Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 00:18

François Fillon, Premier Ministre, était en Haute Normandie ce jeudi pour soutenir le candidat UMP Bruno Le Maire.

Les salariés de M-Real ne perdent jamais une occasion de se faire entendre, de façon responsable comme depuis le début du combat qu’ils mènent pour défendre leurs emplois.

 

Aussi, après une rencontre avec Bruno Le Maire et après quelques ruses pour contourner la gendarmerie, les salariés réussissaient à atteindre l’entrée de l’entreprise Thalès à Ymare.

Les forces de gendarmerie négocient, plus ou moins aimablement, en demandant aux manifestants de « dégager ». Les manifestant s’exécutent et laissent le passage afin que le convoi imposant puisse rentrer dans la cour de l’entreprise.

 

Les affaires se gâtent alors. Les journalistes suivent la visite à l’intérieur.

L’Armada arrive. Une quinzaine de camions de CRS débarquent alors, des gendarmes sortent des bois, les motards sont de la partie. Les forces de sécurité sont alors plus nombreuses que les manifestants eux-mêmes.

 

Ni micros, ni caméras à l’extérieur et les ordres tombent. Les manifestants doivent être écartés à 300M de là pour mieux les canaliser. Les CRS chargent alors les salariés, militants et élus présents. Les gaz lacrymogènes sont lancés et certains sont frappés à coup de matraque.

 

Drôle de pays, drôle de combat, drôle de conception de nos dirigeants qui ne voient qu’en ces salariés, des ennemis, susceptibles de leur nuire. Dans le prochain article, toutes les photos de ce rassemblement.

Drôle de réponse à des salariés qui étaient venus avec leur bonne humeur, leur drapeau, tambour et sirène …


Plus que jamais, rejoignez la mobilisation du 10 mars.

Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 12:05

LES LICENCIEMENTS, ON N’EN VEUT PLUS !

TOUS ENSEMBLE, SOYONS A LA MARCHE POUR L’EMPLOI
Mercredi 10 mars 17h  d’Igoville à Pont de l’arche
Les banques renflouées en une nuit par les Etats à coups de milliards l’an dernier annoncent des profits record ; elles ont repris leurs spéculations, semant la misère sur la planète pour alimenter leur profit immédiat.

Mais pour les salarié-e-s, la situation  reste catastrophique :                                              

 

-pour celles et ceux qui ont encore du boulot, des augmentations ridicules ou même rien du tout, d’où la colère et les grèves comme chez Hercules.


- pour de plus en plus d’entre nous, c’est la casse industrielle qui se poursuit, avec son cortège de chômage partiel, de licenciements individuels ou de masse, de départs non remplacés, de délocalisations.


mreal photo 2Chez M-real, la lutte est engagée contre la volonté des actionnaires finlandais de mettre 106 d’entre nous à la porte, en liquidant définitivement l’usine de pâte à papier, ce qui entraînerait très vite la disparition de l’unité de production de papier et la fermeture du site avec le licenciement de ses 416 salariés.


NOTRE LUTTE AVEC VOTRE SOUTIEN DONNENT DES RESULTATS :
Nos grèves, nos manifestations à l’intérieur et à l’extérieur de l’usine ont déjà permis de repousser les délais de mise en œuvre du Plan Social, d’obtenir une expertise indépendante sous le contrôle des syndicats, financée par le Département et la Région et l’étude de nos solutions pour le redémarrage (entre autre la production d’électricité verte pour la chaudière et de bioéthanol pour l’usine de pâte).


POUR L’INTERDICTION DES LICENCIEMENTS CHEZ M-real,  POUR LA DEFENSE DE L’EMPLOI DE TOUTES ET TOUS  


Rien que dans notre secteur, la liste s’allonge : après Bosch, c’est au tour de Marco, chez Sealynx la dégringolade continue, et dans de multiples entreprises comme Portafeu, Dosapro, ça n’arrête pas…


Souvent, seuls dans son coin, on se sent impuissant pour s’opposer au rouleau-compresseur patronal. Mais ici comme partout dans le pays, ça devient insupportable, il faut réagir avant qu’on se retrouve dans un désert industriel !


Rejoignez cette MARCHE POUR L’EMPLOI,
TOUS ENSEMBLE, METTONS-NOUS DEBOUT.
TOUS ENSEMBLE, METTONS NOUS EN MARCHE,

SALARIES DU PRIVE, DU PUBLIC, INTERIMAIRES, CHOMEURS, COMMERCANTS, ARTISANS, RETRAITES, FAMILLES, ETUDIANTS, LYCEENS, MILITANTS ASSOCIATIFS, PARTIS POLITIQUES, ELUS  …


      RENDEZ-VOUS MERCREDI 10 MARS A 17h A IGOVILLE (PARKING  SUPER U)

A l’appel du collectif pour le maintien et le développement de l’emploi chez m-real
CGT, CFE-CGC, NPA, PCF, PS, PRG, Les VERTS

 

Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 16:17

Avec un don de 500 €, la participation de la commune de Pont-de-l’Arche en faveur du haïtien se voulait symbolique. Comment pourrait-elle être autre chose que « symbolique » vu l’ampleur des dégâts ? Quoiqu’il en soit, la commune a appelé à la solidarité sur son site www.pontdelarche.fr et se devait de montrer l’exemple.


Ce don a été confié à la Fondation de France car celle-ci répartit ensuite les sommes données en fonction des besoins des organismes d’aide qui sont sur place. C’est une démarche judicieuse car ces organismes n’ont pas nécessairement les mêmes ressources et les plus grands d’entre eux risquent d’avoir trop de dons pour Haïti par rapport à leurs capacités d’action sur place.


La Fondation de France aura donc la possibilité d’affecter les dons ailleurs car, au-delà de la grande souffrance d’Haïti et de son aspect événementiel, n’oublions pas que la misère et la mort sont le lot quotidien de plusieurs centaines de millions de nos contemporains. Rappelons-nous « Médecins sans frontières » qui ne pouvait pas utiliser la totalité des dons en faveur des victimes du Tsunami, faute de capacités d’action sur place, et qui ne pouvait pas réaffecter ces sommes car les gens les avaient données pour ce tragique événement.


Au Conseil municipal de Pont-de-l’Arche, les élus de la majorité ont répondu à la demande de l’opposition d’augmenter la participation de la commune de Pont-de-l’Arche à hauteur de 1 000 €. Cela n’empêche pas celle-ci d’utiliser ce fait d’actualité pour accuser la majorité de ne pas être sociale…


Les élus majoritaires ont souhaité œuvrer durablement. Une réflexion sera menée pour financer en en permanence une action défendue par la Fondation de France en faveur du développement local.


Il est toujours temps d’agir pour Haïti et toutes les opérations soutenues par la Fondation de France :


Fondation de France


 


 


 



Mais aussi par d’autres organisations non gouvernementales :


 

Wiki


La suite du Conseil dans de prochains articles…

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Solidarités
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 13:39

Nous sommes informés ce matin d’une escroquerie qui aurait lieu actuellement sur le territoire de Pont de l’Arche.

 

Il s’agit de jeunes gens (18-20 ans) se présentant par deux, habillés de noir (gants, sacoche). Ils disent représenter soi-disant une association (à but diverses et variés, comme le Téléthon, Haïti, Handicapées, pèlerinage…) et vendent des fleurs en bois.

 

Une femme s’est rendue compte de l’arnaque en visitant plusieurs personnes et aurait déposé une plainte en gendarmerie la semaine dernière.

 Ils sont apparemment toujours actifs et se déplaceraient à pied.

 

Ils ont déjà agi sur Igoville, Les Damps, Alizay et Pont de l’Arche. Une de nos administrés s’est déjà fait extorquer 500 € selon nos informations.

Ils sont d’un abord très  aimable et sont très malins pour repérer les personnes seules (et bien sûr de préférence les personnes âgées).

 

Vigilants et pensons surtout à avertir un maximum de personnes autour de nous.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 12:41

Pour certaines personnes, il est possible d'être inscrit et de voter la même année :

Haute-Normandie-    jeune ayant atteint l'âge de 18 ans entre le 1er mars et le jour de l'élection,
-    personne qui déménage pour des motifs professionnels et fonctionnaire admis à la retraite après le 1er janvier,
-    militaire retournant à la vie civile après le 1er janvier,
-    demandeur devenu français après le 1er janvier,
-    recouvrement de l'exercice du droit de vote après le 1er janvier.

Ces élections ont un réel enjeu car le Conseil régional gère tout ce qui concerne les lycées et l’apprentissage, la formation professionnelle, le développement économique et l’emploi, les transports régionaux et la planification. Alors ne ratez pas le rendez-vous des 14 et 21 mars prochains !

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 10:59

" La plus belle de l’école ! "


Face à la croissance démographique et suite aux demandes des parents d’élèves, la municipalité élue en 2008 a obtenu de l’Inspection académique la création d’une 7e classe maternelle sans fermeture d’une classe de CP.

Il a donc fallu créer de nouveaux locaux et les élus ont mis un point d’honneur pour réunir tous les enfants de maternelle « Lutins ».

Ainsi la 7e classe a été créée au 2e étage où se trouvaient auparavant 4 logements des enseignants. Près de 220 m² viennent d’être intégrés en janvier aux espaces de vie scolaire dans le plus strict respect des règles d’hygiène et sécurité (notamment le désamiantage effectué avant la rentrée scolaire).

 

Christine Caron, professeure des écoles depuis 2005, occupe les nouveaux locaux de la 7e classe depuis quelques jours… et semble plutôt satisfaite ! « Depuis leur arrivée en maternelle, les enfants apprennent la vie en société, autrement dit la socialisation. Arrivés en Grande section, la dernière année avant le CP, ils sont capables de se concentrer et donc d’apprendre des leçons. Avec l’aide de Nicole Hue, ATSEM, je peux travailler sur l’apprentissage et la 7e classe est très appropriée pour cela. Elle est très agréable, surtout sur le plan sonore. Le plafond a été rabaissé et le calme règne ce qui aide les enfants à se concentrer sur les activités. C’est même la salle la plus pratique de l’école. On a craint un moment que les escaliers puissent poser problème aux enfants. Bien au contraire, les enfants de Grande section se sentent encore plus grands car ce sont les seuls qui montent à l’étage. »

Quant à la salle située en dessous, à part les chaises avant la récré ou la fin de la journée, aucun bruit ne vient perturber le travail des autres enfants. Les travaux d’insonorisation donnent donc entière satisfaction.

C’est en grande partie à cette question du bruit qu’ont travaillé les vice-présidents des commissions des Affaires scolaires (Ludovic Aumont puis Nicolas Bouillon) et de l’Equipement (Guy Murvil). L’ensemble des travaux a coûté 153 000 € HT répartis comme suit : Conseil général de l’Eure, 40 %, Agglomération Seine Eure, 40 %, commune de Pont-de-l’Arche, 20 %.

 

Aujourd’hui, le directeur de l’école maternelle, Ludovic Aumont, est ravi : « Les travaux se sont bien déroulés et sans occasionner trop de gêne pour les enfants [les travaux lourds et bruyants se sont déroulés durant les vacances d’été]. Nous autres enseignants, nous sommes très heureux de ne plus sélectionner 10 enfants de Grande section pour qu’ils intègrent une classe de CP depuis l’agrandissement du Groupe Maxime-Marchand en 2007. Une pétition réalisée par le Comité des parents d’élèves élus avait démontré que 98 % des parents étaient contre l’envoi d’enfants de maternelle à l’école primaire et leur point de vue était justifié sur le plan pédagogique : les efforts de concentration fatiguent bien plus un enfant de 5 ans qu’un enfant plus âgé. »

 

 Aujourd’hui, avec l’ouverture de la 7e classe dans les locaux de la maternelle, tous les enfants vivent au même rythme en ayant tous les jours des séances d’arts plastiques, en participant aux temps de pause que sont  les récréations plus longues, fêtes traditionnelles comme Noël, la galette des Rois, la kermesse de fin d’année, l’heure du conte…

La 7e classe est donc un soulagement pour les enseignants et les parents… mais surtout les enfants !  

La municipalité souhaite la bienvenue à la nouvelle ATSEM*, Cécile Lebas, et ne compte pas s’arrêter en chemin. Prochainement, les enseignants, le personnel, et les parents d’élèves se retrouveront pour réfléchir à la cohérence spatiale de cet établissement qui aura été agrandi trois fois depuis sa création en 1957. 

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Education & culture
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 10:51

Pas toujours facile d’aller à l’école ou au collège à pied ou à vélo... la circulation ne nous rassure pas toujours et cela n’aide pas à opter pour ce qu’on appelle les déplacements doux.

Pourtant, on aimerait bien se passer de la voiture et ses dangers, les problèmes de stationnement... On aimerait bien avoir une activité peu éprouvante mais bonne pour la santé et pour l’environnement. 

C’est pour cela qu’un pédibus – le bus à pied - est en cours de réalisation pour flécher des parcours sécurisés qui pourraient être empruntés par les parents volontaires pour accompagner à l’école leurs enfants et, pourquoi pas, ceux des voisins. Bien sûr, le chemin du Pédibus ne sera pas exclusivement « réservé » aux enfants et aux jeunes… Mais, selon les heures, il n’y aura pas la même déambulation !

 

P1140860Le dossier du chemin des écoliers a été ouvert en commission urbanisme en 2009. Puis il a été repris en main par un groupe de travail « éco-mobilité » avec Anne-Sophie de Besses, Marie-Christine Calmon, Carole Hervagault, Marie-Claude Lauret, Roger Leblond, Guy Murvil et Valérie Forfait. Ce travail transversal a permis de définir l’ensemble des chemins qui peuvent assurer un déplacement doux (vélo, marche à pied…) et sécurisé pour se rendre du domicile à l’école ou le collège.

 

Le tracé fait d’ores-et-déjà partie du Projet d’aménagement et de développement durable (PADD) présenté en réunion de concertation publique le 19 novembre 2009 et validé en Conseil municipal le 14 décembre 2009, à l’unanimité.

 

Pour réaliser ce projet, il s’est agi de réserver* une nouvelle parcelle de terrain pour relier le Clos de la Borde à l’avenue De-Lattre-de-Tassigny de sorte que personne sur la commune ne soit oublié. Ce travail préparatoire va être poursuivi par les établissements scolaires, les parents d’élèves et la commission Education. Tous ces acteurs pourront s’approprier la démarche lancée par la commission urbanisme. Ils participeront au diagnostic sur les modes de déplacement actuels des élèves et les souhaits des parents. La commission Sécurité et équipement étudie avec les services de l’Agglomération Seine Eure quels aménagements de sécurité sont nécessaires par exemple dans la rue Charles-Cacheleux.

En effet, maintenant que le contournement est ouvert, la municipalité veut rétablir la circulation de cette rue dans les deux sens mais en garantissant au maximum la sécurité pour tous. C’est pourquoi une réunion a rassemblé les riverains le 20 janvier pour s’enrichir de leurs points de vue et pour les associer à la démarche municipale.

Avec l’ouverture de la déviation, saisissons l’opportunité de modifier nos déplacements et d’utiliser le « chemin des écoliers » dès cette année...

 

*un emplacement réservé correspond à tout ou partie d’un terrain privé qui peut servir à l’évolution de la commune (voirie, un chemin…) dans un souci d’utilité publique. Inscrits au POS, certains emplacements réservés seront levés, d’autres perdureront et seront repris dans le Plan local d’urbanisme (PLU).

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Enfance - jeunesse
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 10:39

Cité des métiersLa Cité des métiers est un service de la région Haute-Normandie qui fournit des informations précieuses en matière de formation, de recherche d'emploi... Il renseigne aussi, notamment sur son site Internet, sur la création d'entreprise, la validation des acquis et, surtout, sur la connaissance des métiers.


Ainsi l'onglet " Connaître les métiers " propose aux internautes d'approfondir leurs connaissances en faisant des recherches de fiches-métiers par domaines, par nom ou même par le biais des centres d'intérêt.

N'hésitez pas à consultez ce site pour préciser votre projet d'insertion professionnelle et le faire connaitre à vos proches en recherche d’emploi.

Contact : 02 32 18 82 80 ou
http://www.citedesmetiershautenormandie.fr

 

Retrouvez les partenaires de l’emploi sur le site www.pontdelarche.fr et dans notre prochain magazine ou bien encore au Tremplin, rue Général-de-Gaulle.

 

Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 15:18

Le conseil municipal se réunira le lundi 22 février prochain à 20h30 en mairie.

L’ordre du jour du conseil est disponible sur le site de la ville de Pont-del’Arche.

http://www.pontdelarche.fr/
Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Conseil municipal
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 12:43
sar.JPG
Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Clin d'oeil
commenter cet article