Mes enfants me disaient par ailleurs que tous les maires de droite des villages qui composent leur communauté de communes Seine-Bord étaient absents aux voeux de Gaëtan à Alizay ! Ils ne sont
ni polis ni solidaires ou ils ont honte de leur regroupement qui n'a plus de raison d'être ?


Il vaut mieux être ensemble à gauche pour défendre les intérêts des habitants. Alors oui "créer,c'est résister. Résister c'est créer." dixit Stéphane Hessel in INDIGNEZ-VOUS



Michel 29/01/2011 19:55



Une unité oui, alors pourquoi vous présenter M. Jacquet ? La gauche l'était déjà au Conseil Général par M. Levitre. Vous voulez un titre supplémentaire ???? Vous souffrez d'un manque de
reconnaissance ??? Allez voir un psy !



Questions d'avenir 30/01/2011 14:13



La démocratie ne consiste t'elle pas à laisser le choix aux uns et aux autres de présenter leur projet aux électeurs. Richard Jacquet n'a sans doute pas le même programme que Gaétan Levitre même
s'ils se rejoignent certainement sur certains points. Il ne vous aura pas échappé qu'il n'appartiennent d'ailleurs pas au même parti.