Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 14:14

pol fictionUne publicité récente pour les jeux en ligne utilise le slogan «  l’important ce n’est pas les cartes que vous avez mais ce que vous en faites ». Et il semble que les différents protagonistes locaux rebattent leur jeu pour entamer une nouvelle partie, en 2011 ou en 2014 …

 

Prenons nous au jeu, en regardant les forces en présence, les alliances et les scénarii possibles pour l’avenir.

 

Après avoir usé les slogans et les têtes de listes, « Demain Pont de l’Arche » semble vouloir revenir. Ils ne cachent pas leurs intentions en se lançant dès maintenant (nous sommes en 2010) en campagne pour l’élection municipale de 2014 !

Ils ont usé les slogans, ou les recyclent car déjà en 1995, Eric Pinel (partie au Front national depuis) conduisait une liste intitulé « Pont de l’Arche, demain ». Ils ont surtout épuisé leurs têtes de liste et la longue lignée des « Eric ». Exit Eric Legrand (1989), Eric Pinel (1995), Eric Réboli (2008). Aucun d’entre eux n’a poursuivi l’aventure municipale, laissant sans repère leur électorat.

En ce sens ce mandat est certainement le meilleur de la droite local ! Un siège au conseil municipal (à condition d’en faire quelque chose) et la volonté de préparer l’avenir … demain quoi !

Cette rentrée est marquée par le retour d’Hervé Lour, qui a plus souvent défendu les valeurs de gauche que le contraire, et la fin, semble t’il, du long silence de Valérie Deshayes Forfait. Lequel des deux prendra la tête de la liste. Nous connaissons l’opiniâtreté d’Hervé Lour (entendu comme une qualité) et ce n’est un secret pour personne qu’il aurait aimé conduire la liste à la place d’Eric … Réboli.

Il faudra certainement un peu plus qu’un blog pour que cette alternative soit … un jour… demain ou après-demain, crédible.

 

Du coté de « Pont de l’Arche pour tous », au moins les choses sont claires, quoique.

L’ancien Maire s’est effectivement placé comme l’opposant numéro un de Richard Jacquet, s’attachant à critiquer la forme, à tour de bras, sans jamais aborder le fond.

Mais Dominique Jachimiak souhaite t’il vraiment revenir … au fond.

En coulisses, il se dit que la fonction de Maire n’a jamais été sa motivation première et les électeurs l’ont bien compris en 2008.

Il n’était d’ailleurs pas tête de liste en 2001. Souvenons nous que c’est le tour de passe-passe entre les deux tours de l’élection municipale de la même année qui l’a propulsé en n°1, laissant ainsi sur la touche celui qui avait certainement fait le plus gros travail dans cette période, Claude Blot.

On imagine mal le retour de ce dernier et si Dominique Jachimiak ne souhaite pas rempiler (il semble avoir de plus en plus de mal avec le suffrage universel), qui s’y collera ? Question difficile quand on sait les désaffections successives dans l’association « Pont de l’Arche pour tous ». Un certain nombre d’habitant qui voyait une véritable alternative dans cette association sont partis depuis, assez déçus et il se murmure que certain soutien historique de l’ancien Maire serait sur le départ.

A moins qu’Isabelle Viguerard Pouppeville sente son heure arriver ! C’est dans doute elle la plus a même, au sein de l’association, de porter un projet en 2014.

 

Il faudra aussi composer avec les membres du Parti Communiste.

Richard Jacquet et Arnaud Levitre avait fait le pari de l’union de la gauche après la scission de 1989. Depuis Arnaud Levitre a quitté le conseil pour des raisons personnelles, mais les élus communistes sont toujours des composantes essentielles de l’équipe municipale.

Bien sûr, la candidature probable du Maire de Pont de l’Arche à l’élection cantonale de mars 2011 n’est pas sans provoquer des questionnements sur les stratégies à venir. Le même scénario en 2004 (mais Richard Jacquet n’était pas Maire) avait conclu à une victoire éclatante de Gaétan Levitre, qui était au deuxième tour, le seul candidat à défendre les valeurs de la gauche. Une chose est sur, c’est quand la gauche est unie (au moins au deuxième tour) que les victoires sont les plus belles !

Quelle option choisira alors le PC ? Partir comme en 2008 sous une bannière commune ou partir seul ?

Reste que la majorité actuelle (PC, MRC et PRG compris), voudra sans doute en 2014 défendre son bilan.

Le Maire le dit dans sa tribune d’expression de Pont de l’Arche Magazine, il sera question dès 2011 de présenter un bilan à mi-mandat. Richard Jacquet s’exprime peu sur le sujet, préférant faire avancer les dossiers dans un contexte économique, loin d’être favorable aux collectivités territoriales. Les observateurs (ou détracteurs) scruteront inévitablement dans quelles proportions l’équipe sera renouvelée et si l’union de la gauche sera toujours d’actualité dans le chef-lieu de canton. Pour l’équipe de Questions d’avenir, le rassemblement de toutes les forces de gauche, du parti communiste, du MRC, d’Europe Ecologie, du PRG, de la société civile en général, restera d‘actualité.

 

Avant 2014, il y a 2011 et les élections cantonales de Mars.

Face au Conseiller général sortant, Gaétan Levitre quels seront les prétendants à gauche ou à droite ?

C’est à croire qu’un certain nombre de protagonistes cités plus haut seront de près ou de loin, présent dans le débat. Dominique Jachimiak se décidera t’il enfin à se confronter au suffrage universel uninominal ou laissera t’il la place à Isabelle Viguerard Pouppeville (à moins d’une suppléance)? Hervé Lour se lancera t’il lui aussi dans la course, avec quel(s) soutiens et sous quelle(s) bannière(s) ? Quel sera le représentant officiel de Nicolas Sarkozy dans notre canton ? Tout laisse à penser que René Dufour, pas plus motivé que ça en 2004, reprendra du service contraint et forcé. Richard Jacquet confirmera t’il sa candidature ? Quel sera, le candidat du NPA ? Gérard Prévost représentait l’extrême gauche en 2004, Thierry Philippot pourrait prendre le relais en 2011. Il faudra certainement compter sur un candidat du Front National et d’Europe Ecologie.

Pour tous les candidats de gauche, nous souscrivons aux dernières déclarations de Gaétan Levitre, l’objet sera de battre le Sarkozy de l’étape qui devra expliquer aux habitants comment on peut encore soutenir un gouvernement qui multiplie les cadeaux fiscaux aux plus riches et qui tire à boulet rouge sur les classes populaires, encore actuellement avec l’injuste réforme des retraites.

 

Le microcosme local n’a pas fini de s’agiter. Les citoyens de nos communes s’en intéresseront certainement moins… mais au bout du compte, il ne s’agit que d’une fiction … à suivre …demain peut être…

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Clin d'oeil
commenter cet article

commentaires

ouch 22/10/2010 16:25



Je disais simplement qu'il était très simple à alizay de se développer au vue des ressources importantes de la ville ce qui n'est pas le cas à Pont de l'Arche. C'est un simple constat. Certes
trop réducteur pour mon QI de moule



accentué par endroit 22/10/2010 13:43



Ouch, vous êtes vraiment à plaindre. Vous n'avez aucune compétence et connaissance en matière de budget public. Votre commentaire est grossier et faux. Il y a simplement, en matière de finance,
des prévisions à faire car gérer c'est prévoir. Alizay, puisque vous parlez de cette commune, a bel et bien prévu en investissant, en prévoyant des structures avant de densifier sa population, en
ayant une taxe professionnelle (qui n'est pas touchée directement par le village) au prorata des ses entreprises qui sont venus sur le parc industriel, etc. Mettre en opposition Pont de l'Arche
et Alizay c'est n'importe quoi. En même temps, ça doit être à la hauteur de votre QI.



Gilles Gamèche 22/10/2010 13:02



supporter: on peut être de droite et trouver que certains élus locaux sont aussi opportunistes que les élus nationaux, c'est pas incompatible!!!



ouch 22/10/2010 11:20



supporter : si vous comparez les maries d'alizay et de pont de l'arche c'est fort simple entre une commune richissime qui ne sait pas quoi faire de son argent et une autre qui tente de boucler
comme elle le peut son budget annuel



Gilles Gamèche 21/10/2010 15:26



Ouh que oui Mr Chaufour! Après avoir tant gesticulé dans l'opposition pour rallier à


 lui les Electeurs de tous les bords, ce Mr Jachimiak déçoit bien du monde avec ses  tratégies d'alliances aussi intéressées que décalées par rapport aux attentes des  Français.
Pour moi c'est fini ces candidats qui changent de chemise à chaque  élection! Cdt