Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 10:45

On pourrait discuter longuement de sémantique. Fallait-il nommer le Ministre de l’industrie, Ministre du Redressement Productif ? L’avantage avec ce nom, c’est que l’objectif est affiché : le redressement.

Pour notre part, nous choisissons d’ailleurs de parler d’Alizay et plus de M Real.

M Real, c’est le passé et nous sommes intéressés par l’avenir.

 

Avec la fin du débat présidentiel, le combat pour l’emploi ne s’est pas arrêté dans notre canton et le collectif poursuit ses travaux aux cotés des membres de l’intersyndicale. Des manifestations d’ampleur devraient d’ailleurs rappeler à tous prochainement que la lutte continue.

Car dans quelques jours, l’Etat signera avec les dirigeants finlandais la convention de revitalisation du site âprement négocié et qui doit conduire à la création de 390 emplois. Le document prévoit toutes les modalités de suivi de cette convention, la participation financière de M Real, les engagements annexes du groupe comme notamment la cellule mis en place pour travailler sur la reprise.

 

L’objectif est donc aujourd’hui de s’assurer d’une reprise effective du site et preuve que le site présentait un intérêt avant le PSE, les repreneurs potentiels sont toujours présents même si les conditions ont aujourd’hui changé.

Le papier bien sûr, cœur de l’activité du site, l’énergie verte avec la chaudière, la création de biocarburant, solution d’avenir, le développement du port fluvial, tous ces projets sont aujourd’hui étudiés avec la plus grande attention. Nous devrons être néanmoins attentifs aux vautours qui tournent autour du site et qui attendent une mort définitive pour, toujours et encore, en faire de la ferraille et de l’argent.

 

Enfin, il y a la responsabilité de celles et ceux qui l’ont voulu et il n’ya pas de raison d’être plus indulgent aujourd’hui qu’hier.

Nous l’avons dit, l’objectif est annoncé : le redressement. C’est dans ce sens et en respect des engagements pris que Richard Jacquet a écrit dernièrement au Président de la République et à son nouveau Ministre, Arnaud Montebourg.

La responsabilité, c’est aussi celle de nos représentants à l’Assemblée Nationale et François Loncle suit ce dossier quotidiennement et depuis de longs mois comme nos élus régionaux et nous savons l’investissement de Guillaume Bachelay, notamment dans ce dossier, soutenu par Alain Le Vern.

 

Enfin, il y a les élus locaux et nous pensons que nous devrons mettre toutes les chances de notre coté pour réussir ce grand projet de redressement.

Aussi nous répétons que plus l’organisation de notre territoire sera cohérent, plus nous avancerons rapidement. C’est la question de l’intercommunalité et de la structure qui sera en mesure de porter un projet sur le territoire. Croire que Seine Bord pourra assumer seule les aménagements qui seront nécessaires est une gageure. Avec une intercommunalité nouvelle, née de la fusion de la CASE et de Seine Bord et avec le Pôle Métropolitain récemment constitué, nous faisons un pas de plus vers nos objectifs : la réindustrialisation et l’emploi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bibi 01/06/2012 09:59


bah la création des 390 emplois

Questions d'avenir 01/06/2012 14:42



La convention de revitalisation signée le 30 mai en Préfecture prévoit l'objectif de création de 390 emplois prioritairement sur le site d'Alizay. 326 au titre des suppressions d'emplois liées à
la fermeture du site et 64 au titre de l'objectif de création d'emplois de la convention du 9 décembre 2010 relative au précédent PSE et qui s'est trouvée cloturée avec la fermeture.



ouch 31/05/2012 16:54


étonnant qu'aucun salarié ne semble au courrant d'une telle décision. Info ou intox?

Questions d'avenir 31/05/2012 17:06



quelle décision !