Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 09:46

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

 

Les élections régionales se terminent avec une belle et grande victoire de la liste « J’aime ma Région », conduite par Alain Le Vern. C’est pour moi une grande satisfaction.

 

C’est la reconnaissance du travail d’une équipe durant douze ans avec les résultats que l’on connaît. C’est la reconnaissance d’une gestion rigoureuse de l’argent public. Ce 21 mars 2010, les électeurs ont validé le programme d’Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie.

 

Vous pouvez être satisfaits du résultat. A Pont de l’Arche, c’est avec un taux de participation de 51,23% que vous avez permis à la liste de rassemblement de la gauche et des écologistes d’arriver en tête avec 61,99% des votes exprimés. Aussi, je veux vous remercier de la confiance que vous avez  témoignée aux hommes et aux femmes qui ont porté ce projet.

J’ai participé activement à cette campagne et même si le résultat ne me permet pas de figurer parmi les élus, je sais que nos nouveaux conseillers régionaux n’auront qu’un objectif : rendre votre vie quotidienne meilleure dans une période de crise qui ne fait pas de sentiment.

Je garde la conviction qu’une action efficace ne peut se faire qu’en partageant l’avenir de tout un territoire et c’est ce qui continuera à guider mon action.

 

Je veux également remercier celles et ceux, qui ont fait de ce vote un devoir citoyen. On ne dira jamais assez, l’importance du droit de vote. La citoyenneté est la base de notre vivre ensemble. Aussi, je ne veux pas oublier qu’un électeur sur deux ne s’est pas prononcé. Il nous faudra à l’avenir mieux expliquer les enjeux pour permettre au plus grand nombre de retrouver le chemin des urnes ; c’est ce que je m’engage à faire pour les mois et les années à venir.

 

Le message est clair au lendemain de ces deux tours.

La gauche et notamment le Parti Socialiste a fait la démonstration qu’une gestion saine, à l’écoute des citoyens est possible.

En votant largement au premier tour pour les listes Socialistes, Radicales et Républicaines, pour les listes du Front de Gauche et pour Europe Ecologie, en renouvelant l’ensemble des Présidents de Région en France métropolitaine au deuxième tour et en gagnant la Corse, les Français demandent une autre politique pour notre pays : la gestion des déficits chroniques de l’Etat, la priorité à l’emploi, l’éducation, la sécurité, l’environnement, la préservation de notre régime de retraite et la santé.

A l’heure où la première puissance économique mondiale adopte l’assurance santé pour tous, notre gouvernement dérembourse et créé une santé à deux vitesses. Ceux qui auront les moyens de se soigner le feront et les autres …

Le Président de la République avait fait campagne sur le pouvoir d’achat et la valeur travail, force est de constater que les travailleurs n’ont toujours pas la reconnaissance qu’ils méritent.

 

La gestion de notre commune peut paraître éloignée de ces préoccupations et pourtant, c’est bien à l’échelon local que les situations d’urgence doivent être traitées.

Demain se prépare dès maintenant avec tous vos élus. Comptez sur moi pour mener tous les combats qui seront nécessaires.

 

Bien cordialement


Richard Jacquet

Maire de Pont de l’Arche 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 22:42

Les résultats à Pont de l’Arche

 

Inscrits : 2850

Votants : 1460

Exprimés : 1397

Participation : 51,23%

 

Nicolas BAY (FN): 171– 12,24%

Alain LE VERN (PS – PRG - MRC - EE - FdG): 866 – 61,99%

Bruno LE MAIRE (UMP – NC) : 360 – 25,77%


Les résultats dans l'Eure 

 

Inscrits : 409 292

Votants : 207 419

Exprimés : 199 140

Participation : 50,68%

 

Nicolas BAY (FN): 32 661 – 16,40%

Alain LE VERN (PS – PRG - MRC - EE - FdG): 97 803 – 49,11%

Bruno LE MAIRE (UMP – NC) : 68 676 – 34,49%

 

Les résultats en Haute Normandie

 

Inscrits : 1 279 418

Votants : 652 954

Exprimés : 629 091

Participation : 51%

 

Nicolas BAY (FN): 89 332 – 14,20%

Alain LE VERN (PS – PRG - MRC - EE - FdG): 346 633 – 55,1%

Bruno LE MAIRE (UMP – NC) : 193 126 – 30,7%

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 17:30

Le groupe municipal Questions d’avenir publiait dans le dernier Pont de l’Arche magazine.

 

« La participation des habitants à la vie de la cité est un des axes fort sur lequel le groupe Questions d’avenir vous proposait de travailler il y a maintenant deux ans.

 

Fidèles à nos engagements, nous avons mis en pratique notre conception de la démocratie participative, ce que nous poursuivrons dans les mois à venir. 

Nous le revendiquons, il nous paru inutile de renouveler les réunions publiques telles que nous les avons connus auparavant. Jusqu’alors, la municipalité consultait les habitants selon leur bureau de vote, ce qui en dit long sur ses intentions. 

 

Nous proposons depuis notre élection plusieurs formes de rencontres :

 

Des rencontres formelles : c’est le cas pour les consultations des habitants sur le projet d’aménagement et de développement durable ou pour les réunions du schéma de cohérence territoriale.

 

Des rencontres de proximité : les élus et les techniciens sont présents dans les quartiers, au plus près des habitants pour constater les difficultés et tenter d’apporter des réponses concrètes. Quatre ont eu lieu en 2009 et de nouvelles visites seront programmées au printemps.

 

Des rencontres thématiques : avec nos partenaires, comme avec Eure Habitat pour les rénovations de la résidence Louis-Aragon et de la résidence Pierre-Mendès-France, pour le fonctionnement de l’Espace Lartigue ou sur des projets spécifiques comme l’aménagement de la rue Charles-Cacheleux. 

 

Par ailleurs, nous ouvrons peu à peu les commissions municipales ou les groupes de travail aux habitants qui manifestent un intérêt fort sur un sujet précis.

C’est enfin la refonte complète du journal municipal, avec une ligne éditoriale de magazine, qui permet de rentrer dans le fond d’un sujet et de rendre compte de la vie de notre commune. 

 

En 2010, nous poursuivrons en travaillant notamment sur les études qui nous permettront de réaménager l’Hôtel de ville et de créer une salle des mariages au rez-de-chaussée. Nous souhaitons mettre en place de nouvelles instances qui associent les habitants. A défaut d’une association pour gérer le centre de loisirs, nous proposerons la création d’une association d’usagers avec les parents qui souhaiteront s’y investir. 

 

La meilleure des rencontres reste celle qui nous permet un échange direct : être à vos côtés dans tous les événements de notre commune est notre marque de fabrique.

N’hésitez plus à nous rencontrer. »

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 10:35

Il est 7h30 et chacun prend son poste dans les bureaux de vote de la commune.

 

A 8h, le scrutin est ouvert et les premiers électeurs attendent déjà devant la porte. Oui, il y a des élections régionales ce dimanche mais la vie ne s’arrête pas pour autant. Certains partent travailler, d’autres partent au sport et ils sont quelques uns à ne pas oublier que d’autres se sont battus pour obtenir le sésame, le droit de vote.

 

48349-1-un-long-dimanche-de-fiancailles.jpgA l’occasion de la journée internationale de la femme, Richard Jacquet le rappelait. Les femmes n’ont obtenu le droit de vote que très tardivement, à la libération, le 21 avril 1944. Tiens cette date du 21 avril nous rappelle quelque chose…

A Pont de l’Arche, ne fanfaronnons pas. Certes la participation est meilleure que dans de nombreuses communes du département mais plus d’un électeur sur deux ne s’est pas déplacé.

 

La faute à qui, la faute à quoi ?

 

Une certaine forme de désespérance, face à une crise qui n’en finit pas. Les licenciements se suivent et se ressemblent et le printemps sera difficile pour notre commune et notre canton. Chez M-Real, chez Bosch, chez Marco, les ouvriers sont fébriles et craignent l’avenir. A quoi cela servirait d’aller voter, que peuvent-ils faire pour nous ces politiques ?

Et puis une élection qui n’est pas la plus connue et des compétences sur lesquelles les habitants ne se penchent pas tous les quatre matins.

Quand ça ne va pas, on va voir le Maire, quelque fois le Conseiller général ou le Député mais rarement son Conseiller régional. D’autres décident de renvoyer leur carte d’électeur au Président de la République, un électeur pensait ne plus pouvoir voter hier depuis qu’il avait offert des confettis de sa carte à notre Président de la République et à son Premier Ministre.

 

Au bout du compte, cette journée, ce temps consacré à la démocratie, c’est un peu plus de temps pour être ensemble pour discuter avec les Archépontaines et les Archépontains en se croisant dans le bureau de vote, c’est un peu plus de temps pour que nos élus qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition fassent converger un certain nombre de constats et de propositions. Certains tenteront de refaire le monde en attendant les électeurs qui seront bien peu à venir au bout du compte.

 

Il est 18h, les tables de dépouillement s’organisent, les habitants nous rejoignent peu à peu pour constater l’élan donné au président sortant et à la gauche en général à Pont-de-l’Arche. La droite prend une claque importante, on ne peut pas s’empêcher d’y voir un avertissement fort au Président de la République. Fausse note, les bulletins du Front réapparaissent et nous rappellent de mauvais souvenirs. Un bulletin du Front national, c’est un peu plus d’intolérance, c’est aussi souvent un peu plus de désespérance.

 

Il est 19h30 quand le Maire (pas le candidat) annonce les résultats de la commune. Alain Le Vern, loin devant avec 42,5% des voix, rassemblera au second tour. Les voix de gauche rassemblés (PS-PRG-MRC-Front de gauche-Europe Ecologie) représentent 60% des suffrages.

 

Au fait, dimanche prochain, on vote.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 23:08

Dimanche 14 mars avait lieu le premier tour des élections régionales 

 

Les résultats :

 

Inscrits : 2850

Votants : 1369

Exprimés : 1313

Participation : 48,04%

 

Sébastien JUMEL (Front de Gauche) : 108 – 8,23%

Brigitte BRIERE (Divers Droite): 16 – 1,22%

Christine POUPIN (NPA) : 35 – 2,67%

Bernard FRAU (Ecologistes indépendants): 14 – 1,07%

Nicolas BAY (FN): 149 – 11,35%

Alain LE VERN (PS – PRG - MRC): 558 – 42,50%

Gisèle LAPEYRE (Lutte Ouvrière) : 9 – 0,69%

Danielle JEANNE (Modem): 22 – 1,68%

Claude TALEB (Europe Ecologie): 119 – 9,06%

Bruno LE MAIRE (UMP – NC) : 264 – 20,11%

Carl LANG (Parti de la France) : 19 – 1,45

 

Deuxième tour, dimanche 21 mars

Ouverture des bureaux de vote de 8h à 18h.

http://blog.france3.fr/regionales-haute-normandie/index.php/

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 14:32

MR4.JPGLa Marche pour l’emploi le mercredi 10 mars 2010 à17h d’Igoville à Pont de l’Arche est la prochaine étape à ne rater sous aucun prétexte. Soyons mobilisé aux cotés des salariés en lutte.

 

Le 5 mars 2010, les représentants syndicaux à leur retour de Paris du ministère de l’agriculture (et non de l’industrie ?) ont rencontré les salariés en grève depuis le matin.

Dans la salle de conférence, chacun est attentif sur les dernières informations rapportées.

 

Le Matin même, un ministre du gouvernement rencontrait le président Finlandais de M Real.

Etonnant, le Président de M Real n’acceptera pas que le Député, le Vice-président de la Région et le conseiller général et Maire d’Alizay assistent à la rencontre. Les représentants syndicaux ont rencontré à cette occasion un représentant du cabinet du ministre.

 

MR2.JPGEt alors, quoi de neuf ?

 

Oui à la Biomasse du coté de la direction finlandaise, mais la direction assure que les licenciements iront jusqu’au bout et que l’unité de pâte restera fermé.

Que faut-il comprendre : Qu’il ne s’agit plus d’une décision économique mais d’une décision stratégique du groupe. La crise à bon dos, le cours de la pâte avec, la fabrication de pâte serait même économiquement possible, la décision est prise !

 

Le Ministre sortira de son chapeau un éventuel repreneur, sans dire le nom. Un nouveau combat commence. Tout ceci doit encourager à rester mobiliser et à faire grandir cette mobilisation.

 

Le mercredi 10 mars 2010, à 17 h, la marche pour l’emploi d’Igoville à Pont de l’Arche pour encore et encore dire non aux licenciements, oui au maintien de l’emploi !

L'actualité du combat des salariés de M Real : http://www.developper-m-real-a-412.fr/

Repost 0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 14:33

Le dernier Conseil municipal a présenté trois délibérations qui concernaient la vente de terrains municipaux ne présentant pas – ou plus – d’intérêt public. Cela concerne le local de la police municipale et deux parcelles de la Pommeraie.

 

Voir le compte rendu.

 

Lors de la présentation de la vente de la parcelle A 2047 (rue Louise-Michel), le leader de l’opposition est monté au créneau en se faisant le défenseur du patrimoine et de la protection « de la vue sur l’Eure, la Seine et l’abbaye de Bonport ».

 

Vente-de-terrain.JPGCet aspect des choses n’a pas frappé les membres de la majorité lors de la visite des lieux. Pour en convaincre tout le monde, nous sommes allés prendre une petite photo sur place…

 

La parcelle en question se situe de l’autre côté de la rue. Si le point de vue sur l’Eure et l’abbaye de Bonport n’est pas très net – même en hiver – l’abribus de la CASE est un peu plus visible, il est vrai… 

 

Qu’en conclure ?

 

Le leader de « Pont de l’arche pour tous » a-t-il fait de l’humour ? Manquait-il d’arguments ? Quoiqu’il en soit, la crédibilité de ses interventions est clairement mise en doute…

 

De plus, il faut croire qu’il a oublié ses actions quand il était maire… Rappelez-vous cette demi-halle des bords de l’Eure, dans l’alignement de la rue Alphonse-Samain, rappelez-vous ce projet du Mutant à l’entrée de l’abbaye de Bonport… et finalement construit près du cimetière grâce à la mobilisation des Archépontains.  

 

En attendant, la municipalité agit en parfait accord avec le Plan d’aménagement de développement durable (PADD) adopté par le SCOT qui préconise la « requalification et la densification dans les dents creuses » plutôt que « les extensions urbaines »[1]. 

Et la parcelle A2047 est précisément une « dent creuse ». Nous espérons qu’elle permettra à une nouvelle famille de trouver son bonheur à Pont-de-l’Arche…

Repost 0
Published by Questions d'avenir
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 10:33

Il y a quelques jours, Xavier Bertrand et Martine Aubry tombaient d’accord, sur un marché de Lille, pour dire que :

« On ne partage pas les mêmes idées, mais la politique ce n’est pas la guerre civile ».


Nous pouvons regretter que Dominique Jachimiak, le leader du groupe d’opposition, n’ait pas la même vision des choses.

Après avoir été remercié par les habitants en 2008, il aurait pu axer sa stratégie en essayant de proposer de meilleures idées que celles proposées par les élus de Questions d’avenir. N’oublions pas que l’objectif est de servir les Archépontains et non d’utiliser la mairie pour se construire une figure publique.


Il n’en est rien. L’ancien maire ne peut s’empêcher de s’en prendre aux individus. A plusieurs reprises, il a accusé des élus d’être motivés par les indemnités relatives à leurs fonctions[1]. D’autres fois, il a laissé publier des propos accusant un élu « d’être à voile et à vapeur » ou bien de s’être rendus coupables d’abus de biens sociaux. Ce n’est pas pour rien, à force d’insulter les élus, qu’une plainte a été déposée contre lui.


Lors du dernier Conseil, l’opposant a reconnu s’être trompé sur l’accusation – lourde – d’abus de biens sociaux. Mais après avoir laissé courir ce ragot, va-t-il s’excuser publiquement de salir gratuitement ses concitoyens élus ?

Il a cependant persisté dans ce genre d’accusations individuelles. Des élus ne se seraient pas rendus coupables d’abus de biens sociaux mais de « prise illégale d’intérêt ».


Il persiste dans la mauvaise foi, ce que souligne la presse locale par ailleurs !

La prise illégale d’intérêt implique une relation d’affaires commerciales entre une entreprise et une collectivité. Elle n’est possible que quand une personne fait partie à la fois du Conseil municipal et de l’entreprise.
Deux problèmes sont alors soulevés : d’une part,  l’élu risque de tirer profit de la transaction et il risque d’influencer le vote.


Cela ne peut donc pas concerner des élus qui sont présidents d’association comme Roger Leblond et Nicolas Le Carff. Ceux-ci ne tirent pas un profit personnel quand la commune accorde une subvention à leur association.


En revanche, puisqu’ils peuvent influencer le vote, la loi prévoit qu’ils s’abstiennent lors des votes qui concernent leurs associations, tout simplement[2].    

Par conséquent, contrairement à ce qu’affirme Dominique Jachimiak, les élus n’ont pas à démissionner de la direction de leurs associations ou de leur mandat.

L’accusation est, de nouveau, sans fondement. Dominique Jachimiak s’est trompé sans vérifier ses sources.

 


 

 

 [1] Cette attaque vise à salir les gens individuellement. Cette accusation, qui peut être adressée à n’importe quelle personne élue, n’a jamais été adressée à Dominique Jachimiak par Questions d’avenir. Pourtant, d’après celui-ci, il ne fait que retourner les attaques que Questions d’avenir aurait proféré à son encontre entre 2001 et 2008. 

 

 [2] CODE GÉNÉRAL DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES
PREMIÈRE PARTIE LÉGISLATIVE
DEUXIÈME PARTIE LA COMMUNE
LIVRE PREMIER ORGANISATION DE LA COMMUNE
TITRE TROISIÈME ACTES DES AUTORITÉS COMMUNALES ET ACTIONS CONTENTIEUSES
CHAPITRE PREMIER RÉGIME JURIDIQUE DES ACTES PRIS PAR LES AUTORITÉS COMMUNALES
Art. L. 2131-11

        Art. L. 2131-11 Sont illégales les délibérations auxquelles ont pris part un ou plusieurs membres du conseil intéressés à l'affaire qui en fait l'objet, soit en leur nom personnel, soit comme mandataires.

 

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Enfance - jeunesse
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 19:32

…ou pourquoi j’ai accepté le « pouvoir » de Valérie Forfait conseillère municipale d’opposition absente au Conseil municipal du 22 février 2010 ?

 

Petit rappel, à Pont de l’Arche, aux dernières élections municipales de mars 2008,

3 groupes de personnes ont été élus :

 

-          Le groupe majoritaire c’est la liste de Questions d’Avenir à laquelle j’appartiens et qui s’est constituée des membres de l’association Questions d’avenir (dont je suis) rejoints par d’autres amis MRC et PCF dans une union de la gauche rassemblée sur un  projet pour Pont de l’Arche. Nous sommes 21 élus avec le Maire.

-          Le groupe de la liste « Pont de l’Arche pour tous » conduit par l’ancien maire, battu à cette dernière élection municipale, compte 5 élus dits d’opposition municipale même si chacun a sa propre sensibilité politique (affichée ou non).

-          Un groupe de la liste « Pont de l’arche, demain » conduite par le dr.Eric Réboli, liste « plutôt de droite » qui a réussi à obtenir 1 siège au Conseil municipal lequel a été finalement pris par Valérie Forfait suite à la démission de M.Réboli.

 

Alors oui, pourquoi Valérie Forfait choisit de me donner son pouvoir au Conseil municipal le 22 février 2010 ? Elle seule, peut le dire mieux que moi.

 

Je ne connaissais pas Mme Forfait avant les élections municipales de 2008… Je la connais un peu  depuis car j’ai animé un groupe de travail ouvert à des personnes -élues ou pas, de la majorité municipale ou pas- simplement intéressées par le projet de Chemin des Ecoliers ou de Pédibus, dans le cadre de la commission Urbanisme, Patrimoine, Environnement.

Nous étions réunis uniquement pour favoriser l’émergence du projet, dessiner le chemin des écoliers sur la carte graphique intégrée au projet d’aménagement et de développement durable puis engager la démarche avec les écoles, les parents d’élèves…

 

Le travail collectif et participatif ne fait perdre ni appartenances éventuelles, ni convictions. Je conçois la politique locale comme un véritable engagement dans la cité et non pas comme une arrière-cuisine où aucun ingrédient différent ne pourrait apporter une saveur différente, sans gâcher le plat.

On ne perd pas son identité en accueillant d’autres points de vue au contraire. On peut mieux dire ce que l’on refuse et qui on est et ce, sans se compromettre !

 

Je crois ne pas avoir à me méfier de tout et de tout le monde.

Je crois ne pas avoir à me méfier d’une élue qui peut apporter son point de vue, être respecter en tant qu’élue de l’opposition certes, mais constructive, comme d’autres d’ailleurs et sans arrières pensées politiciennes.

 

Mr. Jachimiak lui prête une appartenance au Modem ? Moi, je n’en sais rien. La liste menée par Monsieur Eric Réboli était une liste  de centre droit. Maintenant, il dit que Mme Forfait serait au Modem et  aimerait parler d’une espèce de rapprochement possible du PS et du Modem ? Je ne savais pas qu’il aimait la politique-fiction !

 

Qui est-il ? Et où le situer politiquement ? Il n’a jamais répondu à cette question et ses électeurs n’ont jamais su. Certains s’en moquaient sans doute du moment que la commune était gérée par un comptable… Les uns l’ont

vu  plutôt de gauche, les autres  plutôt de droite…

 

Ce que j’ai compris de lui ?  Un jour peut-être sera écrit « le fabuleux destin de Dominique Jachimiak » un homme qui voulait avec opportunité faire de la politique sans jamais faire connaître son appartenance ! Oui, souvenez-vous de cet homme qui n’a jamais souhaité dire où il était sur l’échiquier politique mais qui trouvait tout à fait légitime d’interroger les autres, de les mettre en cause et d’imaginer quelques appartenances.  C’est fabuleux, la confusion dans laquelle cet homme s’essayait.

 

En conclusion, et plus sérieusement dans l’intérêt de notre ville, à partir du moment où les élus n’appartiennent pas aux extrêmes, il semble que nous puissions encore et c’est une chance travailler sereinement ensemble sans voir de piège à tous les étages, sans faire d’angélisme, en toute lucidité et en respectant d’autres points de vue.

 

Merci pour votre compréhension à propos d’une philosophie d’action que nous vivons depuis plusieurs années ensemble à Questions d’avenir.

 

M-Christine CALMON

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Conseil municipal
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 12:50
M Real Camion 2

15h30 : Arrivée des CRS

15 fourgons, uniquement de CRS… les forces de sécurités étaient plus nombreuses que les manifestants

M Real Charge CRS 2 M Real charge CRS


16h : les CRS chargents les manifestants

M real T Phillipot


Cherchez l'intrus

 

Repost 0