Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 17:28

Cette semaine, je viens d’assister à deux évènements « majeurs « dans notre région. Deux évènements qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre mais qui ont tous les deux un point commun.

Le premier était le meeting du Parti Socialiste dans le cadre de la campagne des élections régionales avec la participation de Martine Aubry, d’Alain Le Vern et de Laurent Fabius au Cirque théâtre d’Elbeuf.

Meting-Elbeuf.JPGCe meeting a réuni plus de 1200 militants (900 à l’intérieur et 300 à l’extérieur) dans le cadre exceptionnel d’un Cirque théâtre entièrement rénové, et pour qui a connu ce bâtiment dans son jus cette rénovation est admirable et en fait un fleuron de notre territoire. De forme circulaire rappelant les théâtres à l’italienne avec une acoustique digne d’une salle de concert et sans place aveugle, ce fut un meeting d’une rare qualité. Aussi bien de la part des orateurs, des militants présents que de la symbiose de ce lieu magique.

Le deuxième évènement fut le meeting d’athlétisme organisé par le VRAC de Val de Reuil et la Fédération Française  d’Athlétisme (F.F.A.) samedi dernier au nouveau stade couvert d’athlétisme de Val de reuil.

Ce meeting a réuni d’après les organisateurs plus de 1500 spectateurs avec une affiche digne des plus grandes compétitions nationales voir internationales. N’étant aucunement expert dans cette pratique sportive, je m’attarderai sur un autre spectacle. Je suis resté médusé quant à cet équipement unique dans la région. Aussi bien du parti pris architectural emprunt d’une rare modernité, que de sa volumétrie impressionnante, que de sa polyvalence pouvant accueillir toutes les disciplines de l’athlétisme « indoor » et quantité d’autres tels que l’escrime, le tennis de table, gymnastique… et pourquoi pas des concerts.

Leur point commun aussi bien pour la rénovation du cirque théatre que la construction  du stade couvert, c’est leur financement. Ces deux réalisations ont pu voir le jour grâce à des financements dits croisés (Etat, Région, Département…)

Ce fut aussi le cas pour le contournement de Pont de l’arche.

Mais soyons et restons vigilants, avec la réforme des collectivités territoriales à l’étude par le gouvernement, ces financements croisés ne seront plus possible.

Alors quid de ces réalisations structurantes dont ont tant besoin nos collectivités pour le bien-être de leurs habitants ?

Jacques Calmon

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:44

Intolérance ! Tendance à ne pas supporter les personnes qui ont d’autres opinions que soi. Cela existe-t-il ? Peut-être ben qu’oui, peut-être ben que non. Voulez-vous partager avec moi une expérience d’intolérance ? Suivez-moi.

A l’issu de mon 1er billet, j’ai été surpris par les réactions méprisantes et notamment d’un ancien élu me qualifiant « d’illustre inconnu », en concluant que j’étais dans l’incapacité d’écrire un article et que j’avais servi de prête-nom au Maire.

Je l’en remercie pour son élégance. Ah ! J’avais oublié, peut-être de son point de vue, venant d’outre-Atlantique, où aurai-je pu apprendre à écrire ? Signer cet article ne pouvait-être qu’un prête-nom ? Eh oui, Je croyais ces représentations sociales exclusives à une certaine extrême droite, certains commentaires m’ont fait mentir.

Au final, ces propos confirment le bien fondé de mon 1er article. En somme, la suffisance est une marque de fabrique de quelque uns. Devant un tel mépris, j’abdique, je ne mange pas de ce pain, le mépris, je vous en laisse l’exclusivité. Parlons d’idées !

Sur le diagnostic :

Pont de l’arche est une cité de 4044 habitants. Les données sociodémographiques ou socioéconomiques sont identiques quelque soit la personne qui pose le diagnostic, qu’il soit de Questions d’avenir ou de Pont de l’arche pour tous. Inutile donc de crier « c’était dans la corbeille de la mariée ! ». C’est évident, ce sont des données statistiques. Ce qui diverge, c’est l’analyse qu’on en fait et les réponses qu’on souhaite y apporter. C’est à ce niveau qu’il y a une vraie opposition.

Sur l’analyse des besoins sociaux

Il y a opposition sur le fond et sur la forme. Une équipe de gauche a réconcilié les Archépontains avec leur Mairie, qu’ils se sont réappropriés en s’impliquant dans les projets proposés, sur le plan de la solidarité, de l’animation de la vie locale… Une équipe de gauche, constate des besoins sociaux, aggravés par les politiques nationales de casse sociale qui fragilisent les collectivités territoriales, faute d’adéquation financière de l’Etat face aux délégations de compétences de plus en plus multiples. Une équipe de gauche s’engage et dit qu’elle est à gauche car il n’y a rien de mal à cela !


maison-temoin.jpg
Il est donc de notre devoir d’y apporter des réponses politiques. Les efforts accomplis en ce sens, la mobilisation dans les campagnes de solidarité (banque alimentaire, commission d’action sociale du CCAS, arrêtés municipaux en faveur des plus démunis contre la rupture de fourniture d’eaux, d’énergie en cas de non paiement de facture, implication et soutien des salariés menacés dans leur emploi…), témoignent du choix politiques volontaristes dont le fil rouge est la solidarité. Soyons heureux que certains nous conforte sur cette ligne dans l’équipe de Pont de l’Arche pour tous.

En Face, que nous rabâche l’ancien Maire ? Des prises de position dignes d’un TRADER de la City, un plaidoyer à faire pâlir d’envie un disciple du CAC 40.  À chaque Conseil Municipal « le financier » nous parle de gestion restrictive, nous reproche de subventionner nos associations sportives qui rappelons-le sont des vecteurs de cohésion sociale, ou de développer des actions de convivialité en faveur des plus démunis. Je voudrais rappeler à certains membres de Pont de l’Arche pour tous, qu’une municipalité n’est pas une entreprise où il faut dégager des marges bénéficiaires pour se constituer un capital.

Une municipalité est un environnement politique où l’on prend des décisions politiques pour le bien collectif. Gérer à bon escient ne veut pas dire se priver des moyens politiques et financiers pour lutter contre les inégalités sociales. C’est ce que nous faisons et cela faisait partie de notre programme. C’est en toute transparence que nous avions été élus, nous ne faisons qu’appliquer une politique de gauche pour laquelle la majorité de gauche a été élue.

Je m’étais trompé, j’avoue. Je vous croyais de gauche et aujourd’hui je doute… Deux logiques de gestion s’opposent au Conseil Municipal : une logique de gestion efficiente avec un mieux disant social et une gestion restrictive avec un mieux disant financier.

C’est donc sur cette base que je vais conclure et prolonger ma réflexion sur ce qui nous oppose vraiment. La logique de gauche de Question d’Avenir face à la logique financière défendue par Pont-de-L'arche pour tous. Mais d’emblée je puis vous faire part de ma satisfaction d’appartenir à une majorité non élitiste qui conduit une politique volontariste proche des citoyens pour répondre au plus près de leurs besoins.

Sans rancune, Salut les financiers !

L’illustre inconnu : Albert

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Solidarités
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 00:18

P1140686L'inauguration de la résidence Simone de Beauvoir puis l'inauguration du tremplin-maison des initiatives et des ressources ont été copieusement arrosées !!! Malgré la pluie, l'essentiel était de faire de nos rêves "d'élus" une réalité au service du public, les habitants et tous ceux qui ont besoin de faire des projets et d'être conseillés, accompagnés...pour que leurs projets aussi prennent sens dans le réel.


Entre 11 h 30 et 13 h, ce vendredi 29 janvier 2010, nous nous sommes tous rapprochés sous les tentes de réception d'abord pour y être accueillis et faire connaissance entre personnes représentant les entreprises qui ont agi pour donner une nouvelle jeunesse à cet immeuble dans un environnement paysager, l'architecte Mme Chantal Sperl, les responsables de la Sécomile et leur Président Marcel Larmanou, notre Député François Loncle, le conseiller général du Canton de Pont de l'Arche Gaétan Levitre, Leslie Cléret, conseillère générale en charge du logement social au Département, de nombreux élus de la commune dont la 1ère adjointe qui s'est particulièrement investie sur le projet Tremplin avec l'adjoint aux solidarités Hervé Castel et Paulette Lecureux pour la Cohésion sociale sans oublier l'adjointe à l'urbanisme,  entouraient le Maire, les bénévoles de la banque alimentaire, la directrice de la maison de l'emploi, de la mission locale avec une partie de son équipe, les associations d'insertion Dynamic emploi, Ensemble, les partenaires de la Caf, les représentants de la CASE, la Cpam, le CIDFF (centre d'information sur les droits de la femme et de la famille)....  qui aspire à rejoindre le Tremplin pour y intervenir aussi.. impossible de citer tout le monde... des représentants du milieu associatif, la coordinatrice enfance jeunesse Sylvie Chassy et l'ensemble des professionnels de la Médiation-cohésion sociale, du CCAS, des personnels de la mairie, de la communication au centre de loisirs en passant par les techniciens et les agents administratifs...les journalistes toujours aux premières loges et trois jeunes pour servir le verre de l'amitié et dresser un buffet simple et accueillant,

Le ruban a été rapidement coupé par Monsieur le Maire et offert au Président de la Sécomile, à Monsieur le Député, au Conseiller général du canton, etc ... avant que l'on s'engouffre pour une 1ère visite des locaux du Tremplin au fronton duquel une phrase d’Antoine de Saint-Exupéry donne l’esprit du lieu
« Fais de ta vie un rêve et de tes rêves une réalité »,  Des archépontains patientant à l'accueil  et " des bonjours comment vas-tu ? bien j'attends pour faire le point sur ma retraite avec la dame de la Cram ! Ici c'est super... à bientôt" ...bureaux, salle de réunion...un très bon début pour un projet ambitieux qui va grandir sur ce site,

S-de-Beauvoir.JPGPuis, il s'est agi de dévoiler la plaque de la résidence Simone de Beauvoir  (photo)

avant de visiter l’un des 10 appartements, ouvert en toute simplicité par une charmante locataire réjouie d'avoir pu investir un bel immeuble rénové,

 

Des discours complémentaires qui se sont succédés, il semble que l'on puisse retenir que :

 

Richard Jacquet, le Maire a interpellé et remercié chacun et chacune quant à la participation à ces deux projets, promettant d'autres inaugurations par une température plus clémente, a  insisté sur la nécessité d'avoir une offre de logements accessibles dans un parc public rénové et des logements sociaux ou publics, correctement isolés, et sa satisfaction de regrouper en un lieu unique des services dont les personnes ont besoin surtout en ces temps de crise, de perte d'emploi, de besoins de formation, d'accompagnement des projets de vie comme des projets professionnels. C'est comme cela qu'il prend sa responsabilité d'élus en permettant à chacun de trouver à proximité des réponses dans un environnement de qualité, respectueux des personnes accueillies comme des professionnels ou des bénévoles,

 

Marcel Larmanou, Président de la Sécomile sur la réhabilitation des 10 logements à Pont de l'Arche et amène la Sécomile à 5 500 logements dans le Département de l'Eure ; sur ce projet le montage financier exemplaire (Etat, CASE, Département…) a réellement permis une réhabilitation dont chacun peut être fier et l’envie de retravailler ensemble (mairie et Sécomile) est déjà palpable,

 

La prise de parole de Gaëtan Levitre, Conseiller général du Canton de Pont de l'Arche, représentant le Président du Département Jean Louis Destans, lui a permis d’insister sur la nécessité de projets tel que le Tremplin essentiel pour Pont de l’Arche comme il est attendu également de l’autre côté de la Seine  et a annoncé que cette première phase d’installation et de fonctionnement serait suivie d’une seconde à laquelle travaille déjà le département sachant que le Président souhaite  installer, regrouper l'ensemble des services (PMI, action sociale délocalisée à Pont de l'Arche) au Tremplin après extension de ses locaux,

 

Notre Député François Loncle, toujours satisfait du travail réalisé sur sa circonscription, indique qu’il se battra dès lors que la réforme de la taxe professionnelle viendra après étude par le Sénat à l’Assemblée nationale car de nombreux exemples peuvent être pris dans le domaine du Logement de projets qui risquent fort de ne plus pouvoir être financés par le Département qui devrait alors se recentrer uniquement sur ses compétences obligatoires… que pourront faire ces collectivités sans la clause de compétence générale ? Que deviendra le principe de  «libre administration de la collectivité » qui permet avec raison de réaliser les projets qui apportent qualité de vie, services et écoute attentive aux besoins des populations des territoires.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Solidarités
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:25

Mercredi après-midi s’est tenue à Evreux la table ronde tant attendue sur la situation de M Real Alizay.

 

mreal photo 1-copie-1Portée et réclamée par les membres du collectif pour la sauvegarde de l’emploi et en premier lieu par les syndicats CGT et CFE-CGC, les quatre heures de réunions n’auront pas été vaines et des avancées, que nous qualifierions d’encourageantes, sont ressorties de cet échange.

 

Sous la présidence de Madame la Préfète qui selon tous les observateurs et participants a su montrer ouverture d’esprit et détermination, la table ronde a permis à tous les membres du collectif (ou presque …)  d’être représentés : syndicats CGT et CFE-CGC, la FILPAC, partis politiques et représentants des collectivités à commencer par le Maire d’Alizay et conseiller général du canton de Pont de l’Arche Gaétan Levitre, le Maire de Pont de l’Arche Richard Jacquet, Marc Antoine Jamet vice président de la Région Haute Normandie et aire de Val de Reuil, Daniel Leho suppléant de François Loncle Député de la 4ème circonscription.

 

La direction de l’entreprise était bien sûr présente, tout comme les services de l’Etat par l’intermédiaire de ses différentes directions.

 

Trois avancées importantes sont à mettre à l’actif de cette rencontre :

-          Le lancement d’une étude qui pourrait être financée par l’Etat, le Département de l’Eure et la Région Haute-Normandie sur un véritable projet d’avenir qui prendrait en compte l’ensemble de la filière bois,

-          L’engagement ferme de la direction finlandaise de M-Real. L’Etat et les collectivités ne suivront pas une entreprise qui ne formalise pas d’engagements précis sur la stratégie du site et sur l’emploi qui en découle,

-          Une étude à court terme qui permettrait de définir comment le redémarrage de l’unité de pâte à papier serait possible et avec quels financements (prix du bois, électricité verte …)

Afin de mener à bien cette dernière étape, le PSE a été décalé d’un mois, un deuxième mois devrait être négocié entre les organisations syndicales et la direction dès jeudi. Ainsi le PSE ne débuterait qu’au 15 mai.

 

Les salariés de M-Real et des entreprises menacées du secteur ont fait entendre leur voix tout l’après-midi devant la cité administrative et dans les rues d’Evreux pour montrer leur détermination.

 

Monsieur le Sous-préfet des Andelys s’est ensuite rendu à la rencontre des Maires du canton de Pont de l’Arche pour un compte rendu détaillé de la table ronde.

 

Le chemin de croix continue et reprendra corps dès demain autour de M Real. A chacun de poursuivre le combat pour ne pas déboucher sur une voie sans issue.

Vous pouvez toujours soutenir le collectif en signant la pétition, notamment à la mairie de Pont de l’Arche.

 

Le blog de l’intersyndicale : http://www.developper-m-real-a-412.fr/

L’édition de France 3 Normandie du 27 janvier : http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b76a_1920&video_number=0

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 12:04

La lecture quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle des blogs, c’est selon, est souvent drôle et instructive, quelquefois pathétique et décourageante et ce matin, honteuse et insultante.

Les uns et les autres s’adonnent à leur exercice favori, le commentaire anonyme, souvent issu d’une information non vérifiée ou d’apriori sur telle ou telle personne.

Il faut regretter cet état de fait et constater les dérives de cette forme d’exercice qui conduisent à ne plus s’interpeller dans les instances prévues à cet effet mais à le faire sous couvert d’un anonymat courageux.

Disons le clairement, nous constatons des dérives d’un coté ou d’un autre, sur un blog ou sur un autre, pour un camp ou pour un autre, et nous ne pouvons que réprouver le commentaire à l’encontre du groupe Pont de l’Arche pour tous signé d’un « David anonyme »

Nous pouvons avoir des combats politiques, cela ne fait pas pour autant de nous des ennemis.
contenu_du_blog.gif

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 13:27

Pour un document qui se veut informatif et non polémique, intitulé ON NE VOUS DIT PAS TOUT ? On y retrouve essentiellement les contre vérités qui sont distillées quotidiennement sur le blog de Pont de l’arche pour tous, qu’on en juge plutôt :

 

-La démission des deux conseillers municipaux a été annoncée lors des conseils municipaux comme le stipule le code des communes. Ces deux démissions ont permis à deux colistiers de devenir conseillers municipaux.

 

-La démission d’Arnaud Levitre ne signe en aucun cas la rupture de l’union de la gauche au sein du conseil municipal car il y a toujours des conseillers socialistes, communistes, radicaux, un membre du MRC et des conseillers non encartés.

 

-Savez vous que plusieurs autres élus envisagent de démissionner ? Quelle information, des noms, des noms…

 

-Un adjoint démissionnant, qui plus est de la Culture, il me semble logique que le Maire nomme un autre adjoint à ce poste prouvant par ce petit remaniement l’intérêt qu’il porte à ce domaine. Cette pratique s’exerce dans tous les exécutifs.

 

-La gestion du personnel communal n’étant pas de mon propos, je ne peux que constater qu’il ni a pas eu licenciement de deux agents de la fonction publique territoriale mais non renouvellement de leur contrat, ce qui n’est pas la même procédure administrative et l’on peut se demander qui les a embauché sous un contrat précaire. Ne serait-ce la municipalité précédente ?

 

-La réalisation de la septième classe, la poursuite de la réalisation du foyer de jeunes travailleurs, la finalisation du PADD, la création de 10 logements et de la maison des initiatives et des ressources à la  place de l’ancienne gendarmerie, l’obtention d’une deuxième fleur, le partenariat nécessaire quant au contournement, l’animation locale, les différents aménagements de sécurité, le recrutement d’un coordinateur enfance jeunesse, les études mise en route sur l’axe structurant, sur le village d’artisans… pas mal pour une nouvelle équipe municipale.

 

-Quelles sont les dépenses inutiles et superflues ? Mystère.

 

-Je suis d’accord pour une dynamique de recherches de recettes mais la prochaine réorganisation des collectivités territoriales risquent de bien compromettre ce vœu pieu.

 

-De même que pour la réduction des dépenses de fonctionnement au profit des dépenses d’équipement, mais il faudra bien faire fonctionner ces nouveaux équipements. Mais peut être étaient-ce des dépenses d’investissement ?

 

-Quant à la restructuration de centre de loisirs si c’est une question de sécurité pour les enfants, pourquoi ce programme n’a-t-il pas commencé sous votre mandat qui a duré  7 ans ?

 

-Le Bailliage n’est il pas propriété de la CASE ?

 

- il faut, il faut, il faut…

-Mais voici que Zorro, Robin des bois, Superman, Spiderman, Tarzan, l’homme providentiel, le sauveur de Pont de l’arche est dans notre cité. Nous n’avons donc rien à craindre. L’avenir est radieux. Il veille sur nous et nous prodigue ses conseils qui lui ont si bien réussis.  Mais qu’il se rassure, cette équipe est bien plus souder qu’il le laisse entendre, les dossiers avancent, les travaux sont réalisés, les projets existent mais ils sont peut-être mal communiqués…

Repost 0
Published by Questions d'avenir
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 16:09

A l'occasion du décès de Philippe Seguin, je regardais par hasard un "morceau" d'émission TV...

Je ne sais sur quelle chaîne et peu m'importe !!!  Ce que j'ai capté, compris, me semble bien plus intéressant. 

 

Philippe Seguin avait accepté de participer à une émission sur les années 90. Il y indiquait être, ces temps-ci, plus intéressé par le foot...que par la politique, évoquait sa très grande collection de maillot et la place qu'il n'avait pas pour les exposer sur des mannequins en rotin...

 

Ce qui m'a le plus accrochée, interpellée et a pris sens en l'écoutant commenter les images de la coupe du monde de 98 qui lui étaient proposées, sont les deux phrases suivantes,  la force tranquille, l'aplomb et l'humour avec lesquels il mettait ses idées sur ces images :

 " Il parait qu'il y a des gens qui se demandent ce qu'est l'identité nationale ?! Ils n'ont qu'à se repasser ces images ! " Dixit Philippe Seguin

 

Je trouve vraiment que c'est du grand Art et que cela vaut mieux que de très (trop) longs discours politiques "orchestrés et mal ficelés" sur ce sujet. Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'à la Cour des Comptes certains sont passionnés de football.... Je vais donc, même en dehors de la coupe du monde, continuer à m'y intéresser de plus près...peut-être arriverai-je à mieux comprendre le JEU :)

 

Marie-Christine Calmon 

Coupe du monde

Repost 0
Published by Questions d'avenir
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 12:52

Ce vendredi 15 janvier 2010, cette tradition fût non seulement respectée mais amplifiée.  Richard Jacquet a présenté au nom du Conseil municipal ses vœux à l’ensemble des acteurs de la vie de la cité : les habitants, les commerçants, les associations, les gendarmes, les pompiers, tous les élus enfin ceux qui participent positivement à l’évolution de la ville… Sans oublier les partenaires que sont la CASE, le Département et la Région sans lesquels un certain nombre réalisations ne pourraient exister !

 

De cette tradition des vœux qui permet comme à chaque personne individuellement de faire le bilan de l’année passée et de prendre des résolutions pour l’année qui vient … découle la tradition de faire collectivement le point et d’énoncer les projets à venir.

 

Aussi, le bilan fût dressé par le Maire et il est impressionnant !

Impressionnant de constater ensemble ce qui a pu déjà être fait et amélioré dans cette ville en un an et de mieux comprendre et accueillir les projets annoncés pour cette année 2010.

Nul ne doute que tous ne seront pas concrétisés car certains ont besoin d’être davantage travaillés et il s’agit de trouver les financements mais l’essentiel est l’annonce de l’engagement des projets, leurs qualités et les réponses aux besoins des archépontains auxquels ils correspondent : des logements, une maison de quartier, une médiathèque…la réflexion sur le Bailliage…sans oublier l’Echangeur de Criquebeuf…

Cette communication est essentielle pour les habitants. Certes, le discours est de ce fait un peu long (mais on ne s’ennuie pas) car il y a beaucoup à dire et aussi à enregistrer car l’engagement du maire et de son équipe sonne vrai, sonne juste.

Il y a de la lucidité, de l’assurance dans les propos du Maire. Il ne nous berce pas d’illusion et il montre avec enthousiasme ce que veut dire vivre ensemble et combien c’est important d’être solidaires…

D’ailleurs, il débute son discours par l’emploi menacé chez Bosch et chez Mreal…sans oublier de parler de Brio et Marco… et le collectif solidaire des salariés et termine avec le drame qui a anéanti les Haïtiens, la solidarité de la ville via la Fondation de France ou autre organisme impliqué dans le secours à ces personnes.

 

Comment ne pas être solennel et grave en réaction aux difficultés et catastrophes, et en même temps comment montrer sa volonté et son énergie au service de sa ville, c’est ce qu’a réussi vendredi soir le Maire avec sincérité.

 

Car force est de constater  le soin et la qualité notable de la cérémonie.

Les quelques 400 personnes présentes n’ont pas caché leur satisfaction devant les buffets des commerçants qui chacun avait prévu de mettre en scène ses spécialités. Le diaporama sur grand écran retraçait l’année 2009, le couple de chanteur rajoutait une ambiance festive et familiale.

Le Président de la CASE, Franck Martin, le Conseiller général Gaëtan Levitre, le Député François Loncle, Janick Léger conseillère générale, les nombreux élus alentours, maires, conseillers délégués à la CASE,  les collègues et techniciens, les commerçants, les associations, les notaires et les habitants …ont honoré la cérémonie de leur présence.

 

Plus tard, l’envie de danser a poussé spontanément un certain Thierry à entraîner la dame de Cœur (?) dans une danse endiablée ! Sans doute la preuve que la dureté de la vie ne peut être surpassée qu’en se rapprochant et en ayant comme objectif de vivre mieux sa ville ensemble ? On sait bien que ce sont ces « petits plaisirs minuscules » qui nous permettent d’aimer la vie par-dessus tout !

 
Frédérique M.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 18:41
P1020705.JPGLa mobilisation des salariés de M-Real est toujours aussi forte, accompagnée en cela par les syndicats et l’ensemble des partis politiques de gauche.

Après un barrage filtrant, la dispersion de pâte à papier, aujourd’hui lundi 11 janvier à partir de 15 h, c’était la pose de 99 croix (nombre de personnes licenciées) et de calicots au rond-point de la route D 621.


La préfète de l’Eure s’est engagée à organiser une table ronde avec les représentants du Conseil régional, du Conseil général, du député, du ministère de l’Agriculture, de la direction du site, et ce, dans la dernière semaine de janvier.


Dans l’attente de la tenue de cette table ronde d’autres actions auront lieu.

Soutenons les salariés de M-Real ; ils se battent pour l’Emploi, le maintien et le développement de l’Emploi.

Lien vers le blog de l'intersyndicale de M-real :

http://www.developper-m-real-a-412.fr/

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 18:35

Je ne suis pas un grand adepte de ces soirées que j’ai toujours trouvé trop bruyante avec un air un peu surfait. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Lorsque des amis habitants Pont l’arche m’ont invité au réveillon, je fus fort contrait mais devant leur insistance, et c’est de bons amis, je me suis laissé entrainer dans cette future galère en espérant en tant que célibataire qu’il ne m’est point trouvé une cavalière…

Après une bonne dose d’autosuggestion et un verre d’alcool pour affronter à la fois le froid et la foule me voilà en route pour rejoindre mes amis à la salle des fêtes dont je suis sorti vers 4 heures du matin.  Nous étions 192, je les ai comptés, des jeunes, des moins jeunes, des plus âgés. Les hommes en habit de fête, les femmes plein de grâce. La musique n’était pas trop forte et l’on pouvait converser, le repas était dans un bon tempo avec le spectacle de transformistes qui valait bien des spectacles parisiens. Et je n’avais pas de cavalière attitrée.

J’ai passé une excellente nuit, les premières heures de 2010 furent sympathiques.

Mes amis m’ont dit que ce réveillon était organisé par des bénévoles ; alors bravo et à l’année prochaine peut-être.

J’ai voulu transmettre ce moment de joie à tous ceux qui n’étaient pas avec nous.

Bernard Vernochet.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article