Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 14:14

pol fictionUne publicité récente pour les jeux en ligne utilise le slogan «  l’important ce n’est pas les cartes que vous avez mais ce que vous en faites ». Et il semble que les différents protagonistes locaux rebattent leur jeu pour entamer une nouvelle partie, en 2011 ou en 2014 …

 

Prenons nous au jeu, en regardant les forces en présence, les alliances et les scénarii possibles pour l’avenir.

 

Après avoir usé les slogans et les têtes de listes, « Demain Pont de l’Arche » semble vouloir revenir. Ils ne cachent pas leurs intentions en se lançant dès maintenant (nous sommes en 2010) en campagne pour l’élection municipale de 2014 !

Ils ont usé les slogans, ou les recyclent car déjà en 1995, Eric Pinel (partie au Front national depuis) conduisait une liste intitulé « Pont de l’Arche, demain ». Ils ont surtout épuisé leurs têtes de liste et la longue lignée des « Eric ». Exit Eric Legrand (1989), Eric Pinel (1995), Eric Réboli (2008). Aucun d’entre eux n’a poursuivi l’aventure municipale, laissant sans repère leur électorat.

En ce sens ce mandat est certainement le meilleur de la droite local ! Un siège au conseil municipal (à condition d’en faire quelque chose) et la volonté de préparer l’avenir … demain quoi !

Cette rentrée est marquée par le retour d’Hervé Lour, qui a plus souvent défendu les valeurs de gauche que le contraire, et la fin, semble t’il, du long silence de Valérie Deshayes Forfait. Lequel des deux prendra la tête de la liste. Nous connaissons l’opiniâtreté d’Hervé Lour (entendu comme une qualité) et ce n’est un secret pour personne qu’il aurait aimé conduire la liste à la place d’Eric … Réboli.

Il faudra certainement un peu plus qu’un blog pour que cette alternative soit … un jour… demain ou après-demain, crédible.

 

Du coté de « Pont de l’Arche pour tous », au moins les choses sont claires, quoique.

L’ancien Maire s’est effectivement placé comme l’opposant numéro un de Richard Jacquet, s’attachant à critiquer la forme, à tour de bras, sans jamais aborder le fond.

Mais Dominique Jachimiak souhaite t’il vraiment revenir … au fond.

En coulisses, il se dit que la fonction de Maire n’a jamais été sa motivation première et les électeurs l’ont bien compris en 2008.

Il n’était d’ailleurs pas tête de liste en 2001. Souvenons nous que c’est le tour de passe-passe entre les deux tours de l’élection municipale de la même année qui l’a propulsé en n°1, laissant ainsi sur la touche celui qui avait certainement fait le plus gros travail dans cette période, Claude Blot.

On imagine mal le retour de ce dernier et si Dominique Jachimiak ne souhaite pas rempiler (il semble avoir de plus en plus de mal avec le suffrage universel), qui s’y collera ? Question difficile quand on sait les désaffections successives dans l’association « Pont de l’Arche pour tous ». Un certain nombre d’habitant qui voyait une véritable alternative dans cette association sont partis depuis, assez déçus et il se murmure que certain soutien historique de l’ancien Maire serait sur le départ.

A moins qu’Isabelle Viguerard Pouppeville sente son heure arriver ! C’est dans doute elle la plus a même, au sein de l’association, de porter un projet en 2014.

 

Il faudra aussi composer avec les membres du Parti Communiste.

Richard Jacquet et Arnaud Levitre avait fait le pari de l’union de la gauche après la scission de 1989. Depuis Arnaud Levitre a quitté le conseil pour des raisons personnelles, mais les élus communistes sont toujours des composantes essentielles de l’équipe municipale.

Bien sûr, la candidature probable du Maire de Pont de l’Arche à l’élection cantonale de mars 2011 n’est pas sans provoquer des questionnements sur les stratégies à venir. Le même scénario en 2004 (mais Richard Jacquet n’était pas Maire) avait conclu à une victoire éclatante de Gaétan Levitre, qui était au deuxième tour, le seul candidat à défendre les valeurs de la gauche. Une chose est sur, c’est quand la gauche est unie (au moins au deuxième tour) que les victoires sont les plus belles !

Quelle option choisira alors le PC ? Partir comme en 2008 sous une bannière commune ou partir seul ?

Reste que la majorité actuelle (PC, MRC et PRG compris), voudra sans doute en 2014 défendre son bilan.

Le Maire le dit dans sa tribune d’expression de Pont de l’Arche Magazine, il sera question dès 2011 de présenter un bilan à mi-mandat. Richard Jacquet s’exprime peu sur le sujet, préférant faire avancer les dossiers dans un contexte économique, loin d’être favorable aux collectivités territoriales. Les observateurs (ou détracteurs) scruteront inévitablement dans quelles proportions l’équipe sera renouvelée et si l’union de la gauche sera toujours d’actualité dans le chef-lieu de canton. Pour l’équipe de Questions d’avenir, le rassemblement de toutes les forces de gauche, du parti communiste, du MRC, d’Europe Ecologie, du PRG, de la société civile en général, restera d‘actualité.

 

Avant 2014, il y a 2011 et les élections cantonales de Mars.

Face au Conseiller général sortant, Gaétan Levitre quels seront les prétendants à gauche ou à droite ?

C’est à croire qu’un certain nombre de protagonistes cités plus haut seront de près ou de loin, présent dans le débat. Dominique Jachimiak se décidera t’il enfin à se confronter au suffrage universel uninominal ou laissera t’il la place à Isabelle Viguerard Pouppeville (à moins d’une suppléance)? Hervé Lour se lancera t’il lui aussi dans la course, avec quel(s) soutiens et sous quelle(s) bannière(s) ? Quel sera le représentant officiel de Nicolas Sarkozy dans notre canton ? Tout laisse à penser que René Dufour, pas plus motivé que ça en 2004, reprendra du service contraint et forcé. Richard Jacquet confirmera t’il sa candidature ? Quel sera, le candidat du NPA ? Gérard Prévost représentait l’extrême gauche en 2004, Thierry Philippot pourrait prendre le relais en 2011. Il faudra certainement compter sur un candidat du Front National et d’Europe Ecologie.

Pour tous les candidats de gauche, nous souscrivons aux dernières déclarations de Gaétan Levitre, l’objet sera de battre le Sarkozy de l’étape qui devra expliquer aux habitants comment on peut encore soutenir un gouvernement qui multiplie les cadeaux fiscaux aux plus riches et qui tire à boulet rouge sur les classes populaires, encore actuellement avec l’injuste réforme des retraites.

 

Le microcosme local n’a pas fini de s’agiter. Les citoyens de nos communes s’en intéresseront certainement moins… mais au bout du compte, il ne s’agit que d’une fiction … à suivre …demain peut être…

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Clin d'oeil
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 09:32

La mobilisation ne faiblit pas et chacun s’accorde aujourd’hui sur le fait que la réforme des retraites proposée par le gouvernement Sarko-Fillon-Woerth n’est ni juste, ni financée.

Pour le dire encore plus fort, retrouvons nous le samedi 16 octobre.

Rendez-vous à Evreux à 10h30 au Bel Ebat.

Une autre réforme est possible, exigeons du gouvernement la réouverture des négociations !

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:28

Pour que chacun puissent se faire son avis, nous publions la lettre du Maire au représentant du groupe « Pont de l’Arche pour tous »

Lui appelle ca "une reculade", d’autres pourraient considérer cela comme de l’écoute. Nous vous laissons juge.

 

« Monsieur,

 

Votre intervention au dernier Conseil Municipal du 20 septembre dernier, relative à l’absence de précisions sur les délibérations à voter, mérite des éléments de réponse.

 

Tout d’abord, je m’autorise à considérer cette demande comme nouvelle.

Je ne polémiquerai pas, voulant toujours m’attacher à débattre du fond plus que des aspects de forme nuisant souvent à la tenue de débats riches, intéressants et constructifs.

 

Néanmoins, j’accorde une attention particulière à la demande de votre groupe. Vous noterez que cette disposition n’a jamais été formalisée dans le règlement intérieur du Conseil Municipal.

                               

Par ailleurs, lors du Conseil Municipal du 14 juin dernier, vous avez émis le souhait de disposer de documents papier dans votre case courrier plutôt que de les recevoir par courriel, comme le précise le compte-rendu de notre séance.

Ces documents, pour le Conseil Municipal du 20 septembre, ont été déposés dans la boite à lettres de votre domicile le vendredi 10 septembre, par la Police Municipale. Preuve en est faite que l’écoute que je revendique est avérée.

 

Aussi, et dans un souci de travailler en bonne intelligence, je vous indique que la note de synthèse des prochains Conseils Municipaux comportera en plus les propositions de texte de délibérations.

Ma forte volonté à échanger davantage sur le fond s’illustre une nouvelle fois par ces mesures.

 

Je reste attentif et respectueux de chacun dès lors que cela est réciproque.

 

Je n’oublie pas que les Archépontaines et les Archépontains souhaitent un débat qui prend de la hauteur et de la profondeur dans LEUR intérêt.

 

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à cet échange et vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de mes salutations distinguées.

 

Richard JACQUET

Maire de Pont de l’Arche

Vice-président de la

Communauté d’Agglomération Seine-Eure »

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Conseil municipal
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 14:45

Nos blogs respectifs sont des espaces de discussion nécessaires et utiles. Ils favorisent ce que nous appelions tous de nos vœux depuis longtemps : la démocratie participative … à deux petites exceptions.

 

Si nous parlons de démocratie participative, nous parlons de concitoyens. Mais voilà, bien souvent nos lecteurs et contributeurs préfèrent opter pour des pseudos. Ce phénomène est fréquent sur tous les blogs, pour ou contre une équipe ou une autre.

 

Plus gênant, les auteurs d’articles des blogs considèrent souvent leurs écrits comme des vérités absolues.

Mais alors, pour tous blogs d’informations que nous sommes, n’est-il pas de notre responsabilité de vérifier notre information, de croiser nos sources ?

Le risque de ne pas faire un « travail journalistique » est que nos espaces de discussions deviennent des blogs partisans qui favorisent la rumeur à l’information. Bien sûr chacun a sa ligne éditoriale, mais l’information que nous délivrerons sera « honnête » pour celle et ceux qui apprécie de nous lire, (ou qui s’en amuse).

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 13:31

Chemin-des-ecoliers.jpgCe projet figurait en bonne place dans le programme de Questions d’avenir lors des élections municipales de 2008 et c’est cette semaine que les premières expérimentations commencent.

 

De quoi s’agit-il exactement ?

L’idée est de créer des itinéraires sécurisés dans toute la ville qui doivent permettre aux enfants des écoles et du collège de se déplacer matin et soir en toute sécurité. Ses aménagements doivent être couplés avec un mode de déplacement organisé qui permet aux enfants, encadrés par des parents bénévoles, de rejoindre à pied ou à vélo le quartier des écoles, c’est ce que l’on appelle le pédibus ou le vélobus.

 

L’initiative fonctionne déjà dans de nombreuses communes de France. Il s’agit d’un véritable changement des mentalités et de sa conception des déplacements. Le but est bien de réduire la consommation automobile en favorisant les modes de déplacements alternatifs. Nous souhaitons ainsi créer un cercle vertueux : moins de voiture, c’est plus de sécurité, plus de sécurité, c’est moins d’appréhension de faire le trajet à pied …

C’est aussi le moyen pour les enfants d’arriver à l’école plus en forme et de lutter contre le manque d’activité.

 

A Pont de l’Arche, ou en est-on ?

 

La ville dans la nouvelle version du PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable) a identifié les circuits qu’il sera nécessaire de sécuriser :

-          En partant du mille club, rue du Bon Air, Rue Olivier des Bordeaux, rue du Général de Gaulle, rue Maurice Delamare

-          En partant de la résidence du Becquet, rue Nungesser et Coli, rue Charles Michels, Rue Maurice Hervey, rue des pervenches, rue Kennedy. Sur ce trajet sera nécessaire la création d’un espace piétonnier entre la rue Charles Michels et le croisement de la rue Roger Bonnet.

C’est également au bout de la rue Charles Michels que les enfants du Chêne Jaunet pourront rattraper le chemin des écoliers.

-          Depuis le chemin de la borde par l'avenue Delattre de Tassigny et la rue Maurice Delamare.

Des aménagements seront donc réalisés au fur et à mesure du mandat, notamment pour sécuriser certains carrefours ou points sensibles, c’est notamment le cas du haut de la rue Charles Cacheleux, compte tenu du carrefour délicat à gérer.

Parallèlement, la ville et la CASE ont réalisé une étude sur le réaménagement complet de l’axe est-ouest de la commune qui devra permettre de créer des zones piétonnes depuis l’Abbaye jusqu’au rond point des écoles.

 

Le pédibus quant à lui commence son expérimentation cette semaine et de nombreux parents se sont déjà portés bénévoles pour cette opération, même si le ciel était un peu capricieux ce matin. Cette expérience a pu être possible avec le soutien de l’AREHN (Agence Régionale de l’Environnement de Haute Normandie), à laquelle la ville a adhéré en 2009, avec celui des enseignants des écoles et des parents d’élèves.

 

Il sera nécessaire à la suite de cette semaine internationale « Marchons vers l’école » de réfléchir à la pérennisation de ce nouveau mode de déplacement qui doit permettre de mieux vivre notre ville tous ensemble.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Sécurité - cadre de vie
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 09:36

La mobilisation s’étend et n’entend pas s’arrêter tant que le gouvernement ne consentira pas à une réforme des retraites juste.

C’est ce que des millions de personnes réclament depuis des mois dans les rues de France.

Si chacun est conscient que le régime des retraites doit être réformé, nous attendons de cette réforme qu’elle prenne en compte réellement les conditions de pénibilité et de longues carrières, ceux là même qui sont aujourd’hui le plus pénalisé.

 

C’est aussi l’occasion de pointer la baisse des pensions de retraites. Oui, nous vivons de plus en plus longtemps aujourd’hui, mais certains de nos aînés survivent de plus en plus longtemps, vivant souvent aujourd’hui avec des revenus inférieurs au seuil de pauvreté. C’est sans compter le grand nombre de retraités qui sont aujourd’hui contraint de retrouver des petits boulots pour subsister.

 

Samedi 2 octobre, toutes celles et tous ceux qui souhaitent une réforme juste pourront le dire au gouvernement.

A l’occasion de rassemblements citoyen, toutes celles et tous ceux qui ne peuvent pas se permettre de faire grève d’habitude pourront venir renforcer les cortèges.

Dans l’Eure, le rassemblement aura lieu samedi 2 octobre à 10h30 au Bel Ebat (près du Cadran) à Evreux.

 

Nous vous attendons nombreux !

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:53

Dernièrement un de nos lecteurs nous questionnait sur les projets de la municipalité, à savoir :

« 1) La bibliothèque médiathèque est-elle envisagée. Quel en est le projet fondateur?  A t-on défini un lieu ? Les financements croisés pourront-ils être espérés, vu la situation de la réforme des collectivités ?

2) En matière d'urbanisme et de transport : avez-vous quelques pistes à me donner pour améliorer et le piéton et la dynamique  commercial ? »

 

Le sujet mérite en effet de s’y arrêter un instant et ces deux questions trouvent, en partie, leurs réponses dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) que la municipalité a pris le temps de revisiter en début de mandat.

 

En effet, ce projet évoque la nécessaire requalification de l’axe Est-Ouest qui s’impose depuis l’ouverture du contournement de notre ville. Il s’agit en effet de repenser tous les espaces depuis l’abbaye de Bonport jusqu’au rond point des écoles en passant par la place Aristide Briand et le Boulevard de la Marne.

 

Une étude de définition a été menée avant l’été en collaboration avec la CASE. Cette requalification devra permettre de réduire la vitesse sur l’axe structurant, de créer des itinéraires pédestres (le chemin des écoliers), d’organiser le stationnement, de rendre la place aux piétons, de mettre en valeur notre patrimoine, de végétaliser tout cet axe, de favoriser les transports collectifs mais aussi d’étendre le centre ville vers la place Aristide Briand, objectif affiché dans le PADD.

Le document définitif, bien plus qu’une étude de sécurité, devrait être présenté aux élus prochainement dans les différentes commissions de travail.

 

carrefour-place-aristide-briand.JPGDynamiser la place Aristide Briand est un vrai pari qui permettra à l’avenir de déjà traverser le centre ville en passant par cet axe. Mais redynamiser tout cet espace nécessite que l’activité s’y développe, commerce ou service public, bien que cette place soit déjà très commercante.

Aussi, il semble que les élus se dirigent vers l’implantation d’un équipement culturel de type médiathèque en centre ville et pourquoi pas sur la place Aristide Briand.

Le prochain conseil municipal (lundi 20 septembre à 20h30) devrait confirmer cette volonté lors d’une délibération.

 

Aussi aujourd’hui, il convient de finaliser cette implantation, de valider le projet culturel, ce qui sera fait dans les prochaines semaines et de réaliser les études nécessaires à l’implantation de cet équipement.

Le projet, déjà inscrit par l’équipe précédente au contrat d’agglomération pour 500 000 euros devra faire l’objet de nouvelle négociation, car le prix d’un tel équipement est loin des premiers chiffres imaginés.

Concernant la requalification de l’axe structurant, là aussi il convient aujourd’hui de mettre tous les partenaires autour de la table, négocier pour faire inscrire tout ou partie de la somme au contrat d’agglomération renégocié en 2011et solliciter tous les autres crédits imaginables.

 

Reste à savoir comment notre commune pourra faire passer tous ces projets dans l’entonnoir que provoque la réforme des collectivités territoriales. Les crédits sont aujourd’hui considérablement réduits dans toutes les collectivités, à commencer par le Conseil Général, premier partenaire des communes et qui paye durement le désengagement de l’état. Mais tout ça fait déjà surement l’objet de nombreuses négociations.

 

Vous avez une question ?

Par mail questionsdavenir@free.fr ou en laissant un commentaire,

N’hésitez plus.

Repost 0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 13:54

L'Appel national pour l'Ecole publique réunit aujourd’hui plus de 242 000 signatures. C’est la plus importante action de promotion et de défense de l’Ecole Publique depuis près de 20 ans. De plus, le choix de la tourner vers nos concitoyens commence à porter ses fruits comme en attestent les dernières enquêtes d’opinion.

 

Les organisations signataires ont décidé de poursuivre cette campagne et d’ouvrir une nouvelle phase de signatures pour cette rentrée, du 9 septembre au 9 décembre. Durant cette période, et notamment lors du débat parlementaire sur le budget 2011, nous interpellerons, au nom des pétitionnaires, les élus (parlementaires, président des exécutifs locaux),  le président de la République, le Premier ministre, le Ministre de l’Education Nationale, ainsi que les responsables des partis politiques.

 

L’Ecole Publique qui souffre déjà depuis de nombreuses années, va en effet être à nouveau frappée par 16 000 suppressions supplémentaires dans le budget 2011. Nous devons marquer notre opposition à cette destruction programmée de notre Service public, laïque et gratuit d’Education. L’objectif est aujourd’hui de  rassembler plusieurs dizaines de milliers de signatures pour dépasser le cap significatif de 300 000 citoyens-militants de l’Ecole Publique.

 

Vous pouvez pour cela :

 

-      envoyer ou renvoyer le lien de la pétition à des proches, des amis ou des collègues en les invitant à le diffuser à leur tour : http://www.appelpourlecolepublique.fr/.

 

-      d’inviter de nouvelles personnes à signer en utilisant ce lien : http://www.appelpourlecolepublique.fr/transf.php

 

 « L’École publique, laïque et gratuite crée le lien social indispensable pour faire face aux défis d’un monde en crise. C’est elle, et elle seule, qui permet de garantir la cohésion sociale. »

Ces premières phrases de l’ « Appel » ont une résonnance particulière au moment où la crise frappe une grande partie de  nos concitoyens. Elles prennent aussi un relief particulier avec les récentes orientations du sommet de l’Etat qui divisent, fragmentent, et finalement dressent, les uns contre les autres, ceux qui vivent dans notre pays. La défense et la promotion de notre modèle d’Ecole publique laïque et gratuite devient donc aussi un impératif démocratique.

 

 

L’ensemble des organisations nationales signataires :

DDEN, FCPE, SE-UNSA, UNL, UNEF, LMDE, APAJH, UNSA-EDUCATION, FERC CGT, SNETAA EIL, FGR-FP, CGT EDUC ACTION, FAEN, ADLPF (ASSOCIATION DES LIBRES PENSEURS DE FRANCE), A ET I, SNPDEN, SNIES, UNSA, SNPTES, SUP'RECHERCHE, CNAFAL, ANATEEP, UFAL, SIEN, UNSA LABOS EDUCATION, SNCL, L'APPEL DES APPELS, SNASEN, ADFE, SNMSU, SNPSYEN, GDID, SUDEL, UNSA TECHNICOLOR, FNER, RNCE (RESEAU NATIONAL DES COMMUNAUTES EDUCATIVES), CDPEPP (DEFENSE DE L’ECOLE PUBLIQUE DE PROXIMITE), UDAS (UNION DES ALTERNATIVES SYNDICALES), CONVERGENCE REPUBLICAINE, UNSA MAIF, SGL (SYNDICAT GENERAL DES LYCEENS), FLE ( FRONT DE LUTTE POUR L'EDUCATION), SNEA

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 16:23

…à voir pour information sur le financement des retraites…

http://www.dailymotion.com/video/xeeo9h_vive-les-retraites_fun

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Clin d'oeil
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 16:32

Oh!... Qu’ils étaient beaux les enfants ce matin…Impatients, joyeux de retrouver leurs camarades ou inquiets du travail à accomplir… et du rythme à suivre…Tous les élèves étaient au rendez-vous !!! Pour certains parents,  ce pouvait être « préparez vos mouchoirs ». En effet, nous avions tous chacun notre tour, quelques pincements au cœur à l’entrée du petit en maternelle…puis au CP…et quand il s’est agi de l’entrée en 6ème :  "Oh là, là, mon fils est déjà grand, ma fille en est déjà là…Les émotions multiples étaient, sûrement,  au rendez-vous !

 

Ecole maternelle, école primaire, collège

La rentrée de Septembre est toujours riche d’évènements et les rencontres, entre élèves, élèves et enseignants, parents-élèves ou enseignants-parents sont, à chaque fois,  pleines de promesses.    

La municipalité est consciente et attentive comme le rappelle Nicolas Bouillon Adjoint à l’Education car l’enjeu est grand : « L’Education des enfants, les apprentissages mais aussi l’épanouissement individuel et collectif de chaque classe d’âges. La construction de l’individu passe nécessairement par ces temps dédiés à la connaissance, au partage des jeux, au dépassement de soi».

 

Les enseignants et l’ensemble de l’équipe éducative constitués dans chaque établissement ne désirent qu’une chose : apporter aux élèves les réponses les plus adaptées à leurs besoins, à leurs envies, et ce, dans un environnement agréable, sécurisé, doté des équipements et matériels pédagogiques relatifs au bon déroulement de la scolarité.

 

La compétence de la municipalité est d’apporter aux écoles –maternelle « les Lutins »  et primaire « Maxime Marchand » les moyens en ATSEM, en personnel d’entretien et les animations périscolaires en plus des moyens matériels (bureaux, chaises, classes …).

Pour le collège « Hyacinthe Langlois » il en va de la compétence du Département (le personnel TOS…, les locaux, l’aménagement des classes…les ordinateurs…les casiers…). Et l’on sait qu’ensuite la Région (Conseil régional) prend le relais avec la compétence par rapport aux lycées et établissements d’enseignement supérieur…

 

Quelle organisation ! Chacun met un point d’honneur à réussir sa rentrée après que grand ménage, petits ou grands travaux aient été réalisés sur le temps des vacances scolaires !

 

Notre commune a une population très jeune et cette année,

383 élèves  prennent le chemin de l’Ecole des écoles maternelle et primaire :

- Ludovic Aumont, directeur de l’école Maternelle accueillent dans les 7 classes  189 élèves,

-  Myriam Rasse, dans les 12  classes de Primaire un total de 294 élèves,

Quant au collège, la nouvelle principale Mme Da Silva attend  de la 6ème à la 3ème plus de 500 élèves de Pont de l’Arche et des communes avoisinantes.

 

Les temps forts de Septembre sont bien la rentrée des classes – les 2 et 3 septembre 2010-  et les inscriptions dans les différentes activités culturelles et sportives proposées par les clubs et associations- forum des associations le 5 septembre – autour du Marché ; ou comment choisir et organiser ses activités  jusqu’à l’été prochain ?  

 

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article