Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 10:22

Dans le respect des engagements du Président de la République et dans le cadre de l’action gouvernementale, le chargé de « mission » Vincent Peillon, Ministre de l’Education Nationale se donne l’objectif de réussir la réforme des rythmes scolaires, un des volets de l’ambitieuse refonte de l’école de la République.

Nous l’avions annoncé comme un dossier important cette année. Il l’est. Elément du débat.

 

SIGE_DESSIN_apx_470_.jpg12,7 millions d’élèves étudient chaque jour dans 65000 établissements scolaires grâce à 1 million de personnes chargé d’éduquer nos enfants, en leur donnant toutes les chances de réussir. Mais l’école ne permet pas aujourd’hui l’égalité de tous et la part des enfants en difficulté augmente dangereusement créant de nouvelles inégalités ou creusant celles existantes. Aujourd’hui, 120 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme.

Le constat, c’est aussi de constater que la France détient le record de la journée de classe la plus longue des pays d’Europe avec 6h d’enseignement par jour. Et la réforme des rythmes scolaires visent à alléger ces journées, et à mieux répartir les temps d’apprentissages sur la journée, sur la semaine et sur l’année.

 

Aussi à coté des mesures déjà prises par le gouvernement, comme le recrutement de nouveaux enseignants ou la remise en place de la formation des maîtres, il s’agit pour chaque commune de mettre en musique avec l’ensemble des partenaires, la nouvelle semaine de travail des enfants.

Et la volonté de l’Etat est claire, demandant la mise en place de la réforme à la rentrée 2013 et de façon dérogatoire à la rentrée 2014. La semaine des écoliers de maternelle et de primaire devra donc comporter 24 heures d’enseignement réparties du 4.5 jours. Les communes pourront demander à remplacer le mercredi par le samedi, là aussi par dérogation et sur justification d’un Projet Educatif Territorial (PEDT).

 

A Pont de l’Arche la concertation a commencé cette semaine et le sujet pourrait être abordé prochainement en Conseil municipal. Le Maire a fait part de sa volonté de travailler avec l’ensemble des acteurs pour réussir cette réforme au bénéfice des enfants.

Chacun pourra regretter la mise en place de ces nouvelles règles, s’il le souhaite. Chacun pourra contester les décisions prises et regretter le manque de concertation s’il s’agit de sa position. Les enseignants montrent d’ailleurs depuis quelques jours une opposition parfois ferme à cette réforme.

Mais localement, nous avons tous et toutes le devoir de réussir ce changement.

 

Plus d’info : Consulter le site Refondons l'école

Lire aussi : L'exemple de Conches en Ouches

Et encore Hubert Montagner, spécialiste reconnu des rythmes biopsychologiques des enfants

Partager cet article

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article

commentaires

ouch 29/01/2013 14:19


réorganisation des temps des employés, mise en relation avec les clubs sportifs et associations culturelles pour proposer aux enfants des activités après l'école de de façon gratuite

Pont de l'Arche Questions d'avenir 29/01/2013 15:06



Effectivement, ce doit être l'objectif