Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 11:13

Communiqué de Richard Jacquet

Maire de Pont de l’Arche

 

IMG_1031.jpgDepuis plusieurs années, les salariés de l’entreprise M Real vivent dans la peur permanente de perdre leur outil de travail, leur emploi, et tous ce que chacun s’est astreint à construire au quotidien.

Depuis plusieurs mois, les salariés de M Real, emmenés par l’intersyndicale ont recherché toutes les solutions pour sauver leur usine. Ils ont obtenu des résultats exceptionnels et ont montré la pertinence du projet qu’ils soutenaient depuis 2009 et balayé d’un revers de main par la direction finlandaise et par les fossoyeurs d’Alizay.

 

Mardi 15 novembre, après 4 semaines de blocage du site, une centaine de salariés sont venus à la gendarmerie pour déposer symboliquement plainte contre un patron voyou qui fait peu de cas de leur avenir, de l’avenir su site et des milliers d’emplois que la décision scandaleuse et toujours aussi incompréhensible de M Real et Metsäliitto vont détruire.

Ils ont porté plainte pour harcèlement moral, traduisant ainsi l’insécurité morale et physique provoquée par les décisions successives de Ms Hellander et Jordan, tous deux Finlandais.

 

Si le site est débloqué dans les jours qui viennent, l’action continue.

Il est hors de question d’envisager l’abandon du combat pour la sauvegarde du site et de l’emploi à Alizay.

 

Nous poursuivons donc, derrière l’intersyndicale, les actions de sensibilisation de l’opinion publique et des décideurs de tous niveaux.

L’Etat, par la voie du Président de la République, doit impérativement saisir les plus hautes autorités finlandaises et leur faire part de l’image détestable que provoque le scandale M Real sur la Finlande en France.

Nos Ministres doivent montrer leur implication au-delà de la mise à disposition de leurs conseillers. Les syndicats ont demandé à rencontrer le Président de la République. Ils n’ont pas demandé à rencontrer un conseiller qui les assurera, une fois de plus, du soutien entier de l’Etat Français…

Notre représentation Européenne, par la voie de son commissaire Michel Barnier doit accompagner les démarches engagées. Il est resté étrangement muet depuis le début de cette affaire.

 

ReunionNous poursuivons également nos contacts au niveau européen. C’était le sens de nos rencontres ce mardi au parlement Européen de Strasbourg.

Invités et accueillis par Estelle Grelier, Députée Socialiste, nous avons rencontré successivement Liisa Jaakonsaari, Députée finlandaise qui nous a assuré porter le dossier dans son pays, Karima Déli (EELV), Jacky Hennin (Front de Gauche) et Pervenche Berès, Présidente socialiste de la commission emploi au parlement Européen.

Nos élus Européens saisiront dans les heures qui viennent Joaquin Almunia, Commissaire espagnol à la concurrence en demandant une enquête approfondie sur M Real et Metsäliitto, déjà condamnés pour des ententes illicites par le passé.

 

C’est ce que notre délégation a voulu réaffirmer hier au cœur de l’institution européenne. La peur change de camp. Miko Hellander et Cary Jordan devront justifier devant leurs actionnaires leurs actes et régler des amendes exorbitantes. Ils sont désormais sur un siège éjectable. S’ils ont décidé d’aller jusqu’au bout, qu’ils sachent de notre volonté est sans faille.

 

Aujourd’hui et maintenant, une seule porte de sortie est possible, la reprise urgente des discussions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Un salarié 16/11/2011 20:32



Merci pour votre commentaire sur M REAL; vous ,vous occupez des cas importants alors que , l'opposition passe son temps à vous critiquez, bon courage à la majorité de PONT DE L ARCHE , et à son
MAIRE