Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 22:13

En plein milieu du mois de décembre, alors que scintillent dans nos rues les lumières de Noël, la direction de M-Real annonce un plan social qui devrait toucher une centaine de salariés. Voilà pour le cynisme. Une centaine de famille fêteront un drôle de Noël et attendront avec appréhension l’année 2010, signe d’incertitude.

 

La trahison, ce sont les promesses faites en premier lieu aux ouvriers, aux syndicats, aux élus du secteur et d’ailleurs, aux collectivités, ceux la même réunis en collectif depuis quelques semaines pour peser sur un projet crédible pour l’entreprise.

 

Depuis plusieurs mois, et à plusieurs reprises, sous couvert de communication et de transparence, la direction de M-Real reçoit celles et ceux qui le demandent, à commencer par les Maires du Canton afin de leur présenter le projet de ré industrialisation.

 

Le collectif réclame depuis le mois de novembre, ce que chacun demande depuis plusieurs mois : le redémarrage de l’unité de pâte à papier qui emploie directement 150 personnes et dont dépendent 1000 autres emplois dans toute la filière bois.

Ce même collectif adhère depuis le début au projet de ré industrialisation mais qui ne devait pas se faire au détriment des salariés de l’entreprise.

 

C’est ce que chacun a pu réaffirmer au fil des rencontres sollicitées avec des représentants du gouvernement ou avec les représentants de l’Etat dans le département.

 

Double trahison ?

 

Quel jeu joue t’il justement l’Etat ? Par naïveté avons-nous cru seulement un instant avoir le soutien du Gouvernement dans ce dossier ?

Il est à croire que ce plan était dans les tiroirs et qu’ils étaient quelques-uns à connaître les vraies intentions de la direction finlandaise de M-Real.

…c’est pourtant ces mêmes représentants de l’Etat qui avaient enlevé l’épine du pied de la direction lors du blocage de l’usine par les forestiers…

 

L’Etat capitule t’il ? Veut-il seulement se donner les moyens du combat ?

A l’heure du sommet de Copenhague, commençons par appliquer aujourd’hui les exigences indispensables de demain : un marché mondialisé n’est pas en contradiction avec une production régionalisée qui sera créatrice d’emplois et qui respectera notre planète.

 

Nous devons aujourd’hui réclamer que soit tenus les tables rondes annoncées. Plus que jamais, avec l’ensemble des partenaires afin de garantir un avenir au site d’Alizay et à l’ensemble des salariés.

 

Derrière le personnel de M-Real, derrière les syndicats, les élus locaux et partis politiques de gauche(1) soutiendront le rassemblement prévu mercredi 16 décembre à partir de 6h30 au rond point d’Alizay (RD 6015)

Venez donc gonfler les rangs de la mobilisation(2) !

 

Richard Jacquet

Maire de Pont de l’Arche

Vice-président de la Communauté d’Agglomération Seine Eure

 

(1) Certains sujets doivent faire l’objet d’une mobilisation qui doit transcender les clivages politiques. Il est à noter que les élus du canton de droite ne se sont pas manifestés depuis la création du collectif.

(2) Solidaires … la mobilisation débutant à 6h30, toutes celles et tous ceux qui le souhaitent pourront venir soutenir les salariés en lutte avant de rejoindre leur lieu de travail.

 

Retrouvez aussi l’info du collectif sur : http://www.lemotpourdire.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Arnaud Levitre 14/12/2009 20:47



Comme tu l'écris Richard, certains sujets doivent faire l'objet d'une mobilisation commune.
Il est déterminant que chacun prenne ses responsabilités. Les salariés le font. Le collectif assume. Reste à allumer la mèche de l'espoir qui permettra sans doute de voir notre combat commun pour
le canton vaincre par le haut du tableau. Pour cela, les politiques, chacun à leurs niveaux, doivent soutenir les salariés, rejoindre le collectif et redonner confiance par leur soutien et
leurs démarches actives. En tous le cas, un article qui fait bien plaisir.
Fraternellement,
AL



Jacques Calmon 14/12/2009 12:00


Il me semble utile de préciser la composition du collectif à ce jour:
-Les syndicats CGT et CFE/CGC.Filpac
-Les partis politiques:PCF,PS,NPA,MRC,PRG,Les Verts
-La ligue des droits de l'homme (LDH).

Ce même collectif rencontre le président de région le mercredi 16 décembre à 10h30.

Pour le blocage filtrant du 16 Décembre à 6h30,stationner à la gare d'Alizay-Pont de l'arche et se munir de son gilet fluorescent.
Cordialement