Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 11:00

Une fois de plus l’association d’opposition à la municipalité à Pont de l’Arche polémique sur un sujet qui devrait pourtant tous nous réunir. L’école et l’éducation ont toujours été des priorités, le sont encore et le resteront.

Nous ne doutons pas que le rédacteur du récent article a du écrire, bien seul, ce billet un soir de grande tristesse et de désespoir, mais il serait également du devoir des membres du groupe et des adhérents de l’association de réagir aux mensonges énormes proférés sur ce blog.

 

Que lit-on exactement ?

Que le Maire et les élus n’ont aucun projet concernant l’école maternelle. Qu’aucune esquisse n’a été réalisée, qu’aucun chiffrage n’a été fait sur le projet et que dans ces conditions la ville ne pouvait pas obtenir une subvention de ses partenaires, subvention qui toujours selon le même rédacteur n’aurait fait l’objet d’aucune délibération en Conseil Municipal.

On lit même dans cet article qu’il n’est pas étonnant que des citoyens se réfugient dans des votes extrémistes quand des élus (donc le Maire et sa majorité) mentent autant !

On croit rêver !

 

L’ancien Maire veut faire du sujet de la restructuration de l’école maternelle un sujet politique et polémique et prendre sa revanche mais il n’y arrivera pas.

 

cartables-maternelle1Parce que les élus et Nicolas Bouillon en tête, adjoint à l’éducation, travaille depuis plus de deux ans sur l’école avec les équipes éducatives, avec les parents d’élèves, avec les agents municipaux et chacun sait qu’un projet a été présenté. Une étude a été financée sur le budget 2011 de la ville et un architecte a réalisé des esquisses et une estimation du coût du projet. Celui-ci a été estimé à près d’un million d’euro.

Précisons donc pour rétablir la vérité qu’une demande de subvention a bien été présentée aux services de l’Etat et au département de l’Eure et que le projet de Pont de l’Arche, présenté pour la première fois en 2012 n’a pas été reconnu prioritaire au vu des 24 dossiers déposés dans le département sur des équipements scolaires et certains attendant des financements depuis 3, 4 voir 5 ans.

Ajoutons par ailleurs que cette demande de subvention n’a pas été faite dans le dos de cet élu puisqu’elle a été présentée au Conseil Municipal du 19 décembre 2011. Extrait des délibérations en cliquant sur le lien suivant (page 4) : http://www.pontdelarche.fr/Donnees/Structures/38765/Upload/380976.pdf. L’ancien Maire était certes absent lors de cette séance mais d’autres étaient présents et ont du lui relater la séance et leur abstention sur ce point précis.

 

Par ailleurs, chacun sait les efforts déployés par les élus et les parents d’élèves pour obtenir à la rentrée 2009 une classe supplémentaire et le premier investissement de l’équipe municipale pour près de 200 000 euros a été pour la création de la 7ème classe. Cette classe ne restera pas ouverte encore des années mais les travaux engagés permettent aujourd’hui d’imaginer un projet d’ensemble sur le bâtiment de l’école.

 

Le débat démocratique est exigeant et nous n’estimons pas détenir toujours la solution.

Il serait néanmoins important que chacun s’astreigne à respecter un certain nombre de règle à commencer par celle de la vérité. Reste à savoir si les membres de l’association concernée pourront s’opposer au « chef » ?

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 11:38

Chaque année avec le retour des beaux jours, c’est le retour des grandes animations festives et populaires. Et si le soleil et les températures ne sont pas encore vraiment sur le mode « été », Pont de l’Arche vivra ce long week-end de l’ascension sur un air de fête.

 

C’est le comité des fêtes qui donnera le coup d’envoi dès demain matin. Les bénévoles sont mobilisés dès 4h30 du matin pour mettre en place la foire à tout qui est certainement devenu en quelques années l’une des 3 plus importantes foires de notre département. Jusqu’à 500 exposants sont attendus dans nos rues pour déballer et des milliers de visiteurs prendront le temps de chiner et déambuler dans nos rues.

Le sport sera également à l’honneur avec deux manifestations. Le tournoi des jeunes de l’USPAC réunira plusieurs centaines d’amoureux du ballon rond sur le stade Max Fournier de la forêt tandis que vendredi soir, tous les spécialistes cyclistes seront au rendez-vous pour le critérium semi nocturne organisé chaque année dans le centre ville. L’épreuve est rude et beaucoup d’amateurs disent leurs craintes de cette course qui doit être préparée soigneusement, tellement le parcours est exigeant.

Et pour que tout le monde s’y retrouve, les passionnées amateurs de peinture de la commune exposeront leurs œuvres à la Salle d’Armes jusqu’au dimanche 20 mai.

 

Bon week-end à Pont de l’Arche

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 11:23
 

Inscrits

Votants

Blancs et nuls

Exp

Part

En %

François Hollande

%

Nicolas Sarkozy

%

Pont de l'Arche

3003

2428

149

2279

80,85

1250

54,85%

1029

45,15%

Les Damps

901

777

55

722

86,24

362

50,14%

360

49,86%

Criquebeuf sur Seine

932

799

45

754

85,73

312

41,38%

442

58,62%

Martot

336

310

22

288

92,26

114

39,58%

174

60,42%

Alizay

1103

973

71

902

88,21

596

66,08%

306

33,92%

Le Manoir sur Seine

780

641

39

602

82,18

371

61,63%

231

38,37%

Pîtres

1646

1364

93

1271

82,87

820

64,52%

451

35,48%

Igoville

1097

950

55

895

86,60

450

50,28%

445

49,72%

Tostes

323

277

15

262

85,76

122

46,56%

140

53,44%

Montaure

813

696

56

640

85,61

336

52,50%

304

47,50%

Total

10934

9215

600

8615

84,28

4733

54,94%

3882

45,06%

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 21:49

merci.jpg

Ce deuxième dimanche d’élection se termine.

Les Français ont fait leur choix, celui que nous défendons depuis des mois à Pont de l’Arche, dans l’Eure, en Normandie et dans tout le pays.

 

Nous avons fait le choix collectivement de confier la responsabilité de notre pays à François Hollande et nous savourons le bonheur de cette élection qui annonce une nouvelle période pour notre pays.

 

En confiant la responsabilité de diriger le pays à François Hollande, les Françaises et les Français expriment un besoin irrépressible de changement.

Un changement de Présidence, respectueuse de toutes et tous, quel que fut leur vote.

Un changement de stratégie, préférant la croissance et la relance à l’austérité du couple Sarkozy – Merkel.

Un changement de priorité en faisant le pari de la jeunesse et du peuple plutôt que celui de la finance et de quelques uns qui en tireraient profit.

Un changement de philosophie enfin, considérant qu’il n’y aura pas de bonne réforme s’il n’y a pas de justice dans ses fondements.

 

Pont de l’Arche a choisi très majoritairement François Hollande avec 54,85 de % et j’en suis heureux mais au-delà, notre commune fait figure de bon élève avec un taux de participation élevé (80,85%). Notre commune est bel et bien citoyenne et nous devons nous en réjouir.

Toute la journée dans les bureaux de vote de la commune, j’ai vu les clins d’œil, les doigts croisés et les signes d’encouragements. Tous voulaient dire leur espoir dans la victoire parce qu’ils croyaient dans le projet défendu depuis de longs mois par François Hollande et pas seulement parce qu’ils voulaient sanctionner le Président sortant.

 

Pour toutes celles et tous ceux qui n’avaient pas vécu 1981 et à tous ceux qui voulaient le revivre, ce dimanche 6 mai 2012, le peuple de gauche, les socialistes et au-delà, offrent avec la victoire de François Hollande, une belle victoire à la France.

 

Richard Jacquet

Maire de Pont de l’Arche

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 19:50

Inscrits : 3003

Exprimés : 2279

Blancs et nuls : 149 

Participation : 80,85 % 

 

 

BV1

BV2

BV3

Total

%

François Hollande

  353   427   470   1250   54,85%

Nicolas Sarkozy

  340   332   357   1029   45,15%

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 18:58

Madame, Monsieur,

 

Dimanche 22 avril, vous avez été plus de 81% à vous rendre dans vos bureaux de vote.

Vous avez ainsi montré votre attachement profond au droit de vote qui vous est donné et je vous invite à confirmer et à amplifier votre mobilisation au deuxième tour, celui du choix définitif, du choix essentiel.

 

Une nouvelle fois, et plus encore avec la mobilisation de ceux qui ne pouvaient pas le faire le 22 avril, permettons à Pont de l’Arche de devenir la commune la plus citoyenne de France.

 

Le 6 mai prochain, vous choisirez un nouveau Président de la République. La décision des Français, le 22 avril dernier, a porté François Hollande en tête du premier tour. Pont de l’Arche a fait le même choix en lui permettant de recueillir 28,74% des suffrages exprimés.

 

Mon sentiment est que ce résultat traduit la cohérence et la constance de François Hollande.

Si, au premier tour, les Français ont donné la première place à François Hollande, c’est tout autant pour les mesures qu’il défend que pour sa manière de faire de la politique. Je suis personnellement sensible à sa manière de faire campagne, que je trouve exemplaire. Sa sérénité et sa détermination forcent le respect. Elles donnent de la réalité au changement qui s’annonce, dans la renégociation du traité européen, dans la fermeté face à toutes les formes de délinquance, dans la renaissance d’une République juste, respectueuse et impartiale.

 

Par contraste, le Président sortant doit assumer son bilan économique, social et international. Il doit s’expliquer sur sa manière de faire de la politique en divisant les Français, en opposant les territoires. Il doit répondre de sa manière irrespectueuse de faire campagne et de s’adresser aux Français, comme nous l’avons malheureusement constaté. 

 

Dans le respect des choix de chacun, je souhaite vous apporter le témoignage de ma conviction.

François Hollande incarne déjà, par son sang-froid, le Président de la République qu’il peut devenir dans quelques jours. Un Président de la République à la fois au-dessus des intérêts particuliers et proche des préoccupations des Français. Un Président de la République à la fois garant de l’État de droit et attentif à la situation réelle et quotidienne des personnes. Un Président de la République à la fois défenseur des intérêts de notre pays et de l’Europe, et protecteur de la dignité de chacun, quelque soit sa nationalité. 

Notre pays a besoin de changement. Il a besoin d’être gouverné autrement, avec plus de sobriété, plus de dignité. Nous avons besoin de justice et d’unité. Nous avons besoin d’un redressement économique.

 

DSC00850Voter François Hollande, c’est choisir un État qui protège les citoyens et qui prépare l’avenir de notre pays. Mais c’est aussi défendre notre territoire et je reste marqué par la visite de François Hollande chez M Real, des engagements qu’il avait pris et du texte de loi qui a été déposé quelques jours seulement après à l’Assemblée nationale, contre l’avis du Président sortant, de son gouvernement et de ses amis dans l’Eure.

 

François Hollande a une vision pour la France, vision que je partage avec lui : une France fière de ses citoyens, fière de ses territoires. Chaque citoyen, chaque territoire doit avoir les moyens de s'exprimer.

 

Pour la vie quotidienne de millions de Français, pour l’image de notre pays dans le monde, mais aussi pour l’avenir de nos communes, je forme ici le vœu que les Archépontaines et les Archépontains, quel qu’ait été leur vote au premier tour, expriment clairement leur confiance à François Hollande.

 

Sincèrement engagés à vos côtés.

 

 

Richard Jacquet

Maire de Pont de l’Arche

 

 

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 14:20

Chaque année, les élus, les associations d’anciens combattants, des citoyennes et des citoyens se retrouvent, place du souvenir, autour de notre monument aux morts, pour de multiples commémorations.

C’était le cas dimanche dernier à l’occasion de la Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation, au cours de laquelle la nation honore la mémoire de tous les déportés sans distinction, et rend hommage à leur sacrifice.

 

Richard Jacquet disait dimanche qu’ « en ce jour particulier, le silence et la méditation se prêteraient mieux à vivre ce moment. Mais l’homme a besoin de se souvenir avec des mots pour l’aider à vaincre l’oubli. »

 

C’est, en effet, de notre devoir de rappeler ce que fut l’une des plus effroyables et honteuses pages de notre histoire : la déportation fut bien davantage que le transport d’ennemis en terre étrangère ; elle fut, avec la collaboration servile du gouvernement de Vichy et de l’Etat français, une implacable machine à déshumaniser, à tuer hommes, femmes et enfants au service d’une macabre idéologie.

 

Pour illustrer son propos, le maire a relu un passage de l’œuvre de Primo Levi « Si c’est un homme »

« Alors, pour la première fois, nous nous apercevons que notre langue manque de mots pour exprimer cette insulte : la démolition d'un homme. En un instant, dans une intuition quasi prophétique, la réalité nous apparaît : nous avons touché le fond. Il est impossible d'aller plus bas : il n'existe pas, il n'est pas possible de concevoir condition humaine plus misérable que la notre. Plus rien ne nous appartient : ils nous ont pris nos vêtement, nos chaussures, et même nos cheveux ; si nous parlons, ils ne nous écouteront pas, et même s'ils nous écoutaient, ils ne nous comprendraient pas. Ils nous enlèveront jusqu'à notre nom : et si nous voulons le conserver, nous devrons trouver en nous la force nécessaire pour que derrière ce nom, quelque chose de nous, de ce que nous étions, subsiste. »

 

« Ne les oublions pas, n’en perdons pas la trace, n’oublions jamais ce qui s’est passé » a conclu Richard Jacquet. « Gardons toujours à l’esprit que le renoncement aux valeurs de notre République, Liberté, Egalité, Fraternité, peut conduire au pire.

Opposons toujours la rigueur de la loi à ceux qui prétendent nier l’horreur de ce qui s’est passé. Combattons sans relâche ceux qui prônent, en France et dans le monde, la haine, le racisme, l’antisémitisme et l’intolérance. 

Ne nous laissons pas envahir par une idéologie dominante de l’individualisme qui nous pousserait à mépriser celui qui vit à nos cotés et construisons ensemble un monde de paix, de fraternité et de justice. »

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:41

Au dernier Conseil municipal, l’augmentation des effectifs de l’école élémentaire a fait l’objet d’un débat intéressant sur le fond, un peu moins sur la forme. Pour avoir un débat il faut accepter d’entendre ses interlocuteurs et d’écouter ses arguments.

 

La restructuration des écoles

Pour mémoire, c’est Paulette Lecureux qui dans son deuxième mandat a restructuré entièrement l’école élémentaire, ce qui avait permis de créer des locaux supplémentaires en cas de besoin.

C’était ensuite le tour de l’école maternelle… normalement, mais Dominique Jachimiak ne mettra pas ce projet dans ses priorités.

Logiquement et comme annoncé, l’équipe en place a travaillé rapidement pour dans un premier temps satisfaire aux besoins d’une classe supplémentaire et dans un deuxième temps travailler sur un projet de restructuration, comme cela avait été fait sur l’école Maxime Marchand.

Le projet imaginé à l’issue d’une concertation avec l’ensemble des utilisateurs n’a pas été retenu par nos partenaires financiers et la ville ne peut supporter seule un investissement de plus d’un million d’euros. Il est nécessaire de retravailler ce projet en analysant le plus finement possible les évolutions d’effectif. Il est en effet probable que la ville perde sa 7ème classe maternelle, à court ou moyen terme, et alors la restructuration devra intégrer cet élément.

 

imagesCA7BNZ4Z.jpgL’évolution des effectifs

Pont de l’Arche a connu une progression de sa population importante et certainement trop rapide.

Le pic a été atteint l’an dernier sur la maternelle et arrive actuellement sur l’école élémentaire, ce que les simulations prévoyaient, dans des proportions toutefois moins importantes.

Alors, à moins de construire autant que cela a été fait durant les dix dernières années, ce qui est impossible compte tenu de la rareté du foncier, nous constaterons dans les prochaines années une baisse des effectifs dans les deux écoles, comme elle est déjà amorcée en maternelle.

Reste certaines inconnus qu’il est assez difficile de maitriser et notamment les programmes privés (accession ou location) qui échappent à la ville et qui provoquent parfois de drôle de surprise.

 

Les élus ont estimé à juste titre qu’il serait couteux et certainement inutile d’investir durablement dans des locaux supplémentaires à l’école élémentaire compte tenu de ses prévisions. Le budget 2012 fait donc apparaître la location de locaux modulaires qui accueilleront la 13ème classe et de mobilier neuf en investissement.

Pour l’école maternelle, si le nombre de classe est lui suffisant, les élus souhaitent poursuivre le travail entamé pour une meilleure organisation des espaces intérieurs et extérieurs. Ce projet devra notamment intégrer des espaces de restauration adaptés pour les plus petits.

 

En tout état de cause, et comme les élus l’ont toujours souhaité, les projets d'avenir seront construits dans une réflexion concertée avec les équipes éducatives pour promouvoir un projet éducatif cohérent et soucieux du développement psychologique de l'enfant.

On ne peut pas seulement avoir une réflexion logistique sur l'utilisation des locaux. La démarche est certes plus longue mais certainement plus pertinente.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 19:38

 

BV1

BV2

BV3

Total

%

Inscrits

 

 

 

 3003

 

Exprimés

 

 

 

  2397

 

Blancs et nuls

 

 

 

48 

 

Participation (en%)

 

 

 

  81,42

 

Eva Joly

15 

9

7

31

1,29

Marine Le Pen

123

155

188

466

19,44

Nicolas Sarkozy

217

195

183

595

24,82

JL Mélenchon

88

96

114

298

12,43

Philippe Poutou

17

15

25

57

2,38

Nathalie Arthaud

2

5

5

12

0,50

Jacques Cheminade

0

1

2

3

0,13

François Bayrou

  59

52

89

200

8,34

N Dupont Aignan

12

18

16

46

1,92

François Hollande

195

236

258

689

28,74

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 10:49

La lecture du budget 2012, lors du dernier conseil municipal, a permis d’aborder la question de la politique culturelle de la ville. Les élus ont fait de l’exigence budgétaire leur marque de fabrique. Et quand des économies sont réclamées, elles sont appliquées sur tous les services, culture compris ! Et pourtant, la ville propose t’elle une politique culturelle au rabais ?

 

Rares sont les communes qui élaborent une programmation culturelle sur la base d’un projet. C’est pourtant le cas à Pont de l’Arche. Il ne s’agit pas de monter une saison en juxtaposant des spectacles ou de déléguer cela à des prestataires comme ce fut le cas un temps, mais d’écrire une dynamique, d’avoir des partis pris, de former de nouveaux publics.

C’est la démarche qu’a impulsée Ludovic Aumont, adjoint en charge des affaires culturelles. La dynamique, c’est l’impulsion donnée par le projet culturel, le parti pris, c’est notamment de travailler sur la thématique de la lecture et du livre et la formation de nouveaux publics. Ceci passe par une programmation à destination du jeune public, et de plus en plus, à des formes de spectacles qui permettront d’aller vers les publics qui en sont les plus éloignés.

 

La ville n’a pas choisi le livre par hasard, car les élus et les techniciens de la ville travaillent depuis plusieurs mois sur le projet de médiathèque. Si le lieu a été identifié et acheté par l’EPFN1, c’est tout le projet qui est aujourd’hui à l’étude. Quels investissements, quel fonctionnement, quels partenariats … Cette étude est financée dans le cadre du contrat de territoire signé entre la CASE, le département de l’Eure et la région.

 

Soirée Salsa Chiminango 13.04.2012 022Ainsi, au fil des saisons, la ville de Pont de l’Arche affirme sa volonté. Le festival du livre de jeunesse proposé l’an dernier a été un succès et sera à nouveau un événement en 2012, l’opération « Livres en ville » ira cet été à la rencontre de son public, les spectacles jeunes publics deviennent des rendez-vous incontournables pour les enfants, leurs parents ou grands-parents, pour les assistantes maternelles ou les centres de loisirs.

Mais la culture à Pont de l’Arche, c’est aussi l’action forte développée par l’Ecole Intercommunale de Musique et de Danse Erik Satie, par son président, Pascal Marie et le conseil syndical, par son directeur Christophe Manchon et ses professeurs. Là aussi l’investissement de la ville est fort et tout comme la médiathèque, l’école de musique pourrait à terme rejoindre le centre culturel que la ville envisage de créer en cœur de ville.

Le dernier événement mis en place en partenariat par l’EIMD Erik Satie et la ville, « Fiesta Latina » précédé de la conférence musicale à la salle d’Armes a montré que la politique culturelle de la ville conjuguait à la fois qualité et public (notre illustration).

 

1 L’Etablissement Public Foncier de Normandie achète un bien pour le compte d’une collectivité et assure le portage pendant 5 ans. Au bout de 5 ans, la ville rachète le bien.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article