Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 10:09

Madame la Préfète a réuni la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) le 14 avril dernier.

 

Cette commission avait deux objectifs.

 

Le premier, proposer une carte de l’intercommunalité dans le département. C’est ainsi que toutes les communes aujourd’hui isolées - c'est-à-dire n’appartenant à aucune intercommunalité - seront intégrées d’office. C’est le cas dans l’agglo, pour la commune de Portejoie.

Et pour notre territoire, c’est tout ! L’exception Euroise va perdurer et les deux communautés Seine Eure (CASE) et Seine Bord (CCSB) vont poursuivre leur chemin, chacun de leur coté, puisque la Préfète n’a pas voulu imposer une fusion.

Dont acte. Nous souhaitons néanmoins que des discussions s’engagent dans les semaines et dans les mois à venir, afin que des élus, en responsabilité, discutent ensemble de la création d’un territoire plus vaste qui saurait répondre aux défis du futur.

 

D’ailleurs, des discussions existent aujourd’hui entre la CASE, la CCSB et … la CREA !

De quoi s’agit-il ?

De travailler sur des coopérations renforcées entre ces trois territoires, ce qui pourrait être le cas sur le développement économique ou sur les transports. La CREA qui est à l’initiative de ce pôle métropolitain a déjà l’accord de la CCSB. La CASE devra se positionner dans les prochaines semaines. Ce nouvel outil semble être pertinent pour apporter des réponses concrètes aux nécessités de développement économique sur la rive droite de la seine entre Igoville et Pîtres en passant par Alizay et le Manoir.

 

Le deuxième objectif de cette commission : réduire le nombre de syndicats dans le département.

Nous sommes concernés au premier plan puisque l’Etat propose une fusion entre les syndicats d’Ecole de musique de Pont de l’Arche/Seine Bord et celui de Val de Reuil/Lery/Poses.

Nous ne comprenons évidemment pas cette proposition qui est en totale contradiction avec le point précédent. D’un coté le territoire des 4 cantons n’est pas pertinent et chacun travaille de son coté et de l’autre, les écoles de musique de Pont de l’Arche et Val de Reuil doivent se réunir. La logique nous échappe.

Aujourd’hui ces deux écoles ont leur place sur leur territoire et la seule logique comptable de l’Etat, qui souhaite réduire le nombre de syndicats dans le département, ne peut suffire à demander la fusion de ces deux entités. Ici, on ne parle pas de tuyau, de connexions et de station d’épuration. On parle d’élèves, de professeurs, de proximité, d’enseignement et d’accès à la culture.

 

Les collectivités concernées devront se positionner avant le 14 juillet sur le schéma proposé par la Préfète, avant une nouvelle rencontre en septembre qui devra permettre de trouver un consensus, espérons-le.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Divers et brèves
commenter cet article

commentaires

Bourhzaf hamza 30/05/2011 09:47



Bonjour, étant moi meme un habitant de la CREA je me réjouie de ces discussions visant a crée un pole metropolitain.


Seulement pourriez vous donner de plus amples informations sur ce projet, ou un lien d'information pour en suivre l'évolution ? Car a par votre blog rien ni personne sur le net n'en parle alors
que c'est un sujet tres intérésant.


Chaleuresement a vous.



Questions d'avenir 30/05/2011 23:12



Il nous manque à ce jour des éléments pour répondre précisemment à votre question.