Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 15:57

DSC03875

Les ouvriers de M Real étaient présents au Conseil régional devant la nouvelle assemblée. C’est en ces termes qu’ils souhaitaient s’adresser aux nouveaux élus.

 

Je vous remercie de me donner la parole ce matin malgré votre emploi du temps chargé. Sachez que je parle  au nom de l’intersyndicale CGT et CFE-CGC de M-real, mais aussi au nom de tous les travailleurs en lutte non seulement pour le redémarrage de l’usine de pâte, mais pour le maintien et le développement de l’emploi sur notre site.

 

Nous avons tenu à être présents ce matin parce que notre combat s’est trouvé au centre de la campagne des élections régionales et que parmi les élus de cette assemblée, anciens comme nouveaux,  beaucoup ont manifesté un intérêt pour notre combat. Et au-delà même de notre propre sort, nous voulons dire, par notre présence symbolique que chez M-real comme ailleurs, les licenciements ça suffit, et qu’il faut que ça s’arrête.

 

Nous les M-real, il y a maintenant près de 5 mois que nous luttons, avec le soutien actif d’un collectif  qui regroupe le NPA, le PCF, le PS et les Verts. Pas une semaine ne se passe sans une action de masse, et c’est comme ça que nous avons réussi à sensibiliser l’ensemble des acteurs politiques et à obtenir le report d’un mois et demi du PSE ainsi qu’une expertise indépendante pour  démontrer la viabilité économique des solutions alternatives que nous avons développées.

Mais malgré tout, le fait est que la direction finlandaise a maintenu sa volonté de fermer l’usine de pâte et de licencier 106 d’entre nous. Cela dit, notre mobilisation fait quand même avancer les choses, même si c’est bien lent.

 

Monsieur Le Maire, membre de votre assemblée et par ailleurs Ministre de l’agriculture a annoncé  l’existence d’un éventuel repreneur, sans donner de nom du fait des négociations en cours. Il s’agirait d’un groupe intéressé non seulement par l’usine de pâte, mais par l’ensemble du site. D’ors et déjà, et sans préjuger de la suite, c’est une confirmation éclatante de ce que nous affirmons depuis le début: cette usine est conçue dès le départ comme une unité intégrée de production, à la fois de pâte et de papier, elle est parfaitement viable, et elle doit vivre !

 

Alors, nous refusons que notre sort dépende de la volonté  de quelques personnages bien installés dans leur conseil d’administration. De notre côté, sachez que la colère monte, que nous emploierons tous les moyens nécessaires, et que nous sommes déterminés.

 

De votre côté, le Conseil Régional précédent a accepté de prendre en charge une partie du financement de l’expertise, qui se fait sous la responsabilité des syndicats, et nous vous en remercions. Mais vous pouvez aussi contribuer d’une façon bien plus importante à faire pression sur le groupe M-real. Vous pouvez exiger le remboursement des aides que la Région leur a versé  dans les années précédentes, notamment pour construire une nouvelle tour Bioxyde.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maurice 10/04/2010 17:46



oui, il serait normal que les aides régionales si elles ont été apportés ne repartent pas en Finlande avec les bénéfices du groupe.


J'espère que la région va faire le nécessaire et avant tout pour l'industrie sans oublier les gens de votre filière bois. Aujourd'hiu que l'on parle bio énergie, économie, environnement, on ne va
pas nous dire que l'on fera crever une entreprise qui est essentielle et les gens qui savent travailler.


Alors merci à tous ceux y compris les politiques qui peuvent renverser le cours des choses et que les salariés continuent leur combat pour l'emploi. Continuez à nous donner des infps, c'est bien.



un électeur 09/04/2010 23:09



oui mais M JACHIMIAK, parait toujours être  en campagne  électorale et il ne s'est toujours pas positioné politiquement, cela viendra peut  être un jour ? ? ?, et il n'a toujours
pas digéré sa belle défaite de 2008 . Bon courage à la majorité