Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 11:19

ChiffresLe conseil municipal du 11 avril est donc revenu longuement sur les affaires financières de la commune, sur la présentation du compte administratif 2010 (ce qui a réellement été réalisé en 2010) et sur le budget 2011.

 

Le Maire a présenté un compte administratif présentant un déficit de 296 000 euros sur sa section de fonctionnement. Mais comme l’a dit l’ancien Maire, « les chiffres sont têtus » et il n’est pas inutile de revenir sur l’analyse de cette situation.

 

La municipalité assume ce résultat, mais comme l’a précisé Richard Jacquet, ce résultat n’est pas une surprise. Questions d’avenir n’a eu de cesse durant le mandat de Dominique Jachimiak de pointer la hausse vertigineuse des dépenses de fonctionnement de la collectivité.

Le mécanisme est simple : des dépenses qui augmentent plus vite que des recettes, un écart qui se réduit d’années en années pour aboutir au déficit que nous connaissons aujourd’hui, c’est l’effet ciseau.

 

Il est possible de tout entendre mais l’ancien Maire de manque pas de toupet !

 

 

2001 à 2008

2008 à 2010

Dépenses de fonctionnement

46.4% soit 6.63% par an

18.7% soit 6.23% an

 

Le compte administratif 2010 fait apparaitre l’achat et la vente de la rue Morel Billet pour réaliser l’opération de logement en cours avec la Siloge. Ce chiffre fausse l’augmentation réelle des dépenses de fonctionnement qui est donc la suivante :

 

2001 à 2008

2008 à 2010

Dépenses de fonctionnement

46.4% soit 6.63% par an

10.2% soit 3.40% an

 

L’analyse plus détaillée est tout aussi parlante :

 

2001 à 2008

2008 à 2010

Charges à caractère général

36.5% soit 5.21% par an

24% soit 8% an

 

2001 à 2008

2008 à 2010

Dépenses de personnel

89% soit 12.71% par an

10.5% soit 3.5% an

 

C’est sur les charges à caractère général que les élus ont décidé de faire les économies les plus importantes, même si cette augmentation s’explique par la mise en application des mesures annoncées pendant la campagne et qui correspondent à de nouveaux services pour les habitants :

-          Mise en service du Tremplin qui montre chaque jour son utilité pour les habitants

-          Renforcement de la Police Municipale qui avait été abandonnée

-          Création de nouveaux services (jeunesse et vie sociale et animation et vie locale)

Concernant les dépenses de personnel, les chiffres expliquent la position de la municipalité de ne plus systématiquement remplacer poste pour poste mais prendre le temps de clarifier l’organisation de la collectivité avant de procéder à de nouveaux recrutements.

 

La municipalité actuelle s’est donc engagée depuis 3 ans dans une analyse de fond des dépenses de la collectivité qui n’a pas encore porté ses fruits. Car il ne s’agit pas de mettre en pansement sur une jambe de bois mais d’inverser durablement la tendance, c'est-à-dire de se limiter à des augmentations raisonnables qui doivent correspondre à l’augmentation du coût de la vie.

 

Coté dépenses, il a été indiqué  l’effort réalisé dans tous les secteurs d’activités de la commune, une mise en concurrence systématique des fournisseurs et la renégociation entamée de tous les contrats de la ville. Pour exemple, en 2010, les contrats d’assurance ont fait l’objet d’une analyse attentive, une procédure longue qui permettra à la ville d’économiser près de 200 000 euros en 5 ans.

 

Sur le front des recettes, il convient d’être prudent, tellement la situation des collectivités locales est précaire en raison de la réforme voulue par l’Etat. La ville a donc misé sur une stagnation de ses recettes et toute bonne nouvelle, s’il y a, viendra renforcer le résultat de l’exercice 2011.

Sur le même principe, regardons les recettes du mandat de l’ancien Maire et de l’équipe actuelle :

 

2001 à 2008

2008 à 2010

Recettes de fonctionnement

21.7% soit 3.1% par an

11.5% soit 3.83% an

La propriété de la rue Morel Billet apparaît également en recettes aussi il convient de retirer ce chiffre pour avoir une vue exacte :

 

2001 à 2008

2008 à 2010

Recettes de fonctionnement

21.7% soit 3.1% par an

4% soit 1.33% an

 

L’augmentation des recettes sur le mandat précédent a été notamment due aux constructions massives de lotissements. Le Chêne jaunet, le Clos des Cerisiers ou le Clos de la Borde ont à la fois permis à la ville de toucher de la taxe d’habitation et de la taxe foncière en plus et à la fois d’augmenter le nombre d’habitant et de toucher une dotation de l’Etat plus importante.

Mais les chiffres, la aussi, confirment « l’effet ciseau » décrit auparavant : des dépenses qui augmentent plus vite que des recettes.

 

Augmentation des dépenses

Augmentation des recettes

2001 à 2008

6.63% par an

3.1% par an

2008 à 2010

3.40% par an

1.33% par an

 

C’est à la lumière de ces éléments que le budget de la commune a été voté avec un triple objectif :

-          La maitrise du budget de fonctionnement de la ville

-          La poursuite des investissements sur la commune (nous y reviendrons dans la semaine)

-          Le maintien des taux d’imposition

 

L’opposition de son coté n’aura eu de cesse tout au long de cette soirée de fustiger le Maire et son équipe dénonçant tantôt l’augmentation des dépenses, tantôt les économies souhaitées en 2011. Une seule solution que l’ancien Maire a bien fini par avouer : l’augmentation des impôts qu’il a confirmé s’il devait reprendre les rênes de la ville !

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article

commentaires

Arfff 19/04/2011 20:00


Avec des données comme celle ci dessus, je ne m'ettonne pas de votre déficit ! Vos calculs sont comment dire ?? Arfff j'ai honte pour vous vraiment !


alain 19/04/2011 08:55



un déficit n'est jamais une bonne nouvelle mais j'apprécie cet état des lieux que vous présentez. d'autres communes sont dans cette situation et louviers s'en sort tout juste



frederic 18/04/2011 23:40



reporter la faute sur les autres ... pas tres convaincant comme defense , surtout que si ce deficit était causé par ceux d'avant, il se serait révélé avant 2011 non...



Questions d'avenir 19/04/2011 08:51



Questions d'avenir assume et le dit mais apporte des éléments d'explication



une archepontaine 18/04/2011 18:46



evidement il a encore des qualitees le pauvre il a toujours ete absent!!!!!!!!



rouge toujours 18/04/2011 18:18



Peut être, mais ils n'ont pas augmenté les impots locaux EUX!