Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 10:06

stephane-hessel-indignez-vous-engagez-vous.jpgA l’âge de 95 ans, Stéphane Hessel vient de disparaître, emmenant avec lui ses indignations légendaires. Il écrivait en 2010, « 93 ans, c’est la toute dernière étape, la fin n’est plus bien loin ». Il livrait un dernier message qui aura un retentissement planétaire.

 

C’est le parcours d’un homme, né allemand, qui arrive en France à l’âge de 8 ans pour être naturalisé français en 1937. Diplomate de formation, résistant de conviction, Stéphane Hessel se fera connaître notamment pour son engagement en faveur de la défense des Droits de l’homme, des sans papiers, et bien sûr de son manifeste publié en 2010.

C’est aussi des prises de positions fortes sur le conflit Israélo palestinien qui le caractérisent, n’hésitant pas à qualifier les incursions israéliennes comme des crimes de guerre. C’est enfin un engagement fort, aux côtés de la gauche et des forces de progrès qu’incarnait pour lui Pierre Mendès France, et plus récemment François Hollande.

 

Dans les quelques pages qui auront un succès international en 2010, Stéphane Hessel écrit que « la pire des attitudes est l’indifférence ». Il refuserait certainement de qualifier ces écrits comme des témoignages et ne souhaitait certainement pas les emmenait avec lui, aujourd’hui qu’il est parti. La force, qu’il avait mis dans ces quelques pages, restera pour beaucoup un héritage inestimable, comme les mots avec lesquels il conclue : « créer, c’est résister, résister, c’est créer ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article

commentaires