Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 12:07

Image1.jpgQuestions d’avenir poursuit sa mission d’informations et cette semaine, chacun pourra recevoir dans sa boîte aux lettres le 33ème numéro de bulletin d’informations de l’association. Quelle longévité !

L’occasion d’un dossier complet sur la réforme des rythmes scolaires et encore de revenir sur les projets qui vont compter en 2013 pour la ville, car les chantiers sont nombreux cette année et encore plus depuis ce lundi.

Comme à l’habitude, vous retrouverez également toutes les brèves qui font le succès du bulletin et les dernières infos de l’association.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:03

Emploi-handi-minites.jpgDans le cadre de sa mission de service public auprès des entreprises et en faveurs des personnes reconnues travailleurs handicapés, Cap Emploi organise  jeudi 11 avril 2013 matin à l’Espace des Arts’Chépontains le rendez-vous « Emploi Handi’minutes »

 

Un « Emploi handi’minutes » est un service gratuit « clé en main » qui permet aux entreprises qui recrutent de rencontrer en entretiens individuels des candidats reconnus travailleurs handicapés présélectionnés, qualifiés et compétents pour répondre à leurs besoins.

Les recruteurs reçoivent en entretien les personnes pour répondre à un besoin réel et identifié sur un poste ouvert ou à ouvrir dans l’année au sein de leur entreprise (CDD/CDI/Alternance). 

Chaque entretien dure environ 10 minutes pour échanger avec le candidat, identifier ses compétences et, si besoin, fixer un temps de rencontre ultérieur. L’adéquation poste / handicap aura été vérifiée dans le cadre de la présélection.

 

Cap Emploi vous invite à découvrir ce rendez-vous et rencontrer les employeurs présents ce jour. Rendez-vous à 10h à l’Espace des Arts’Chépontains

 

cap-emploi.jpgCONTACT : Célestin ALLANO

Chargé de Mission Relations Entreprises

4 Place Alfred de Musset - 27000 EVREUX

Tel 02.32.28.43.64

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Développement économique et emploi
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 09:07

Le développement durable est un concept que l’on résume aujourd’hui d’une simple phrase : « Un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".

A l'occasion de la semaine du développement durable, coup d'œil sur la façon dont la ville prend en compte cette thématique au quotidien.

 

Pedibus.jpgLe concept du développement durable dépasse la simple question de l'environnement, même si cette question est indissociable des deux autres sphères : l'économique et le social.

A Pont de l'Arche les élus intègrent la question du développement durable dans leurs réflexions pour faire des projets, des réalisations pertinentes pour l'avenir de la commune.

 

Quelques exemples permettent de mesurer cette prise de conscience :

 

- Les futurs logements seront tous BBC (bâtiment basse consommation), décision prise avec les bailleurs avant que la loi rendent obligatoire cette norme

- La ville a investie dans un premier véhicule électrique et poursuivra ces acquisitions en fonction des besoins des services

- Le service espaces verts adopte depuis plusieurs année maintenant la gestion différenciée des espaces et tend a l'utilisation de zéro produits phytosanitaires

- Les espaces publics sont pensés pour favoriser les circulations douces. C'est ainsi que la place Aristide Briand, après requalification, fera une grande place aux piétons et aux commerces

- Le chemin des écoliers fonctionne et chaque vendredi, une trentaine d'enfants vont désormais à l'école à pied, quand ils ne sont pas accompagnés par les ânes du chemin du halage

- La ville travaille à un vaste projet intitulé "Pont de l'Arche sur Berges" visant à aménager les bords de l'Eure en espace à vocation de loisirs et de détente. La Case mène déjà une étude de sol sur l'ancien site de la décharge. La ville se rend peu à peu propriétaire des espaces en bord de rivière et les aménage ou acquiert des biens pour favoriser ces futures activités comme les maisons de mariniers au pied du pont. Sur ces espaces, la municipalité réfléchit également à des jardins familiaux.

- La balade du tour de ville voit peu à peu le jour et dernièrement grâce a un chantier en lien avec la fondation Armée du Salut, un premier chemin a été ouvert.

- Le village d'Artisans créé au sud de la commune permettra à plusieurs demandeurs d'emplois d'intégrer le chantier grâce aux clauses d'insertions. La ville, pour sa part, entend apporter son aide aux jeunes de la commune en manque de formation et d'emplois. C'est l'objectif du chantier du four à pain et de la signature des 7 services civiques dernièrement.

 

La liste n'est évidemment pas exhaustive et les exemples sont encore nombreux.

En signant la charte Eco Citoyenne, en lien avec la Case, les élus ont souhaité montrer leur investissement et participer, à leur façon, à la réalisation des objectifs de l'agenda 21 de l'agglomération.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 10:24

Peu importe si le printemps se fait attendre, les événements se poursuivent dans la ville, et notamment dans le cadre de la saison culturelle. Une programmation pour tous et pour se retrouver.

 

Une partie de campagne à l’Espace des Arts’Chépontains

 

partie-de-campagne-1936.jpg« Par une torride journée d’été, la famille Dufour quitte Paris pour Bezons-sur-Seine. Monsieur Dufour accompagné de sa femme, sa belle-mère, sa fille et son commis s’arrête dans une charmante auberge en bord de Seine. Tandis que le déjeuner sur l’herbe est dressé, deux canotiers viennent à leur rencontre. La chaleur et le vin aidant, il est décidé que Madame Dufour et sa fille, Henriette, iraient faire une promenade en Yole sur les eaux du fleuve en compagnie des deux jeunes hommes. Lorsque les bateaux quittent la rive, le ciel se charge de gris et annonce l’orage à venir ... »

 

Entrée : 6€ adulte/Gratuit pour les moins de 18 ans.

Réservation conseillée. Service culturel 02 32 98 90 93

Organisée par la ville de Pont de l’Arche

 

Brigitte Lasnier et Maryline Roland exposent du 2 au 7 avril à la salle d’Armes.

 

Lasnier.jpgPeintre autodidacte depuis une quinzaine d’années, Brigitte Lasnier a d’abord été influencée par les impressionnistes et en particulier Claude Monet, puis s’en est éloignée en traitant des sujets de manière plus contemporaine, aimant surtout le travail de la couleur et de la matière.

Marilyne Roland, aquarelliste de formation, pratique l’huile depuis une dizaine d’années, à travers ses toiles où l’on retrouve la légèreté et le détail. Elle peint avec autant de plaisir les paysages, les natures mortes que des œuvres plus modernes souvent inspirées de Miro ou Kandinsky.

 

Exposition ouverte de 14h30 à 17h30 et de 10h à 17h30 le week-end. Entrée libre

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 13:44

Pont de l’Arche sait créer l’événement et la ville vient d’être retenue pour être l’organisatrice d’un concours inédit et surprenant.

 

Les connaisseurs et les amoureux de la commune ne seront pas surpris, les lecteurs de la presse locale encore moins !

C’est officiel, la ville de Pont de l’Arche accueillera le concours international du plus gros mangeur de moules en 2013.

Une vraie reconnaissance pour la commune qui se distingue depuis plusieurs années pour son originalité et son action dans le domaine de la convivialité.

Plusieurs villes étaient en lice pour obtenir l’organisation de ce concours prestigieux, dont de célèbres stations balnéaires ou des spécialistes belges de la discipline, mais le jury international a finalement opté pour ce coin de Normandie qui par ses infrastructures saura sans aucun doute remplir le défi.

Le record est actuellement détenu par le lauréat 2010, qui avait mangé 5,5 kg de moules. Il ne fait aucun doute que les convives 2013 seront au rendez-vous. Le public également. Rendez-vous en septembre à Pont de l’Arche.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Clin d'oeil
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 16:09

Le conseil municipal a voté le Compte administratif de la commune et le budget de l’année 2013, le 25 mars dernier. L’occasion pour nous de revenir sur la réalité des chiffres et sur les affirmations de l’ancien Maire qui n’est plus à un mensonge prêt.

Les élus majoritaires gardent leur ligne de conduite, celle de l’exigence budgétaire  qui montre sa pertinence depuis plusieurs années.

 

Les impôts n’augmenteront pas : Vrai

Pour la 5ème année consécutive, les élus ont validé les taux d’imposition au niveau qui avait été fixé par leurs prédécesseurs. C’était une promesse de campagne qui a été tenue malgré un contexte financier difficile. Il a été rappelé en séance que Dominique Jachimiak, dans un autre contexte, bien plus favorable, les avaient augmenté par trois fois.

 

La ville est en faillite : Faux

C’est l’argument principal de l’opposition depuis plusieurs années, à tel point que les interventions de leurs représentants deviennent très prévisibles.

On peut notamment mesurer cet élément sur les excédents cumulés qui représentent ce qu’il reste dans les caisses de la ville. Même si l’ancien Maire parade, comme il le dit, les chiffres sont têtus. Le tableau ci-dessous compare la situation qu’il avait laissé et celle votée cette année. Sans commentaires !!

 

Intitulé

Au 1° janvier 2008

Au 1° janvier 2013

Résultat cumulé fonctionnement

+ 757.071

+ 967.522,93

Résultat cumulé   investissement

+ 531.347

+760.190,25

TOTAL

+ 1.288.418

+ 1.727.713.18

Différence

 

+ 499.295,18

 

Le résultat de l’exercice 2012 est négatif : Vrai

La différence entre les dépenses et les recettes de l’année donne le résultat de la ville. Cette année, le résultat de – 20 000€ sur un budget réalisé de plus de 4 700 000€ soit, 0,47% du budget de fonctionnement.

L’objectif d’équilibre est à 0,47% près atteint, ce qui prouve le travail réalisé pour modifier de façon durable le budget de la ville.

Reste à préciser que c’est résultat est obtenu une nouvelle fois, sans augmenter les impôts et donc les recettes de la ville.

 

Les dépenses de communication augmentent : Faux

Cherchant tous les moyens pour avoir raison, l’opposition, en perd son latin et fait semblant de ne pas comprendre. Le budget du service communication connait la même évolution que les autres services et respecte la règle des -10%.

La ligne sur laquelle s’appuie l’opposition correspond aux impressions de la ville, plus importantes en 2012, compte tenu de choix différents faits par les élus. Auparavant, dans le cadre de la programmation culturelle, la ville achetait des encarts publicitaires dans la presse, l’an dernier il a été choisi d’utiliser ces sommes pour éditer un document rassemblant l’intégralité de la saison culturelle.

 

La dette de la ville augmente : Vrai

Nous reviendrons plus largement sur cette question de la dette de la ville, chiffres à l’appui.

Ce qui est juste, c’est que la dette de la ville progresse pour financer les investissements de la ville (centre de loisirs, effacement des réseaux, école maternelle, sécurité et mise aux normes des bâtiments municipaux…).

Ce qui serait faux, c’est ce qui consisterait à dire que la ville est surendettée, car la dette par habitants et très en deçà des communes de notre strate. Ce résultat s’obtient par la fin ou la renégociation de plusieurs emprunts durant le mandat.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 12:08

budget-annuel.jpgLundi soir, les élus ont donné une nouvelle impulsion à notre ville en validant les comptes de l’année 2012 et en traçant le cap de 2013, en fonctionnement et en investissements.

 

Les élus majoritaires confirment la volonté affichée depuis le début du mandat. L’exigence budgétaire est la marque de fabrique de cette équipe et chaque dépense est scrupuleusement analysée pour permettre à la ville de tenir le cap, dans un contexte difficile pour les ménages mais aussi pour les collectivités territoriales.

Les dotations stagnent, quand elles ne baissent pas. Ce qui signifie que le pouvoir d’achat de la commune baisse également au fil des années.

 

D’où l’exercice budgétaire compliqué pour une équipe qui promet, qui affirme et qui tient une promesse de campagne, n’en déplaise, ne pas augmenter les impôts des Archépontains.

Les élus n’en font pas une règle de principe. Il s’agit pour le Maire et Angélique Chassy, adjointe aux finances, d’un choix politique : « Nous considérons que dans une période difficile pour tous, nous devons pas faire subir une pression fiscale excessive aux familles ».

Cela signifie que le travail structurel doit être fait sur les dépenses de la ville. Comment dépenser mieux ? Comment renégocier un par un tous les contrats ? Quelle politique de ressources humaines, alors que le poste personnel est évidemment le plus gros chapitre du budget ? Toutes ces questions sont posées quotidiennement, et c’est ce qui permet à la ville d’équilibrer ses dépenses et ses recettes … presque…. Avec un résultat négatif de 20 000€ pour l’année 2013, représentant 0.47% des dépenses de fonctionnement.

 

L’équilibre recherché est là comme a souhaité le réaffirmer le Maire, dans un débat où malheureusement nous aurons entendu les mêmes répliques de la part d’une opposition qui s’enterre dans des contradictions de plus en plus flagrantes, quand elle ne s’énerve pas au détour d’une réponse d’un élu.

Pas de réactions toutefois du coté des taux d’imposition que Dominique Jachimiak avait augmenté par trois fois durant son mandat.

La bonne santé financière de la ville, même fragile, est confirmée par ses partenaires, au rang desquels les banques qui prêtent à la commune parce qu’elles sont capables d’analyser la situation financière de la ville, en dehors de toutes polémiques et sur des critères et indicateurs objectifs.

 

L’opposition hurlait que la ville était en faillite. Richard Jacquet, par une démonstration simple a tenu à rappeler que ce qui resterait dans les caisses de la ville à son départ serait supérieur à ce qu’il avait récupéré de son prédécesseur. La gestion ne doit pas être si mauvaise que cela.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 11:33

geluck10.jpgLe groupe majoritaire de Questions d’avenir a toujours affiché le choix de sa méthode. Elle sera participative ou ne sera pas.

Les élus le démontrent au quotidien en consultant les habitants, en allant à leur rencontre, en étant présents dans la ville et auprès des associations, en répondant aux sollicitations de rendez-vous …

Les élus ont aussi souhaité, malgré les propos tenus, associer les membres de l’opposition. Les commissions existent et réunissent, ce n’est pas le cas partout. Chacun peut faire partie des commissions de la CASE et c’est assez exceptionnel pour le souligner. Les attentes des élus, et de tous élus, sont entendues, écoutées et suivies quand une majorité se dégage.

Bien loin de ce qui peut être dit ou écrit, la méthode choisie a été celle du respect. Respect des individus, respect des opinions, respect des électeurs qui ont composés par leur vote en 2008, le conseil municipal.

 

Parce qu’il ne suffit pas de dire et rabâché que l’opposition et maltraitée pour que cela devienne une vérité. Au mieux, l’auteur peu s’en convaincre, mais c’est tout !

 

La méthode de Questions d’avenir permet aujourd’hui de conforter la majorité municipale. Marie Claude Lauret en février et Daniel Breiner à l’occasion du dernier conseil municipal ont tout deux fait part de leur souhait de rejoindre les élus majoritaires.

Parce qu’ils se retrouvent dans le projet porté pour la ville, parce qu’ils se retrouvent dans une méthode et qu’ils fondent l’espoir que nous puissions travailler dans un climat plus serein que celui défendu par l’opposition, ils ont tout deux décidé d’afficher une position claire.

 

Nous ne nous étendrons pas sur les commentaires d’un d’autre blog. Juste le regret de peu de remise en question sur une autre méthode qui peine à porter ses fruits et l’espoir de plus de respect et de moins d’attaques personnelles et revanchardes.

Depuis le 19 mars, l’équipe majoritaire de Questions d’avenir compte 23 membres, et ca, ce n’est pas de la politique fiction !

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:47

rythmes-scolaires-andev-1La large concertation voulue par la municipalité a connu une nouvelle étape mardi soir avec un débat en Conseil municipal. Objectif, valider la date de mise en application de la réforme des rythmes scolaires dans la commune.

 

Richard Jacquet, Maire et Nicolas Bouillon, Adjoint à l’éducation avaient mis en place au mois de janvier un comité de pilotage pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à Pont de l’Arche. Les élus n’avaient pas caché leur souhait de mettre en place le nouvel aménagement des rythmes dès la rentrée 2013. La concertation s’est avérée difficile, plusieurs participants, à commencer par la quasi-totalité des enseignants, ayant exprimé le souhait d’un report de son application en 2014.

 

Le Maire a insisté hier soir. « Le projet est à construire, la concertation nous la souhaitons, faut-il encore avoir du monde en face pour la mener ».

C’est sur cette base que les élus ont décidé d’interroger les familles grâce à une enquête menée du 15 au 27 février 2013.

Avec un excellent taux de retour (+ de 60%), les résultats donnent plus qu’une tendance et il est heureux que les familles se soient mobilisées sur cette question. Le résultat est sans appel, les familles demandent à 72% un report en septembre 2014 pour se donner le temps de réussir la réforme avec tous les acteurs du monde éducatif. C’est ce qu’ont validé les élus hier soir en Conseil municipal.

 

Toutefois, les élus ont souhaité réaffirmé mardi soir l’intérêt fort qu’ils portaient à la refondation de l’école. Pour tous, cette réforme est intéressante et chacun s’accorde sur la nécessité de réfléchir, plus que sur des rythmes scolaires, « sur les rythmes de l’enfant » a précisé Nicolas Bouillon.

La France compte aujourd’hui le moins de jours d’enseignement des pays d’Europe et dans le même temps le nombre d’heures d’enseignements le plus élevé sur une année !

Il a été regretté que la question des vacances scolaires n’aient pas été mise sur la table, tout comme l’uniformité de la réforme, entre élémentaire et maternelle.

 

Le comité de pilotage se réunira donc à nouveau très prochainement, le Maire ayant fixé le timing. Hors de question de s’endormir et d’attendre le printemps 2014 pour travailler sur le sujet. Le projet éducatif territorial devra être écrit avant la fin de l’année 2013.

 

Il faudra noter l’exemplarité de la démarche conduite par les élus. La démocratie participative montre ici toute sa pertinence et permettra certainement d’apaiser les débats. L’école et nos enfants le méritent.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 09:11

printemps032.jpgLundi

Il faut parfois chercher le moyen de se rassurer ou d’espérer.

Alors bien sûr, le ciel est triste ce matin. Toutefois les giboulées de mars annoncent la fin de l’hiver et espérons le, un printemps qui devrait montrer le bout de son nez dans la semaine. Vite, on a besoin de soleil …

 

Mardi

La date du 19 mars a une signification particulière pour celles et ceux qui espèrent depuis 51 ans la reconnaissance de cette date comme journée nationale de recueillement pour les victimes civiles et militaires des combats d’Algérie, du Maroc et de Tunisie. Mardi, sera la première journée du genre.

 

Mardi toujours

Les élus sont réunis en Conseil municipal avec comme seul point à l’ordre du jour la réforme des rythmes scolaires. Après une large concertation, les élus valideront la date de mise en place dans notre commune. Alors 2013 ou 2014 ?

 

Mercredi

Et bien voilà, on l’annonçait, c’est le printemps … au moins sur le calendrier

 

Samedi

C’est le carnaval des lutins. Les enfants de l’école maternelle se retrouveront à partir de 9h15 devant l’école et déambuleront ensuite dans la ville comme chaque année. Une manifestation joyeuse et colorée à ne pas louper.

 

Vendredi

La ville et le CCAS mettent à l’honneur et offrent une soirée aux nombreux bénévoles du Centre Communal d’Action Sociale qui toute l’année donnent de leur temps pour un peu plus de solidarité.

 

Dimanche

Fruit d’une collaboration entre la ville et les commerçants du marché, ne manquez pas le rendez-vous de dimanche prochain puisque 1000€ en bons d’achats seront à gagner le long des étals. Une façon de récompenser les bons clients et de fidéliser la clientèle.

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans Agenda
commenter cet article