Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 10:08

Mardi soir, Richard Jacquet, Maire de Pont de l’Arche accueillait les habitants riverains du futur village d’artisans qui sera construit d’ici quelques mois au sud de la commune.

Accompagné de Robert Ozeel, Vice président de la CASE en charge du commerce et de l’artisanat, du cabinet d’architecture ARA, des agents du service développement économique de la CASE et du tout nouveau directeur des services techniques de l’Agglo, le Maire a répondu aux nombreuses questions ou inquiétudes des habitants.

 

Car l’inconnu fait peur et c’est normal, comme il a tenu à le préciser. « Vos inquiétudes sont compréhensibles et il n’y a pas de question idiote » a tenu a précisé Richard Jacquet, expliquant au fil de la soirée, les objectifs de ce nouvel équipement.

Il semble que la ville de Pont de l’Arche et la CASE entendent les remarques des riverains, notamment en terme de bruit, de circulation et de « pollution » visuelle et le Maire a d’ores et déjà donné rendez-vous aux habitants pour leur présenter le projet d’aménagement du chemin de la procession qui sera réalisé en fonction des commentaires entendus mardi soir.

Le Maire a néanmoins rappelé l’atout (pour les riverains) du village d’artisans qui a été conçu comme une barrière contre le bruit, car contrairement à ce que les habitants vivent actuellement, ils n’entendront plus demain le bruit généré par la circulation de plus de 20 000 véhicules par jour sur le contournement de la ville et à 100 m de leur fenêtres.

 

 

perpective-village-d-artisans-sept-2012.jpg 

 

 

Au-delà de son intégration dans la ville, le prochain village d’artisans a pour objectif d’accueillir à terme une quinzaine de professionnel. Ce projet permettra aux entrepreneurs de céder plus facilement leur activité, s’ils sont proches de la retraite ou tout simplement de la développer et de créer des emplois. Les premières expériences montrent que le concept développé est créateur d’emploi et c’est ce que notre territoire a besoin.

 

Coté architecture, le bâtiment, construit en bordure de la D321 sera un bâtiment écologique en structure bois, ponctué de « Show room », les sucres comme le souligne l’architecte du projet. L’entrée au village s’effectuera par la voie de contournement, grâce à une voie de décélération et la sortie par le chemin de la procession et la rue Charles Cacheleux.

Avec un début de travaux en tout début d’année prochaine, la livraison est prévue au dernier trimestre 2013. Les artisans peuvent toujours se manifester en cas d’intérêt pour ce projet et souhait de plus d’informations en contactant le service Développement économique de la Communauté d’Agglomération Seine Eure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires