Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 16:14

Avant tout, je tiens à remercier chaleureusement les électrices et les électeurs de la 4e circonscription de l'Eure qui nous ont accordé cette très belle victoire. Leur confiance nous honore et nous oblige.

 

Avec plus de 57% des suffrages, nous portons très haut le succès de la majorité présidentielle. Au delà de la gauche, Bruno Questel et moi-même avons recueilli des voix qui témoignent d'un travail reconnu et d'une adhésion personnelle. Le score des principales villes, Louviers, Val-de-Reuil, Gaillon, Aubevoye, Bourgtheroulde, Pont-de-l'Arche, Bosc-Roger-en-Roumois, Pîtres, Le Manoir, La Haye-Malherbe, Incarville, Thuit-Signol, Saint-Pierre-des-Fleurs, Léry, etc., marque un progrès considérable. En outre, de nombreuses communes, qui avaient très majoritairement voté pour M. Sarkozy lors des présidentielles, nous ont offert la victoire. C'est la première fois depuis 1981 que nous l'emportons dans des communes comme Le Vaudreuil, Hondouville, Heudebouville, Saint-Pierre de Bailleul, etc. 

 

Il est vrai que notre adversaire UMP a commis l'erreur, au second tour, d'entreprendre une incroyable dérive vers la droite extrême et d'abandonner ainsi sa prétendue ligne centriste.

 

Dans l'Eure, avec l'élection de Jean-Louis DESTANS dont je me réjouis, nous serons deux représentants de la majorité présidentielle, pour travailler ensemble au service de tous nos concitoyens.       

 

Au moment d'accomplir mon septième mandat législatif, je n'ai qu'un seul objectif: agir en permanence pour le bien commun.

 

François Loncle

Député de l'Eure

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 00:00

Nos élus de droite dans le canton avaient-ils fait l’élection présidentielle avant le vote des Français ? Il faut le croire, car aucun des élus n’a mouillé la chemise durant ces campagnes, ils étaient aux abonnés absents. Il s’agit d’une erreur politique quand on sait le résultat de Nicolas Sarkozy, bien plus serré que ce que tout le monde annoncé. 

 

Les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences pour les législatives. Effet renforcé avec l’implantation de François Loncle sur le territoire

La droite est arrivée en tête dans 3 communes sur 10 aux présidentielles (Martot, Criquebeuf et Tostes) et n’en tient plus que 2 après le 17 juin, Tostes offrant une nouvelle défaite à FX Priollaud avec seulement 40.59% des voix.

Cette commune rejoint Les Damps et Igoville qui malgré l’étiquette de leur Maire n’offrent respectivement que 44.31% et 40.9% des voix au candidat du nouveau centre.

 

Il faut dire que la droite se cherche. Dans notre canton, les barons locaux n’organisent pas la suite et se contentent de tourner dans le sens du vent.

A l’échelle de la circonscription, malgré une certaine bonne volonté, les résultats ne sont toujours pas au rendez-vous. Après la catastrophe Miquel en 2007 qui malgré le contexte favorable n’obtient que 46.49% des suffrages (22 637 voix), voilà maintenant le naufrage Priollaud qui réalise 42.95% des votes (19 730 voix).

Aubert est resté silencieux mais n’oublie pas son objectif principal (Louviers en 2014), Leroy offre pour la première fois une victoire au socialiste et Priollaud s’est risqué à aller chasser avec le Maire de Poses, Pierre Aubinais, sur les terres du Front National, lui empruntant au passage ses arguments de campagne, ca doit être ça le "nouveau" centre.

Autant dire qu’il y a du boulot pour trouver celles et ceux qui porteront les couleurs de la droite et/ou du centre sur notre territoire et même s’il ne faut pas confondre les élections, certains élus auraient tord de ne pas observer le changement de sociologie du corps électoral dans le canton de Pont de l’Arche.

 

A suivre, épisode 3 : Le Front de gauche dans l'impasse ?

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 10:37

Lundi 18 juin 2012, c’est la fin de longs mois de campagne pour celles et ceux qui se sont largement investis dans les différentes campagnes électorales, depuis les primaires citoyennes jusqu’a la victoire de François Hollande le 6 mai et la belle victoire de la gauche aux législatives.

Dans notre canton, les résultats appellent évidemment à un certain nombre de commentaires.

C’est notre feuilleton de la semaine où nous reviendrons assez largement sur les résultats.

 

IMG00135-20120617-2049Aujourd’hui, priorité au vainqueur. François Loncle et Bruno Questel ne cachaient pas leur joie hier soir (notre photo : aux cotés du Maire de Lery qui les accueillaient pour fêter la victoire).

 

Le député sortant qui a labouré la circonscription dans tous les sens depuis plusieurs mois renforce encore un peu ses résultats et l’emporte largement devant le candidat de droite. Il réalise ainsi 57.05% des suffrages. Malgré une abstention plus forte qu’en 2007 (44.74%  contre 40.06% en 2007), François Loncle maintient son nombre de voix (26050 contre 26 209 en 2007) alors que le candidat de droite s’effondre en perdant 3000 voix en 5 ans !

C’est une belle satisfaction également dans notre canton. Il réalisait 58% en 2007, il réalise hier 62.23%, améliorant de 7 points le score de François Hollande (54.94%).

Plusieurs communes du canton offrent d’ailleurs de très beaux résultats à François Loncle. C’est le cas d’Alizay, du Manoir et de Pîtres, au-delà de 70%.

A Pont de l’Arche, la barre de 60% est aussi franchie avec 61.29% contre 54.54% en 2007 et 54.85% pour François Hollande le 6 mai.

Le Parti Socialiste montre une fois de plus son implantation importante dans le canton de Pont de l’Arche et dès le premier tour avec un score de 36.38% (38% à Pont de l’Arche, 41% au Manoir, 45% à Pîtres entre autre …). Fruit d’un travail de terrain, d’une présence régulière, d’un investissement des élus locaux qui affichent la couleur.

 

C’est aussi le juste retour des électeurs envers un député qui a toujours montré son affection à notre territoire et sa présence dans les dossiers chauds. François Loncle a été un des premiers signataires de la proposition de loi visant à obliger une entreprise à vendre l’outil industriel quand des repreneurs crédibles présentent un projet. Beaucoup ont crié pendant les longs mois de luttes qui continuent chez M Real, peu sont passés aux actes, François Loncle l’a fait !

 

Résultats par communes :

Pont de l’Arche : Priollaud/38.71 – Loncle/61.29

Les Damps : Priollaud/44.31 – Loncle/55.69

Criquebeuf : Priollaud/53.4 – Loncle/46.6

Martot : Priollaud/55.76 – Loncle/44.24

Alizay : Priollaud/26.91 – Loncle/73.09

Le Manoir : Priollaud/28.74 – Loncle/71.26

Pîtres : Priollaud/28.6 – Loncle/71.4

Igoville : Priollaud/40.9 – Loncle/59.1

Tostes : Priollaud/40.59 – Loncle/59.41

Montaure : Priollaud/37.38 – Loncle/62.62

 

Demain, épisode 2 : La droite locale n’a pas fait campagne

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 19:05

Inscrits : 2998

Exprimés :  1612

Blancs et nuls :  62

Participation : 53,77% 

 

 

BV1

BV2

BV3

Total

%

François Xavier Priollaud

201 204   195 600   38,71 %

François

Loncle

 276  319  355 950 61,29 %

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 15:40

Flyer PDA

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 20:12

Anne Terlez (MODEM)

Arnaud Levitre (PC)

Christophe Solal (LO)

FX Priollaud (NC-UMP)

Marie-Josée Danelli (DLREP)

Laetitia Sanchez (EELV)

Francois Loncle (PS)

Sophie Ozanne (NPA)

Julie Barbier (FN)

1,9%

15,1%

0,5%

25,8%

0,5%

3,1%

38%

0,5%

14,5%

Participation : 56%

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 16:27

Le premier tour des élections législatives se déroule donc aujourd’hui et nous pouvons déjà dire que la participation sera en nette baisse par rapport aux élections du 22 avril et 6 mai. Les journées sont parfois longues dans les bureaux de vote…

 

Qui sont les abstentionnistes du premier tour ? Seront-ils comme à l’habitude les électeurs de gauche, parfois dilettants qui attendent toujours le deuxième tour ou est-ce un électorat de droite démobilisé devant la déroute de l’UMP et la guerre des chefs qui s’annoncent ?

Enfin, ce soir nous observerons le score des candidats du Front National qui ne font pas campagne et souvent n’habitent même pas le département. Mais pour eux, pas besoin de déployer de gros efforts pour faire un score, les « Le Pen » père et fille s’en chargent pour eux.

Enfin, des candidats locaux tentent aussi l’expérience et nous mesurerons avec intérêt leur impact dans cette élection.

 

Alors avant les résultats de ce soir, petit retour en arrière, 5 ans plutôt. Ils étaient alors 15 postulants au poste de député. Les résultats du premier tour étaient les suivants …

 

Inscrits : 2845

Votants : 1756

Exprimés 1723 soit 60,56% de participation

 

Candidat

Nombre de voix

Pourcentage

Sonia LARDANS

68

3,94

Gaétan LEVITRE

287

16,66

Isabelle GUERINET

3

0,17

Jérôme BOURLET DE LA VALLEE

39

2,26

Françoise MIQUEL

460

26,7

Vincent JOLY

4

0,23

Bernard LEROY

264

15,32

Gaétan BAZIRE

22

1,27

Christophe SOLAL

12

0,69

Gérard PREVOST

39

2,26

Franck MARTIN

84

4,87

Bernard FRAU

60

3,48

Chantal BARLOY

8

0,46

Gisèle LEMOINE

15

0,87

François LONCLE

358

20,78

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans 2012
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 11:40

Une certaine amertume régnait jeudi soir dans les rangs des délégués communautaires sur ce sujet.

Parce qu’après de longs mois de discussions, d’échanges constructifs, d’analyses des compétences, de la situation des personnels, du patrimoine et des finances des deux intercommunalités, les délégués de la Communauté de Communes Seine Bord ont voté mercredi soir contre une fusion au 1er janvier 2013, remettant cet indispensable organisation du territoire au 1er janvier 2014.

Autant dire que beaucoup ne croient pas à ce scénario car remettre à 2014, reviendrait à proposer des changements profonds trois mois avant les élections municipales et certains pensent que le débat doit être porté devant les électeurs à cette occasion.

Techniquement, ca ne pourra pas être non plus au 1er janvier 2015, compte tenu des délais d’installation des conseils municipaux, des prises de décisions des nouveaux élus et du temps nécessaire réclamé par les service de l’Etat pour mettre en route ce projet d’envergure.

Au mieux, ce projet sera remis au 1er janvier 2016, soit dans 4 ans !

 

Certes la décision est lourde de conséquences pour les deux intercommunalités et pour tous les élus du territoire, mais il vient un temps où les élus doivent prendre leur responsabilité et mesurer l’intérêt fort que nous avons aujourd’hui à nous retrouver dans une même structure.

Un seul exemple, le développement industriel au nord de la Seine et à l’entrée de la vallée de l’Andelle. Les projets avancent à grand pas mais il viendra le temps de savoir qui sera en mesure de les porter.

Ni Seine Bord de par sa taille, ni Seine Eure car hors de son périmètre ne pourra être ce porteur et seule une fusion et une prise en compte de ces grands projets dans le cadre du Pôle Métropolitain, nous permettront de répondre aux exigences et aux attentes des habitants parmi lesquelles, l’emploi est une priorité réaffirmée pour tous.

 

Un accord des deux collectivités avant la fin mai permettait d’aller un peu plus loin dans le projet et de travailler sur des simulations réelles, d’écrire des projets de statuts, d’organiser  les transferts de personnels et de compétences, sachant qu’à tout moment, le projet de fusion pouvait être stoppé par l’une ou l’autre des deux collectivités en cas de désaccord.

Au lieu de cela, nous avons opté pour le statuquo et la dernière réunion d’échange prévu ce soir a été annulée à la demande des élus de Seine Bord.

 

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 10:45

On pourrait discuter longuement de sémantique. Fallait-il nommer le Ministre de l’industrie, Ministre du Redressement Productif ? L’avantage avec ce nom, c’est que l’objectif est affiché : le redressement.

Pour notre part, nous choisissons d’ailleurs de parler d’Alizay et plus de M Real.

M Real, c’est le passé et nous sommes intéressés par l’avenir.

 

Avec la fin du débat présidentiel, le combat pour l’emploi ne s’est pas arrêté dans notre canton et le collectif poursuit ses travaux aux cotés des membres de l’intersyndicale. Des manifestations d’ampleur devraient d’ailleurs rappeler à tous prochainement que la lutte continue.

Car dans quelques jours, l’Etat signera avec les dirigeants finlandais la convention de revitalisation du site âprement négocié et qui doit conduire à la création de 390 emplois. Le document prévoit toutes les modalités de suivi de cette convention, la participation financière de M Real, les engagements annexes du groupe comme notamment la cellule mis en place pour travailler sur la reprise.

 

L’objectif est donc aujourd’hui de s’assurer d’une reprise effective du site et preuve que le site présentait un intérêt avant le PSE, les repreneurs potentiels sont toujours présents même si les conditions ont aujourd’hui changé.

Le papier bien sûr, cœur de l’activité du site, l’énergie verte avec la chaudière, la création de biocarburant, solution d’avenir, le développement du port fluvial, tous ces projets sont aujourd’hui étudiés avec la plus grande attention. Nous devrons être néanmoins attentifs aux vautours qui tournent autour du site et qui attendent une mort définitive pour, toujours et encore, en faire de la ferraille et de l’argent.

 

Enfin, il y a la responsabilité de celles et ceux qui l’ont voulu et il n’ya pas de raison d’être plus indulgent aujourd’hui qu’hier.

Nous l’avons dit, l’objectif est annoncé : le redressement. C’est dans ce sens et en respect des engagements pris que Richard Jacquet a écrit dernièrement au Président de la République et à son nouveau Ministre, Arnaud Montebourg.

La responsabilité, c’est aussi celle de nos représentants à l’Assemblée Nationale et François Loncle suit ce dossier quotidiennement et depuis de longs mois comme nos élus régionaux et nous savons l’investissement de Guillaume Bachelay, notamment dans ce dossier, soutenu par Alain Le Vern.

 

Enfin, il y a les élus locaux et nous pensons que nous devrons mettre toutes les chances de notre coté pour réussir ce grand projet de redressement.

Aussi nous répétons que plus l’organisation de notre territoire sera cohérent, plus nous avancerons rapidement. C’est la question de l’intercommunalité et de la structure qui sera en mesure de porter un projet sur le territoire. Croire que Seine Bord pourra assumer seule les aménagements qui seront nécessaires est une gageure. Avec une intercommunalité nouvelle, née de la fusion de la CASE et de Seine Bord et avec le Pôle Métropolitain récemment constitué, nous faisons un pas de plus vers nos objectifs : la réindustrialisation et l’emploi.

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 11:34

petites scènesNon la Communauté n’a pas la compétence culturelle et pourtant l’agglomération lance ce week-end son premier festival : les petites scènes.

 

Issu d’une réflexion des élus communautaires des 29 communes du territoire, la CASE entend créer une nouvelle dynamique sur le territoire, créer un événement fédérateur autour de la culture comme c’est le cas avec le Marathon Seine Eure depuis plusieurs années dans le domaine sportif, développer l’attractivité du territoire et proposer aux 60 000 habitants, dans toutes les communes et principalement les plus petites des spectacles qui permettront à chacun un accès à la culture.

 

La volonté des élus de l’agglomération a été de coupler ces offres de spectacles à des événements organisés par les communes. Ici, la fête patronale, ailleurs l’inauguration de la mairie ou de l’école, ailleurs encore un anniversaire, un marché…

La CASE a co-construit ainsi ce projet  avec la Scène Nationale Evreux Louviers et dès dimanche, les rendez-vous promettent d’être nombreux. 12 communes pour ce premier festival, plus de 25 représentations sur tout le territoire pour toute la famille et des rendez-vous volontairement gratuit pour la majeure partie ou très accessible (4 euros maximum).

 

casier de la reineDimanche, l’agglomération a donc rendez-vous au café des Artistes de la Haye Malherbe, un nom bien choisi pour ce premier arrêt !

Fred Ladoué de la compagnie Volpinex propose les aventure trépidantes du Chevalier Armagnac et de ses comparses, le 3 mousquetaires, Martini, Porto et Calvados à la recherche des 12 bouteilles de Fernet-Branca de la Reine. Mais du palais de Louis XIII jusqu’à la distillerie du duc Buckingham, nos héros ne sont pas à l’abri des pièges tendus par le Cardinal de Richelieu, l’Eminence Rouge. On ne se méfie jamais assez de la prohibition espagnole !

 

Les autres rendez-vous du mois de juin passeront par Saint Pierre du Vauvray, Saint Etienne du Vauvray, Andé, Incarville et le Manoir en attendant la deuxième partie du festival au mois de septembre 2012. Une bonne occasion de voyager entre Seine et Eure. A dimanche !

 

Les Petites Scènes

« Le casier de la Reine »

Dimanche 27 mai à 14h30, 16h et 17h30

au Bistrot des Artistes, Chez Antoine, Place de la Mairie

En partenariat avec la commune de la Haye Malherbe et le Comité des fêtes

A voir en famille - Gratuit

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Intercommunalité
commenter cet article