Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 23:17

Le conseil municipal qui s’est tenu lundi 20 février a été l’occasion pour Angélique Chassy, adjointe aux finances, au Maire et à l’ensemble de l’équipe municipale majoritaire d’afficher clairement leurs objectifs à travers le débat d’orientations budgétaires qui préfigure le vote du budget au printemps.

 

Dans un contexte national tendu de diminution des déficits et devant de nombreuses incertitudes pour les collectivités, la ville décide donc de faire de l’exigence budgétaire sa ligne de conduite :

-    En réduisant son fonctionnement, en renégociant tous les contrats et en demandant un effort équitable à toutes les associations Archépontaines

-        En menant une politique d’investissement dynamique, à travers le centre de loisirs, l’effacement des réseaux, la mise en sécurité de bâtiments, l’accessibilité dans d’autres et en poursuivant le programme du cimetière

-   En tenant ses engagements et en décidant, encore une fois, malgré la difficulté de la situation de ne pas augmenter les impôts.

 

Richard Jacquet l’a dit. Il serait facile d’avoir recours à l’impôt mais les engagements sont là et tant que toutes les possibilités d’économies n’auront pas été explorées, la ville se refusera d’alourdir la note des habitants.

 

L’opposition ne nous a pas déçus, restant fidèle à elle-même, faisant semblant de ne pas comprendre le contexte, écrivant même le résultat du conseil avant qu’il soit terminé. L’ancien Maire reste enfermé dans des certitudes, parfois esseulé et souvent incompris car incompréhensible par les élus de la majorité (c’est normal) ou même de son propre groupe (c’est plus grave). Dans le billet qu’il a fait parvenir pour le prochain magazine municipal, quelques minutes après le conseil, il compare dangereusement le Maire de Pont de l’Arche au Président de la République sortant. C’est désormais son leitmotiv, les sortants doivent être sortis ! Il oublie qu’il a été maire et que les Archépontains ne veulent pas le voir revenir.

 

Il faut dire que la politique assumée par les élus est à l’opposée de celle de l’ancien Maire qui, souvenons nous, avait fait exploser les dépenses de fonctionnement de la ville, mettant la commune dans une situation très dangereuse, avait investi à tort et à travers, allant même jusqu’à nous laisser une moitié de halle sur les bords de l’Eure et avait augmenté les impôts à deux reprises dans son mandat.

 

Richard Jacquet et son équipe assument cette volonté, cette exigence, et poursuivent le travail engagé depuis 2008 qui a déjà largement porté ses fruits et dont les premières réalisations ont été publiées dans le bilan à mi-parcours disponible sur ce blog.

Et en 2014, les habitants voteront, comme tous les 6 ans mais, une chose est sure, nous attendrons ce moment avec impatience pour montrer qu’une autre gestion était possible et que Questions d’avenir l’a fait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article

commentaires

La cadence 02/03/2012 10:44


C'est clair! On les voyait gesticuler sur l'emploi. Résultat c'est Richard Jacquet qui mobilise le plus. On les voyait autour du collège. Résultat c'est sur le site de la commune qu'on est
informés. On les voyait sur l'échangeur. Résultat c'est la mairie qui gère l'info et le dossier (évidemment). Si une opposition sert à s'opposer quand il le faut, on mesure combien leur perte de
vitesse est une manière silencieuse d'avouer que, quelque part, il y a un pilote dans l'avion à Pont de l'arche!

Jean de Lacour (ainé) 21/02/2012 15:25


Je ne dirais pas que l'opposition est dépassée mais qu'elle accuse le coup. Le contraste est saisissant depuis quelques mois où elle perd même la bataille du net, le seul bastion où on
la voyait à la manoeuvre. Naguère, elle reprochait le manque de travaux. Ils sont apparus au grand jour dans les rues et dans les bâtiments publics. Elle reprochait de mauvaises finances.
Visiblement, elles ne sont pas si mauvaises (ou vont mieux ?). Il ne reste à l'opposition ou, tout du moins son meneur, que la haine envers Richard Jacquet. Une haine, dont on cherche la
justification, qui ne donne vraiment pas envie de rejoindre Pont de l'arche pour tous ! Heureusement pour la ville qu'il reste des gens assez positifs pour oeuvrer en sa faveur.

M DELARIVIERE J 21/02/2012 13:16


Oui mais M JACHIMIAK, est complètement dépassé, le pauvre il ne s'est plus que critiquer à chaque commentaire, sans rien ne proposer de concret. Un e opposition s'est valable mais avec des
personnes compétentes, il n'est  même pas capable de faire des propositions, pour les archépontains. Dans ce cas là je pense qu'il ne faut même pas  lui préter attention ,  et
éviter de lui répondre comme le fait notre maire et la majorité, avec juste raison. VIVE LA MAJORITE DE PONT DE L ARCHE ET NOTRE MAIRE

MAURICE ET HERVEY 21/02/2012 12:05


Complétement d'accord! il est grand temps que la gauche se rassemble autour de la défense des intérêts du peuple. Au lieu de diviser à la maniére de Mr Jackimiak pour des intérêts personnel. La
preuve, il ne fait même pas campagne pour Mélancho, le candidat du Front de gauche!

coeuràgauche 21/02/2012 11:40


j'ai toujours voté communiste parce que je crois au changement de la société. ca a toujours été le cas aussi aux municipales mais aujourd'hui j'ai honte de ce que je lis sur le blog de pont de
l'arche pour tous. je ne suis pas un pro jaquet mais c'est un homme de gauche. il ne faudrait pas ce tromper de combat