Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 13:43

Vendredi soir se tenait au Mille-club le rassemblement du comité de soutien à la liste de Richard Jacquet.

L’affluence a dépassé nos espérances : près de 200 personnes sont venues et ont écouté les discours de Richard Jacquet, François Loncle, député, Marc-Antoine Jamet, vice-président du Conseil régional et maire de Val-de-Reuil, Michel Ranger, vice-président du Conseil régional et premier fédéral du Parti socialiste dans l’Eure et Gaétan Levitre, conseiller général du canton de Pont-de-l’Arche et maire d’Alizay. 

Les discours ont tous convergé pour rappeler l’homme de contact et le militant actif qu’est Richard Jacquet.

Michel Ranger a souligné l’assiduité de Richard aux tâches qu’il s’est fixé à la fois au sein du Parti socialiste mais aussi pour Pont-de-l’Arche et ce depuis 2001.

Marc-Antoine Jamet a notamment souligné le fait que « Chose frappante, Richard est toujours entouré de plusieurs amis, c’est une personne très appréciée. Il y a des gens qui s’isolent, d’autres qui sont isolés et d’autres encore, comme Richard, qui apprécient le contact et qui sont appréciés en retour de leurs concitoyens. »

François Loncle a aussi mis l’accent sur la popularité de Richard, popularité qu’il a pu mesurer dimanche dernier sur le marché dominical et notre député connaît l’ambiance des marchés locaux !

Enfin Gaétan Levitre a fait part à l’auditoire de « son plaisir de voir une gauche unie à Pont-de-l’Arche autour d’un projet et d’une personnalité appréciée ». Il a rappelé, à la suite de Richard, la nécessité de limiter la casse des acquis sociaux systématiquement remis en cause au niveau national.

Les amis, les représentants associatifs, les commerçants présents ont pu partager un bon moment de convivialité autour d’un buffet normand.

Le comité de soutien s’est encore étoffé à cette occasion et compte désormais 172 personnes.

 

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Municipales 2008
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 17:51

Madame, Monsieur,
Chers amis Archépontains,

 

Le 9 mars, c’est l’avenir de Pont de l’Arche qui est l’enjeu de l’élection municipale. La décision appartient à chacune et chacun d’entre vous. Depuis des années, vous m’avez constamment renouvelé votre confiance lors des scrutins législatifs qui se sont succédés.

 

Aujourd’hui, il s’agit de donner un nouvel élan, un vrai dynamisme à Pont de l’Arche, avec une nouvelle équipe, de nouvelles méthodes. Depuis plusieurs années, j’ai observé avec le plus grand intérêt, le travail sans relâche accompli par l’équipe de Richard JACQUET au sein de l’association Questions d’avenir. Aujourd’hui, avec un programme parfaitement élaboré, cette équipe est prête incontestablement à prendre la charge de la vie municipale, en liaison directe avec la population de Pont de l’Arche.

 

Sur tous les sujets qui vous concernent ; développement économique et emploi, solidarités actives, service à la famille, éducation et culture, sécurité et cadre de vie, animation, sports et loisirs, les propositions de Richard JACQUET et de son équipe vont à coup sûr permettre d’assurer l’avenir de Pont de l’Arche.

 

C’est la raison pour laquelle, comme Député de Pont de l’Arche, j’apporte tout mon soutien à Richard JACQUET  en souhaitant vivement que vous votiez et fassiez voter le 9 mars pour leur liste.

 

Je vous remercie et vous assure de mon dévouement.

 

Très chaleureusement,

 

François LONCLE

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Municipales 2008
commenter cet article
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 01:15
 Nous avions déjà présenté notre programme au porte-à-porte mais cela ne suffisait pas. Pour rencontrer plus d'Archépontaine(s) notre présence – visible – sur le marché dominical était nécessaire.
Alors dimanche dernier « Questions d'avenir » a dressé son stand entre les étals des commerçants. Nous étions présents pour répondre aux questions suscitées par notre programme mais aussi pour faire connaissance avec les nouveaux habitants et retrouver, comme d'habitude, nos amis, nos voisins...

undefinedEt nous ne sommes pas déçu(e)s ! En fin de matinée, surtout, les questions ont été nombreuses et nous avons dû investir le dessous de notre tonnelle afin de lasser place aux badauds !

L'accueil qui nous a été réservé a d'autant plus été cordial que nous ne nous sommes pas imposé(e)s en donnant un tract à tous les passants et en forçant leur attention. Nous avons en revanche profité de l'occasion pour inviter nos amis au Comité de soutien de vendredi soir et au concert de samedi (infos sur ce blog).

Il n'y a donc que le temps qui fut frais, l'accueil étant chaleureux. C'est ce qu'a pu vérifier François Loncle, notre député, qui nous a fait l'honneur de venir soutenir Richard Jacquet. Nous l'en remercions vivement tout comme l'ensemble des amis qui nous ont manifesté leur soutien. 

(Les autres photos du marché de dimanche sont accessibles depuis un répertoire ci-contre.)

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Municipales 2008
commenter cet article
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 15:37

Ça n'était plus arrivé depuis 1959 : quatre listes se présentent aux élections municipales de Pont-de-l'Arche ! C'est le chiffre annoncé par la sous-préfecture ce jeudi 21 février.

 

Celle-ci a enregistré les listes de Dominique Jachimiak, William Bertrand, Eric Réboli et Richard Jacquet.

 

Cela traduit, d'une part, l'accroissement du nombre d'habitants (4200) : Pont-de-l'Arche a le potentiel d'aligner quatre équipes de 27 personnes sur la ligne de départ des élections. A titre de comparaison il n'en fallait que 11 en 1959 ! D'autre part, cela démontre que le maire sortant est loin de faire l'unanimité.

 

undefined
Mais quelles sont les valeurs défendues par les candidats qui justifient une telle dispersion ?

 

- William Bertrand est le candidat officiel de l'UMP. Il n'a pas de projet et une équipe faite à la va-vite. Son numéro 2 regrettait dernièrement le manque d'expérience des membres de sa liste et reconnaissait devoir compléter sa liste avec des méthodes que lui-même réprouvait : prendre conjoint, frère, soeurs...

- Eric Réboli s'est battu un temps avec William Bertrand pour avoir l'investiture officielle de l'UMP. Depuis la dégringolade du Président dans les sondages (il affiche fièrement sa photo sur son blog), il n'est ni à droite, ni à gauche. Il ne nous en voudra pas de rappeler qu'il est le candidat officiel du Parti Radical (associé à l'UMP) et Hervé Lour celui du Nouveau centre (très associé à l'UMP).

 

- La liste de Dominique Jachimiak regroupe quant à elle des gens de gauche, plutôt centristes, des gens de droite. Elle applique une politique opportuniste et jamais nettement assumée. Le mot d'ordre semble être l'ouverture ? Tiens ! on a déjà entendu ça quelque part...

 

- Richard Jacquet réunit toute la gauche déclarée autour de lui : PS, PCF, MRC, PRG, et un grand nombre d'acteurs locaux, de représentants de la vie associative.

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Municipales 2008
commenter cet article
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 21:29

Le dernier conseil municipal s’est réuni le 6 février devant un public aussi nombreux que le nombre d’élus.

 

Le Maire a rappelé l’obligation de la tenue, dans les villes de plus de 3500 habitants, d’un débat d’orientation budgétaire… Il est bien étonnant qu’il faille « une obligation de débattre » avant d’engager les finances communales, cela paraît plutôt naturel.

 

camping.jpgOn apprendra notamment les excellents résultats du camping municipal. Le camping, tant décrié par l’actuelle municipalité est une véritable aubaine et rapporte de l’argent à la commune !

Et pourtant, les mêmes élus écrivaient en 1999 : « camping municipal, 2 405 000 francs sous les eaux … coûts d’entretien et de remise en état qui pèseront lourds dans le budget communal …, coût dispendieux pour un médiocre résultat … »

 

Si les travaux ont effectivement coûté 2 405 000 francs, les subventions diverses avaient ramené le projet à moins d’un million.

Aujourd’hui élus et de l’autre coté de la barrière, les opposants d’hier analysent les choses autrement.

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Divers et brèves
commenter cet article
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 15:08

1989 – 2001 : Onze années de baisse successives des taux d’imposition 
2001 - 2008 : Quatre hausses

undefined

Dépenses de fonctionnement en 2001 : 2 836 881
 
Dépenses de fonctionnement en 2005 : 3 618 171

Soit une augmentation de 781 290 euros malgré une baisse de recettes importantes 

Personnel titulaire: 669 000 euros en 2001 – 951 000 euros en 2005 
Charge de personnel : 1 115 000 euros en 2001 – 1 537 000 en 2005 

Tous les services que vous utilisez à ce jour ont été créés avant 2001 et l’arrivée de Dominique Jachimiak. L’équipe municipale actuelle n’a créé aucun nouveau service. 


Les réponses de Questions d’avenir
 

 

undefinedQuestions d’avenir s’engage à une gestion rigoureuse des finances communales qui devra allier maîtrise, transparence et réalisme  

- Programmer un audit des finances de la commune et une analyse du fonctionnement des services utilisés par les habitants qui mettra en évidence les effets induits par l’entrée de Pont de l’Arche dans la Communauté d’agglomération Seine Eure. 

- S’assurer de la maîtrise de la fiscalité locale (stabilisation des impôts locaux) et de la dette et permettre grâce à un contrôle de gestion régulier de programmer les investissements nécessaires au développement durable de la commune.

- Nommer un adjoint aux finances, fonction qui a disparu entre 2001 et 2008. et évaluer systématiquement des politiques initiées par la municipalité.

 

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Finances publiques
commenter cet article
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 15:05

mairie-copie-1.JPGDepuis de nombreuses années l’organisation territoriale a changé avec la montée en puissance de la coopération intercommunale qui peut prendre des formes diverses (communautés de communes, communauté d’agglomération, communauté urbaine).

Pont de l’Arche a participé activement à la création de l’agglomération Seine Eure au nom de l’intérêt général et d’une solidarité à instaurer entre les petites communes et les villes centres telles que Louviers et val de Reuil.

Notre entrée dans l’agglomération a été officialisée en janvier 2001 ; elle a été l’enjeu essentiel de la campagne des municipales de mars 2001, la municipalité actuelle ayant affirmé aux habitants que sa première décision serait de sortir Pont de l’Arche du territoire de l’agglomération Seine Eure.

Il n’en n’a rien été. Notre Maire, devenu durant le mandat vice-président de l’agglo en charge du logement s’y trouve très bien et fait profiter notre cité de tous les avantages liés à ces compétences obligatoires et optionnelles.

Compétences obligatoires :

Compétences optionnelles :

Développement économique Aménagement du territoire 

Equilibre social de l’habitat

Politique de la ville

Création et aménagement de voiries

Assainissement

Eaux

Transports

Déchets ménagers

Environnement et cadre de vie


Après sept ans d’existence, donc le recul nécessaire, qui dira à Pont de l’Arche que notre adhésion à l’Agglomération Seine Eure a entraîné la perte de notre identité communale ? Personne.

Qui niera que les moyens financiers importants de l’Agglo Seine Eure ont permis la réalisation de nombreux investissements, telles les voieries ? Personne.

L’agglomération Seine Eure depuis sept ans  aide notre commune, l’accompagne dans son développement, met à notre disposition des techniciens compétents. Ainsi les dépenses sur un même territoire sont mutualisées, des économies d’échelles sont réalisées et chaque habitant, qu’il habite dans une petite commune ou dans une grande bénéficie des mêmes services.

Il appartiendra aux futurs élus d’élaborer les meilleures stratégies pour notre commune, de monter des projets qui répondent aux attentes des habitants et entrent dans les compétences de l’Agglo et de les défendre. Il s’agira d’être à la fois force de proposition à l’échelon du territoire et à l’écoute des initiatives territoriales à l’échelon de l’Agglo.

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Solidarités
commenter cet article
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 09:23

Elle a été faible durant ces sept dernières années :

- peu ou pas de public aux séances de Conseil Municipal

- de moins en moins d’habitants aux réunions de quartier

- une proportion très infime d’habitants aux réunions publiques que ce soit pour le SCOT (Schéma de Cohérence et d’Organisation Territoriale), le PLU (Plan Local d’Urbanisme), ou à l’occasion de la réunion publique annuelle municipale

 

Les réponses de Questions d’avenir 

 

-  Créer une charte éthique des élus qui fixe les règles de l’engagement de chacun.

Engagement : présence aux conseils municipaux et auprès de la population

Transparence : rendre compte du travail mené

Ecoute des citoyens, des associations, des employés municipaux

Respect : sens de l’intérêt général et refus du clientélisme 
-  Réaménager l’Hôtel de ville avec la création d’une salle des mariages et du conseil municipal au rez-de-chaussée susceptible d’accueillir élus et publics. 
-  Mettre en place des commissions citoyennes consultatives et intégrer des habitants volontaires et intéressés sur des commissions thématiques (ex : environnement).

-  Favoriser chaque fois que cela est possible la création d’association, de conseils de quartiers, de comités consultatifs sur des projets thématiques. 
-  Créer une maison des associations
-  Créer un espace public numérique et optimiser l’usage des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) (Retransmission du conseil municipal sur Internet, …)

Mettre en place les outils nécessaires pour que l’information arrive jusqu’au habitants (journal municipal, affichage ….) 

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Citoyenneté
commenter cet article
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 09:20

Faire le choix d’habiter Pont de l’Arche n’est pas un hasard. Notre commune est attractive.

 

undefinedDepuis trente ans les municipalités qui se sont succédés ont créé, puis renforcé l’offre de services à la famille pour favoriser l’arrivée de nouveaux habitants : Crèche associative, Relais d’Assistante Maternelle, Centre de loisirs pour les jeunes, services d’aides à la personne pour les personnes âgées ou handicapées.

 

Les équipements sportifs sont nombreux et de nombreux Archépontains s’adonnent à leur sport favori.

 

Les réponses de Questions d’avenir 

 

 - Favoriser l’autonomie en créant une bourse aux projets. Le jeune ou le groupe de jeune bénéficie d’une aide au projet en contrepartie d’une action citoyenne.

 undefined- Mener une étude sur les différents modes d’accueil dans les structures petite enfance.

 - Développer les accueils parents-enfants au sein du relais d’assistantes maternelles.

 - Mettre en lien les jeunes et les parents dans le cadre d’un réseau baby-sitting.

 - Développer le soutien scolaire (accompagnement scolaire)

 - Inciter les seniors à devenir des « grands parrains » pour les activités périscolaires.

 - Mettre en place un transport scolaire le matin et le soir pour le collège.

 - Implanter un arrêt de car près de la gendarmerie  pour les jeunes qui habitent  les quartiers périphériques et qui se rendent au Lycée de Val-de-Reuil.

Repost 0
Published by Droit de cité - dans Services à la famille
commenter cet article
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 16:11
Il ne s’agit pas d’habiter une commune pour y vivre.

La vie d’une commune se construit avec une multitude d’éléments. Les commerces, les services publics, l’école sont des éléments primordiaux mais chaque habitant doit également être en mesure de trouver une offre pour ses loisirs, pour la pratique d’une activité sportive.

Une attention toute particulière sera portée au fonctionnement des clubs, à leurs USPAC.jpgattentes. De nombreux équipements existent mais peuvent être améliorés.

Les réponses de Questions d’avenir 

  -
Favoriser la rencontre, les événements festifs entre habitants (fête des voisins, journée pique-nique).
- Faire vivre les lieux propices aux échanges et aux rassemblement : les bords de l’Eure, la forêt, le centre ville, le marché, le parc ludique …
- Redonner une identité à Pont de l’Arche et proposer de fédérer les habitants autour d’événements qui rythment l’année (Fête de printemps, Fête de la musique, Sainte Anne, Fête de Noël …)
eure.jpg- Animation estivale en lien avec l’eau et la forêt.
- Mener une réflexion globale sur les pratiques, les équipements, la fréquentation des publics, les attentes, à la dimension, non plus d’une commune mais d’un bassin de vie
- Porter à l’échelon de l’Agglomération Seine Eure l’inscription de la compétence sport parmi les compétences optionnelles
- Créer une piscine intercommunale
- Créer un parcours sportif sur le délaissé de forêt
- Extension du gymnase et étude sur le devenir du stade Jacques Havet et de ses installation
- Multiplier les lieux de convivialité et créer des occasions de rencontre, dans tous les quartiers de la commune
- Rénover le château du centre de loisirs et utiliser le parc comme espaces de rencontre intergénérationnel ouvert au public en dehors des heures d'ouverture du centre de loisirs
- Favoriser les échanges et créer un jumelage avec un pays d’Europe. Associer la population à tous les niveaux, à commencer par les plus jeunes dans les écoles
- Réserver un espace pour la Création d’un skate parc en lien avec les utilisateurs

Repost 0