Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 18:31

Suite et fin de la rétro de l’année 2012

Les événements de l’année sont souvent des points de départ et non un aboutissement, même s’ils marquent souvent des étapes fondamentales dans le suivi des dossiers quotidiens.

C’est cas avec des pas importants franchis ces 4 derniers mois de l’année, et parfois, contre toutes attentes…

 

carteSeptembre : Le pas franchi ici est colossal. Enfin, notre territoire va être unifié. Après 10 ans d’attente, quelques mois de discussions au premier semestre, une délibération de la CCSB en mai mettant fin à cet espoir et les délibérations des conseils municipaux d’Alizay et de Montaure demandant leur intégrations à la CASE, le sujet est enfin sur la table de la CDCI et surtout sur le bureau du Préfet qui se prononcera le 13 septembre en faveur d’une intercommunalité au frontières des 4 cantons au 1er janvier 2013. Relire l'article

 

perpective village d'artisans sept 2012Octobre : Autre aboutissement, celui du long dossier du Village d’Artisans qui rentrera dans quelques semaines dans sa phase opérationnelle. Les travaux sont attendus et avant l’installation du Chantier, Richard Jacquet a reçu à plusieurs reprises le riverains pour s’assurer que le projet s’intègre le mieux possible et selon les attentes de celles et ceux qui seront les plus concernés. Relire l'article

 

cotisation-fonciere-des-entreprises-les-reactions-s-enchainNovembre : L’automne et la chute des feuilles. Parfois jolie quand on parle de nature, celle-ci sont beaucoup moins belle à regarder. La Cotisation Foncière des entreprises est tombée et le nouveau mécanisme de calcul entraîne des augmentations ahurissantes chez les commerçants notamment. Les élus auront réagi rapidement en votant un mois plus tard une modification des bases, à l’origine de cette flambée des taxes. Relire l'article

 

M-Real.jpgDécembre : Après plusieurs mois de combat, Jean Louis Destans propose au élus départementaux le rachat du site M Real qui sera revendu au même moment à deux groupes qui devraient créer jusqu’à 250 emplois. L’intersyndicale qui mène le combat depuis 2009 en mettant en avant la rentabilité que peut avoir le site gagne ici une bataille importante.

C’est là aussi le point de départ d’une autre histoire que chacun aura très vitre envie de vivre puisque la fin du monde n’a pas eu lieu. Relire l'article

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 15:17

Suite de notre rétro et des événements marquants de l’année 2012.

La première étape est passée. L’élection présidentielle est terminée et François Hollande est notre nouveau Président de la République. A Pont de l’Arche et dans le canton, les électeurs ont donné une large majorité au candidat socialiste avec près de 55%.

Le marathon électoral n’est pas terminé, puisque les législatives arrivent.

 

Cie-du-petit-monsieur-deux-secondes-c-CactusMai : Avec les beaux jours, un nouveau rendez-vous pour la CASE avec la naissance du festival des petites scènes. Concept itinérant, les petites scènes voyagent entre Seine et Eure et s’arrêtent dans un café, sur une place de village ou dans une cour d’école avec toujours le même objectif, apporter la culture au plus prêts des habitants du territoire et de rendre notre agglomération plus attractive pour nos visiteurs.

Relire l'article

   

IMG00135-20120617-2049Juin : François Loncle retournera au Palais Bourbon pour représenter notre circonscription. Le marathon électoral se termine et le Député connu de tous amplifie la large victoire de la gauche avec 61% des suffrages à Pont de l’Arche. La récompense d’un travail de terrain acharné pour les militants. Questions d’avenir publie à cette occasion ses analyses en 4 épisodes des scrutins qui s’achèvent. Relire épisode 1

Dans le même temps, les élus de Seine Bord ont décidé de ne plus rechercher la fusion des deux EPCI. Un coup d’arrêt dans les négociations.

 

IMG00141-20120710-1546Juillet : Les jeunes de l’Eure et de la Seine Maritime ont rendez-vous à Pont de l’Arche pour les Olympiades 276. Un grand rendez-vous est organisé pour trois jours d’épreuves, de spectacle et de rencontres, couronnés de succès. L’ambiance est là, le soleil et la chaleur, un peu moins, mais peu importe, le plaisir d’être ensemble prime sur le reste.

Relire l'article

C’est aussi le lancement de la première édition de « Livres en ville » et la ville traduit en action son projet culturel. Les bénévoles du comité des fêtes sont heureux également d’accueillir plusieurs milliers de visiteurs pour la Sainte Anne qui nous offrira une parenthèse ensoleillée.

 

Août : Questions d’avenir reste au travail et fixe ses priorités de la rentrée et les sujets qui seront à l’ordre du jour des débats.

Pendant ce temps, l’été continue de battre son plein avec le grand retour des Nocturnes du vendredi  et avec une saison exceptionnelle au camping

 

 

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 12:03

Cette année a été riche et les dossiers pour notre ville, pour notre canton, pour notre territoire ont été nombreux.

La lutte des M Real aura marqué indéniablement l’année qui se termine, et de coté là, un peu mieux qu’elle n’avait commencé.

Petit retour en image sur les quatre premiers mois de 2012

 

IMG00077-20120330-1229Janvier : Dans le cortège des vœux, il fallait noter en janvier ceux des salariées de M Real. Relire l'article. Questions d’avenir parlait également d’une année décisive dans le domaine de l’intercommunalité et c’est dans quelques jours que la CASE et la CCSB fusionneront et donneront naissance à la CASE 2.0.

 

DSC00850Février : Autre mois, autre cortège mais même sujet. De nombreux candidats à l’élection présidentielle font le déplacement sur le site industriel d’Alizay. Dans une étape normande, François Hollande, futur Président de la République vient entendre l’intersyndicale. Relire l'article

Dans un autre registre les services de toutes les communes font de leur mieux pour faire face à un nouvel épisode neigeux !

 

SAPNMars : La SAPN joue toujours à la sourde oreille, oublie et renie ses engagements passés. Seul motif à ce blocage les bénéfices de la société d’autoroute. Relire l'article

Questions d’avenir, toujours à la pointe relance ses publications dans les boîtes aux lettres des Archépontaines et des Archépontains et appelle à un débat citoyen.

 

DSC01029Avril : en parlant de citoyenneté, Richard Jacquet reçoit en mairie les jeunes de la commune qui voteront pour la première fois dans quelques jours. De l’importance d’exprimer son choix Relire l'article, comme le feront plus de 81% des Archépontains

C’est aussi le vote du budget et l’annonce des bons résultats financiers de la ville

Repost 0
Published by Pont de l'Arche Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 09:24

Estelle Grelier, élue Fécampoise était la représentante de la grande région Nord Ouest au parlement Européen et par conséquent la représentante de notre région et de notre département. Elue députée le 17 juin, elle quitte son siège au parlement européen. Nous publions, le message qu’Estelle Grelier nous transmet en la remerciant pour son investissement sur le dossier M Real notamment.

 

ebm4 bandeaunewsletter

 

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous adresse ma dernière lettre d’information rendant compte de mon activité de Parlementaire européenne.

 

En effet, comme vous le savez sans doute, j’ai été élue ce dimanche 17 juin Députée de la 9ème circonscription de la Seine-Maritime et de la République française. Cette situation étant incompatible avec l’exercice d’un mandat de Députée européenne, je passe donc le  témoin à Jean-Louis Cottigny, n°3 de la liste PS de la circonscription Nord-Ouest, qui connaît bien le Parlement européen pour y avoir siégé de 1997 à 1999 et de 2004 à 2009.

                                                                                                                                                        

Je me suis efforcée, tout au long de ces 3 années passées à Bruxelles et Strasbourg, d’exercer avec la plus grande efficacité possible le mandat qui m’a été confié, et d’en rendre régulièrement compte.

 

J’ai ainsi activement participé aux travaux du Parlement européen en qualité de membre titulaire de la Commission des budgets et de membre suppléante de la Commission Pêche. Je suis notamment intervenue en faveur du maintien du budget du Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD), et ai travaillé avec les professionnels du secteur à la réforme de la Politique Commune de la Pêche. J’ai également porté au niveau communautaire, aux côtés des  syndicats, les combats des salariés de Renault, M Real, Honeywell, Petroplus… et suivi de nombreux autres dossiers nationaux et régionaux, comme celui du soutien européen au projet de Ligne Nouvelle Paris-Normandie.

                                                                                                          

L’élection de François Hollande et la légitimité démocratique qui lui a été confirmée à l’occasion des élections législatives  ont incontestablement contribué à réorienter le projet européen. Forte de mon expérience européenne, et  avec la nouvelle majorité élue à l’Assemblée nationale, je continuerai, au cours du nouveau mandat qui débute, à participer au changement attendu en France et en Europe.

                                                                                                                                                     

A très bientôt,

 

Chaleureusement,

Estelle GRELIER.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 09:50

Chaque élection est différente et il serait dangereux de conclure ces analyses par des généralités. Pont de l’Arche a souvent voté à gauche mais l’histoire récente nous montre que tout n’est pas si simple.

 

Les Archépontaines et les Archépontains ont souvent fait confiance à la gauche quand ils ont reconnu l’implantation profonde d’un élu.

imagesCA9G8YGN.jpgC’est le cas pour les municipales où les deux listes de gauche aux dernières municipales réalisent près de 80% au deuxième tour. En 2008 par ailleurs, la droite était divisée et tous les derniers scrutins municipaux montrent l’incapacité pour la droite locale d’implanter une tête de liste sur notre commune.

C’est aussi le cas pour les cantonales, où notre commune place en tête Richard Jacquet de quelques voix et le conseiller général sortant communiste en deuxième position. Gaétan Levitre est réélu depuis 1998 et le canton reste à gauche malgré les virages opérés au niveau national. Là aussi, c’est la prime au local qui fonctionne.

Pour les dernières législatives, il est fort à parier que quelque soit le candidat de gauche, il aurait été vainqueur, une partie de l’électorat souhaitant donner une majorité au Président élu. Toutefois, le bon score de François Loncle à Pont de l’Arche (61.29%) est là aussi le fruit d’une implantation locale. En 2007, il réalisait 54.54% et nous pouvons croire que sans sa connaissance du territoire, à cette époque, il aurait été battu.

 

L’élection présidentielle, de son coté, montre son aspect très politique et l’appui des élus locaux renversent avec plus de mal la tendance nationale sauf dans certaines exceptions. En 2007, Pont de l’Arche votait majoritairement au premier et au deuxième tour pour Nicolas Sarkozy, reflétant même au second tour le résultat national (53/47). En 2012, comme pour la France entière, notre commune inverse le scénario, augmentant même l’écart entre le candidat Socialiste et celui de l’UMP.

C’est donc certainement l’élection présidentielle qui donne l’image la plus fidèle des choix politiques des Archépontaines et des Archépontains, même si encore une fois, rien n’est figé et tout peu basculé en quelques mois ou quelques années. En 2012, les forces de gauches (PS-PC-EELV) représentent près de 44% de l’électorat, la droite parlementaire (UMP-MODEM) 33% et le Front National 19,5%.

C’est certainement ce dernier score qui interpelle le plus. Les thèses du Front National sont dangereuses, fascistes et intolérantes, il ne faut pas cesser de le dire, mais au-delà, le programme frontiste, qu’il s’agisse du père ou de la fille, est une aberration économique et nous raménerait 50 ans en arrière. Quant à un investissement local, jamais un élu du Front National ne s’est penché sur le quotidien des habitants.

 

Prochain rendez-vous électoraux en 2014… à suivre

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 11:51

imagesCAMSB6Z6.jpgJean Luc Mélenchon à la tête d’un Front de gauche aura incontestablement marqué l’année 2012. Le tribun venu du PS, malgré un résultat en deçà de ses attentes aux présidentielles a permis au Parti Communiste de renaître et de redevenir audible. Et pourtant, qu’a-t-il fait des 11,1% du 22 avril ?

Beaucoup d’espérances, près de 4 millions d’électeurs et pourtant le résultat des législatives est mauvais pour le Front de gauche et encore pire pour le Parti Communiste qui perd 9 députés à l’assemblée nationale, son groupe parlementaire (à moins d’un changement dans les règles du jeu) et qui vraisemblablement n’entrera pas au gouvernement.

Le risque est alors que le vote Front de gauche reste un vote protestataire et sans ambition gouvernementale. Il favorisera alors le bipartisme droite-gauche, que ses principaux leaders contestent.

 

Localement, Arnaud Levitre, candidat Front de gauche dans la 4ème circonscription améliore le score de trois points par rapport à présidentielle passant de 15,37% à 18,05%. Ce score est évidemment dopé par le pourcentage d’Alizay (49%). La moyenne des autres communes du canton donne 12.15%, soit un score 1 point supérieur à celui du 22 avril 2012.

Si le Front de gauche a été une incontestable valeur ajoutée sur la France entière, c’est loin d’être le cas dans notre canton car il faut se souvenir du résultat de Gaétan Levitre en 2007 qui avec son étiquette communiste réalisait 21.57% des suffrages, soit 3.5 points de plus que son fils en 2012 dans un contexte bien plus favorable (1400 voix en 2007 – 1199 en 2012).

C’est étonnamment Alizay qui lui fait perdre la moitié de ce différentiel passant de 481 voix en 2007 (63.54%) à 392 voix en 2012 (49.5%). Dans le même temps, le candidat socialiste gagne 102 voix passant de 57 à 159.

Le tassement est plus faible ailleurs, sur Pont de l’Arche, toujours en nombre de voix, les candidats communistes passent entre deux élections de 287 suffrages en 2007(16.66%) à 251 suffrages en 2012 (15.08%) quand Jean Luc Mélenchon en réalisait 298 au 1er tour de la présidentielle. Faut-il rappeler le soutien de l’ancien Maire au candidat Front de gauche. Certes sa campagne n’a pas été très active, mais le soutien était réel.

 

Il appartient désormais au Parti Communiste et à ses alliés du Front de gauche de déterminer la stratégie à suivre dans les prochains mois et dans les prochaines années, mais il est à craindre qu’une aventure solitaire ne produisent pas d’effet positif sur les résultats électoraux à venir.

Quant aux échéances locales qui suivront, bien malin celui ou celle qui pourra imaginer la stratégie qui sera suivie, tellement les épisodes précédents ont déjà connu de nombreux rebondissements.

 

A suivre, épisode 4 : Pont de l’Arche, le national et le local 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 16:14

Avant tout, je tiens à remercier chaleureusement les électrices et les électeurs de la 4e circonscription de l'Eure qui nous ont accordé cette très belle victoire. Leur confiance nous honore et nous oblige.

 

Avec plus de 57% des suffrages, nous portons très haut le succès de la majorité présidentielle. Au delà de la gauche, Bruno Questel et moi-même avons recueilli des voix qui témoignent d'un travail reconnu et d'une adhésion personnelle. Le score des principales villes, Louviers, Val-de-Reuil, Gaillon, Aubevoye, Bourgtheroulde, Pont-de-l'Arche, Bosc-Roger-en-Roumois, Pîtres, Le Manoir, La Haye-Malherbe, Incarville, Thuit-Signol, Saint-Pierre-des-Fleurs, Léry, etc., marque un progrès considérable. En outre, de nombreuses communes, qui avaient très majoritairement voté pour M. Sarkozy lors des présidentielles, nous ont offert la victoire. C'est la première fois depuis 1981 que nous l'emportons dans des communes comme Le Vaudreuil, Hondouville, Heudebouville, Saint-Pierre de Bailleul, etc. 

 

Il est vrai que notre adversaire UMP a commis l'erreur, au second tour, d'entreprendre une incroyable dérive vers la droite extrême et d'abandonner ainsi sa prétendue ligne centriste.

 

Dans l'Eure, avec l'élection de Jean-Louis DESTANS dont je me réjouis, nous serons deux représentants de la majorité présidentielle, pour travailler ensemble au service de tous nos concitoyens.       

 

Au moment d'accomplir mon septième mandat législatif, je n'ai qu'un seul objectif: agir en permanence pour le bien commun.

 

François Loncle

Député de l'Eure

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 00:00

Nos élus de droite dans le canton avaient-ils fait l’élection présidentielle avant le vote des Français ? Il faut le croire, car aucun des élus n’a mouillé la chemise durant ces campagnes, ils étaient aux abonnés absents. Il s’agit d’une erreur politique quand on sait le résultat de Nicolas Sarkozy, bien plus serré que ce que tout le monde annoncé. 

 

Les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences pour les législatives. Effet renforcé avec l’implantation de François Loncle sur le territoire

La droite est arrivée en tête dans 3 communes sur 10 aux présidentielles (Martot, Criquebeuf et Tostes) et n’en tient plus que 2 après le 17 juin, Tostes offrant une nouvelle défaite à FX Priollaud avec seulement 40.59% des voix.

Cette commune rejoint Les Damps et Igoville qui malgré l’étiquette de leur Maire n’offrent respectivement que 44.31% et 40.9% des voix au candidat du nouveau centre.

 

Il faut dire que la droite se cherche. Dans notre canton, les barons locaux n’organisent pas la suite et se contentent de tourner dans le sens du vent.

A l’échelle de la circonscription, malgré une certaine bonne volonté, les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous. Après la catastrophe Miquel en 2007 qui malgré le contexte favorable n’obtient que 46.49% des suffrages (22 637 voix), voilà maintenant le naufrage Priollaud qui réalise 42.95% des votes (19 730 voix).

Aubert est resté silencieux mais n’oublie pas son objectif principal (Louviers en 2014), Leroy offre pour la première fois une victoire au socialiste et Priollaud s’est risqué à aller chasser avec le Maire de Poses, Pierre Aubinais, sur les terres du Front National, lui empruntant au passage ses arguments de campagne, ca doit être ça le "nouveau" centre.

Autant dire qu’il y a du boulot pour trouver celles et ceux qui porteront les couleurs de la droite et/ou du centre sur notre territoire et même s’il ne faut pas confondre les élections, certains élus auraient tord de ne pas observer le changement de sociologie du corps électoral dans le canton de Pont de l’Arche.

 

A suivre, épisode 3 : Le Front de gauche dans l'impasse ?

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 10:37

Lundi 18 juin 2012, c’est la fin de longs mois de campagne pour celles et ceux qui se sont largement investis dans les différentes campagnes électorales, depuis les primaires citoyennes jusqu’a la victoire de François Hollande le 6 mai et la belle victoire de la gauche aux législatives.

Dans notre canton, les résultats appellent évidemment à un certain nombre de commentaires.

C’est notre feuilleton de la semaine où nous reviendrons assez largement sur les résultats.

 

IMG00135-20120617-2049Aujourd’hui, priorité au vainqueur. François Loncle et Bruno Questel ne cachaient pas leur joie hier soir (notre photo : aux cotés du Maire de Lery qui les accueillaient pour fêter la victoire).

 

Le député sortant qui a labouré la circonscription dans tous les sens depuis plusieurs mois renforce encore un peu ses résultats et l’emporte largement devant le candidat de droite. Il réalise ainsi 57.05% des suffrages. Malgré une abstention plus forte qu’en 2007 (44.74%  contre 40.06% en 2007), François Loncle maintient son nombre de voix (26050 contre 26 209 en 2007) alors que le candidat de droite s’effondre en perdant 3000 voix en 5 ans !

C’est une belle satisfaction également dans notre canton. Il réalisait 58% en 2007, il réalise hier 62.23%, améliorant de 7 points le score de François Hollande (54.94%).

Plusieurs communes du canton offrent d’ailleurs de très beaux résultats à François Loncle. C’est le cas d’Alizay, du Manoir et de Pîtres, au-delà de 70%.

A Pont de l’Arche, la barre de 60% est aussi franchie avec 61.29% contre 54.54% en 2007 et 54.85% pour François Hollande le 6 mai.

Le Parti Socialiste montre une fois de plus son implantation importante dans le canton de Pont de l’Arche et dès le premier tour avec un score de 36.38% (38% à Pont de l’Arche, 41% au Manoir, 45% à Pîtres entre autre …). Fruit d’un travail de terrain, d’une présence régulière, d’un investissement des élus locaux qui affichent la couleur.

 

C’est aussi le juste retour des électeurs envers un député qui a toujours montré son affection à notre territoire et sa présence dans les dossiers chauds. François Loncle a été un des premiers signataires de la proposition de loi visant à obliger une entreprise à vendre l’outil industriel quand des repreneurs crédibles présentent un projet. Beaucoup ont crié pendant les longs mois de luttes qui continuent chez M Real, peu sont passés aux actes, François Loncle l’a fait !

 

Résultats par communes :

Pont de l’Arche : Priollaud/38.71 – Loncle/61.29

Les Damps : Priollaud/44.31 – Loncle/55.69

Criquebeuf : Priollaud/53.4 – Loncle/46.6

Martot : Priollaud/55.76 – Loncle/44.24

Alizay : Priollaud/26.91 – Loncle/73.09

Le Manoir : Priollaud/28.74 – Loncle/71.26

Pîtres : Priollaud/28.6 – Loncle/71.4

Igoville : Priollaud/40.9 – Loncle/59.1

Tostes : Priollaud/40.59 – Loncle/59.41

Montaure : Priollaud/37.38 – Loncle/62.62

 

Demain, épisode 2 : La droite locale n’a pas fait campagne

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 19:05

Inscrits : 2998

Exprimés :  1612

Blancs et nuls :  62

Participation : 53,77% 

 

 

BV1

BV2

BV3

Total

%

François Xavier Priollaud

201 204   195 600   38,71 %

François

Loncle

 276  319  355 950 61,29 %

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article