Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 14:39

ELECTION 2Madame, Mademoiselle, Monsieur,

 

 

Dimanche prochain, chacune et chacun d’entre nous sera appelé à se prononcer sur le choix de notre prochain Président de la République. Plus qu’un homme ou une femme, c’est aussi un projet de société pour lequel nous devrons collectivement faire un choix.

 

Je sais votre attachement aux valeurs de démocratie. Je sais aussi souvent, pour en avoir longuement discuté avec vous durant cette campagne, la résignation qui peut être la vôtre. Je veux vous dire qu’il n’y a aucune fatalité et je veux croire, avec vous, que nous pouvons collectivement peser sur les choix de notre pays. Pour cette raison, je vous appelle à venir voter très nombreux et à formuler un choix.

 

Je vous demande de ne pas vous abstenir et de faire de Pont de l’Arche la commune la plus citoyenne de France. Je vous propose de montrer l’exemple aux jeunes générations et de leur dire que des millions de personnes vivent sous des dictatures sans jamais avoir la parole ni la possibilité d’exprimer un choix.

 

Voter prend seulement quelques minutes. Vous avez aussi la possibilité de voter par procuration si vous êtes absent(e) de Pont de l’Arche dimanche en vous rendant dès maintenant à la Gendarmerie.

 

Je veux aussi vous dire mon engagement et celui d’un grand nombre des membres du conseil municipal aux côtés de François Hollande. Après les cinq dernières années que nous venons de vivre, plus personne ne peut dire que la droite et la gauche se ressemblent. Quand la Droite a permis aux multinationales de ne pas payer d’impôt ou presque, d’accroître les inégalités, d’augmenter d’un million le nombre de chômeurs et de 650 milliards la dette de la France…, la Gauche elle a voté les congés payés, a aboli la peine de mort, a créé la couverture maladie universelle, a ouvert les droits à la retraite à 60 ans et entre 1997 à 2002 avait créé un million d’emplois…

 

Redresser la France dans la justice, soutenir l’entreprise et créer des emplois, donner toutes les chances à nos enfants de réussir en donnant la priorité à l’éducation, assurer la sécurité de chacun, telle est l’ambition de François Hollande.

Il faut encore convaincre pour assurer cette victoire attendue et c’est au premier tour, dimanche prochain, que nous pouvons le faire en plaçant largement en tête François Hollande, qui est aujourd’hui le seul candidat à pouvoir faire gagner la gauche le 6 mai.

 

Sincèrement engagés à vos côtés.

 

Richard Jacquet

Maire de Pont de l’Arche

et les élus signataires du conseil municipal*

 

*Ludovic Aumont, Véronique Bertrand, Nicolas Bouillon, Marie Christine Calmon, Hervé Castel, Angélique Chassy, Karine Demarest, Merry Djiba, Carole Hervagault, Armand Launay, Marie Claude Lauret, Roger Leblond, Nicolas Lecarff, Paulette Lecureux, Pascal Marie, Chantal Moulin, Guy Murvil, Albert Naniyoula, Mélissa Pousset, Cédric Viguerard.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:42

indemnites-depenses-elus-chambres-regionales--L-1.jpg… ou la vérité sur les indemnités des élus

La question est lancinante depuis quelques temps. Des suppositions, des articles nauséabonds, des insinuations et toujours les mêmes propos véhiculés, avec ou sans point d’interrogations. Quand les arguments manquent, la démagogie prend le pas et le « tous pourris » resurgit.

On suppose alors que les élus se font du beurre sur le dos des administrés et qu’ils gagnent des sommes hallucinantes.

 

Dans le débat sur les finances de la ville, l’ancien maire de la commune a proposé que les élus réduisent eux-mêmes leurs indemnités de 10%, comme ils l’imposent au budget de fonctionnement de la ville et aux associations. Cet argument est revenu dans sa bouche au conseil municipal en parlant de geste symbolique comme le propose François Hollande, concernant les indemnités du Président de la République. Ce qu’il oublie de dire au passage c’est que le maire de Pont de l’Arche n’a pas augmenté son indemnité de 176% comme l’a fait Nicolas Sarkozy en arrivant à l’Elysée.

 

Les élus de la ville touchent une indemnité dont le montant maximum est fixé par décret et correspond à la strate de population. Si les indemnités d’élus ont augmenté depuis 2008, c’est la conséquence de l’augmentation du nombre d’élus au Conseil Municipal. Pont de l’Arche en 2008 a changé de strate de population passant au-delà des 3500 habitants. Cela a eu pour effet un changement du mode de scrutin (du panachage au scrutin de liste) et une augmentation de 23 à 27 élus, augmentant dans le même temps le nombre d’adjoint et de conseillers délégués.

 

Le maire aujourd’hui ne gagne donc pas plus que le précédent, le brut annuel étant même inférieur à ce que touchait son prédécesseur. Notons par ailleurs que Richard Jacquet a mis, un temps, entre parenthèse, une carrière professionnelle pour consacrer le temps nécessaire au mandat que lui ont confié les habitants. Il travaille donc aujourd’hui à mi-temps et est présent chaque jour pour la ville.

Notons également que les élus Archépontains se sont positionnés contre une augmentation de leurs indemnités, rendus possible par décret en 2010.

 

La vérité consisterait parfois à reconnaître, surtout pour des personnes qui ont exercé le mandat exigeant de Maire, le poids important de la charge et l’engagement total nécessaire pour assurer correctement sa mission.

 

Les chiffres indiqués dans le tableau ci-dessus correspondent aux indemnités maximum autorisées.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 09:41

Le conseil municipal du 12 avril a adopté le budget 2012 de la ville, l’occasion de revenir pour nous, sur les éléments essentiels des finances de la commune et de rétablir quelques vérités.

 

Car on aura tout entendu sur les finances de la ville et il n’en n’est rien !

 

Pont de l’Arche termine l’exercice 2011 avec un excédent de plus de 880 00 euros. Un excédent dû à de multiples facteurs, à commencer par le versement de dotations complémentaires qui viennent remplacer les recettes liées à l’ancienne taxe professionnelle, à des ventes de terrains, mais également à des efforts importants menés sur les dépenses quotidiennes de la ville et notamment sur tous les contrats que la ville passe avec ses prestataires.

Le Maire avait prévenu les fournisseurs de la ville lors de la cérémonie des vœux. Tous les contrats sont épluchés un par un et les économies sont dégagées. Les élus ont décidé de mener une politique offensive sur les dépenses de fonctionnement pour assurer la qualité des services, en tenant compte des recettes de la ville qui stagnent ou baissent.

L’année 2012 verra se poursuivre ce travail avec des renégociations importantes pour la ville, à commencer par la téléphonie et les dépenses de chauffage. « Rien n’est jamais acquis » pour Richard Jacquet qui précise que certaines dépenses qui ont déjà fait l’objet de renégociation seront à nouveau travaillées, notamment en recherchant des mutualisations avec la CASE, les communes voisines ou encore avec le centre de gestion de l’Eure.

 

Pas d’austérité dans ce budget d’un peu plus de 5 millions d’euros. Angélique Chassy parle d’exigence budgétaire et pointe notamment la démarche volontariste de la ville qui a mis en place un nouveau régime indemnitaire pour les agents (70 000 euros supplémentaires). Le Maire a insisté sur l’engagement de la ville aux cotés de ceux qui souffrent le plus. Le budget du CCAS est augmenté et la ville mènera en 2012 une réflexion importante sur la redéfinition de ses politiques sociales pour mieux coller aux nouvelles réalités du territoire.

 

Coté investissement, quoi qu’on en dise, Pont de l’Arche poursuit une politique volontariste. Un millions d’euros d’investissement réalisé en 2011 et près de 3 millions projetés en 2012 avec la concrétisation de projets attendus.

Guy Murvil est revenu sur les projets de la ville. Le centre de loisirs sur lequel les élus ont du voter des avenants relatifs à des prescriptions complémentaires sur le désamiantage et le déplombage, l’effacement des réseaux avec la deuxième tranche de la rue Charles Michels, les aménagements de sécurité dans la ville, les préconisations imposées par les commissions de sécurité dans différents bâtiments, le renouvellement de mobilier dans les écoles, l’équipement complet de la 13ème classe élémentaire…

 

Enfin, 4ème budget voté par l’équipe municipale et aucune augmentation des taux contrairement aux préconisations de l’opposition. L’engagement et tenu, même si la situation est complexe. L’endettement est pour sa part maitrisé pour ne pas alourdir l’annuité de la ville.

Nous aurons l’occasion de revenir dans les jours qui viennent sur les débats importants qui ont marqués ce conseil municipal.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Finances publiques
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 09:52

Le premier tour aura lieu le dimanche 22 avril prochain.

 

A Pont de l’Arche, comme dans toutes les communes de France, les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h (excepté pour les grandes villes où les bureaux de vote fermeront à 20h).

Trois bureaux de vote. Le 1 et le 2 à l’Espace des Arts’Chépontains et le troisième à l’Espace Jeunesse (Mille Club).

Pour voter, munissez-vous d’une pièce d’identité, seul document obligatoire pour voter. La carte électorale, si elle n’est pas indispensable, est pratique pour retrouver votre numéro d’électeur. Chaque électeur a dû recevoir sa nouvelle carte indiquant le lieu de vote. Si vous n’avez pas reçu de carte, vous pouvez contacter les services de la mairie au 02 32 98 90 70.

Si vous n’avez pas fait les démarches nécessaires suite à un déménagement notamment, vous pourrez voter au dernier lieu où vous avez voté.

 

Sachez qu’il est encore tant d’établir une procuration en cas d’absence. Le vote par procuration permet de se faire représenter le jour de l’élection par un électeur de son choix.

Pour ce faire, rendez-vous à la gendarmerie le plus tôt possible pour tenir compte des délais d’acheminement et de traitement de la procuration en mairie.  Vous devez vous présenter en personne auprès des autorités compétentes muni de votre justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire), ainsi que du nom de famille, nom d’usage, prénom(s), adresse, date et lieu de naissance de la personne qui votera pour vous.

La procuration est établie pour une seule élection (1er tour, 2ème tour ou les deux tours) ou pour une durée déterminée (un an maximum pour les personnes résidant en France, 3 ans pour celles résidant à l’étranger). Vous pouvez donc effectuer en une fois la démarche pour les deux tours des élections présidentielles et législatives.

   

Vous êtes inscrits sur les listes électorales de Pont de l’Arche et vous cherchez une personne à qui donner procuration … contactez nous !

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:10

DSC00007.JPGChaque année, Richard Jacquet, maire et les élus arpentent les rues de la ville à la rencontre des habitants. Les visites de quartier sont nées en 2009 pour répondre aux besoins des Archépontaines et des Archépontains et pour instaurer un dialogue direct avec les riverains.

Exit les réunions de quartiers par bureau de vote qui réunissaient que très peu d’habitant, désormais les élus peuvent se rendre compte des situations évoquées sur place et apporter des réponses concrètes dans les meilleurs délais.

 

C’est l’objectif du maire et de la municipalité à travers ces visites, car comme le dit souvent Richard Jacquet : « on pourra construire le plus beau château du monde, si un trou dans la chaussée n’est pas réparé devant sa porte ou si l’éclairage public est défaillant dans sa rue, les riverains verront d’abord, les petites choses qui ne facilitent pas leur quotidien ».

C’est donc les tracas quotidiens qui sont le plus souvent à l’ordre du jour de ces visites. La vitesse, le manque de civilité de certains, les problèmes d’écoulements des eaux, la voirie, tout est passé en revue.

Toutes les demandes sont ensuite relayées dans les services.

Nous répondons aussi vite que possible précise Guy Murvil, adjoint au Maire à l’équipement et à la sécurité. Quand les demandes exigent des investissements plus importants, cela fait l’objet d’études dans les services ou en liaison avec les techniciens de la CASE qui a la compétence voirie. Le maire et les services se voient ensuite à plusieurs reprises dans l’année pour vérifier l’avancée de toutes les demandes.

 

Samedi matin, les élus ont parcouru le boulevard de la marne, la place Briand, la rue Maurice Delamare... Deux autres visites sont prévues en mai et juin. Les habitants sont prévenus à chaque visite du passage prochain des élus.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:52

Le vendredi 30 mars, près de 500 personnes étaient réunis devant les grilles de l’entreprise. Dernière journée pour tous les salariés.

Tous étaient venus se dire au revoir. Les anciens de M Real étaient là aussi, les élus du secteur, les représentants de partis politiques, tous les membres du collectif entouraient l’intersyndicale pour cette journée particulière.

Car si la mobilisation fait toujours plaisir à voir surtout après autant de mois de combat pour la sauvegarde de l’emploi, tous avaient en tête la lettre recommandé qui les attendait cette semaine dans leur boîte aux lettres.

Cette lettre, nous nous sommes tous battus pour qu’elle n’arrive pas mais le pouvoir Finlandais et certainement celui de l’argent aura été plus fort… pour l’instant !

 

IMG00077-20120330-1229.jpgThierry Philippot, Eric Lardeur, Jean-Yves Le Mahieu, entourés de tous leur collègues ont prononcé des mots difficiles mais nécessaires et comme d’habitude se sont refusés à toute résignation car les accords signés sont là et ils doivent maintenant devenir réalité.

L’objet, la réindustrialisation du site, tout de suite et la création d’un nombre d’emploi significatif. C’est ce sur quoi s’est engagé l’actionnaire finlandais en acceptant de revendre le site une fois le PSE terminé et il doit, de toute urgence, tenir ses engagements.

Les élus ont réaffirmé leur soutien aux salariés et même si les murs de l’usine ne résonnent plus du bruit des machines, le collectif doit poursuivre son action et aller jusqu’au bout du combat.

Il appartient plus que jamais à l’Etat et à ses représentants dans notre département de s’assurer de la suite et d’imposer des objectifs chiffrés à M Real.

Et alors, nous pourrons nous retrouver devant l’usine, avec le sourire et la fierté d’avoir rendu aux salariés un emploi et des perspectives de vie.

En attendant cela, beaucoup réfléchissent à leur avenir. Certains vendront leur maison et partiront pour d’autres régions, là où ils pourront retrouver un emploi, d’autres s’engagent déjà dans des formations, dans des reconversions…

Nous continuons à nous battre pour vous et même si tous ne reviendront pas, nous irons jusqu’au bout de ce combat et nous savons que tous regarderont, de là où ils seront, l’avenir d’un site dans lequel tous croyaient.

Repost 0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:27

Jeudi 12 avril à 19h30, les élus se réuniront en Conseil municipal.

Un conseil avancé d’une heure pour prendre le temps d’étudier les délibérations à l’ordre du jour et notamment le compte administratif de la ville 2011 et le budget 2012.

 

Le compte administratif retrace la réalité des dépenses et des recettes de la ville sur un exercice et doit être en parfaite conformité avec le compte de gestion du percepteur. Le budget est quant à lui un exercice de prévision des dépenses et des recettes.

Les élus reviendront donc sur la situation financière de la ville et sur l’avenir des collectivités territoriales qui restent sombre, ils débattront des actions de l’année 2012 et du budget d’investissement qui verra un certain nombre de projet se terminer.

Le même exercice se déroulera pour évoquer le budget du camping municipal qui a rouvert ses portes depuis une semaine.

 

Les élus seront amenés à se prononcer sur d’autres dossiers et notamment sur une préemption de bail commercial. Cette possibilité avait été instaurée par les élus au début du mandat fin de développer l’offre de commerce de proximité. Enfin, le Maire proposera une motion de soutien aux salariés de Paris –Normandie.

 

L’ordre du jour intégral est disponible sur le site de la ville : link

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Conseil municipal
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:58

DSC01031Samedi 31 mars, Richard Jacquet invitait 53 jeunes Archépontains pour une fin de matinée conviviale et citoyenne.

Entourés des élus de la municipalité, les jeunes ont reçu des mains du maire, leur carte d’électeur et le livret du Citoyen à trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle.

Il n’était pas question de faire de la propagande, loin de là, mais de rappeler aux jeunes majeurs de la commune les droits et devoirs qui leur incombent désormais ayant franchi l’âge de la majorité.

Les symboles de la République étaient bien là. Notre devise, « Liberté, Egalité, Fraternité », « Marianne », le Drapeau … Le maire a rappelé l’héritage de la révolution française et de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen et de nos constitutions successives.

Pour leur part, les jeunes Archépontains ont répondu en nombre, montrant leur intérêt pour des votes où ils ont désormais leur mot à dire et pour des idées qu’ils comptent bien défendre.

Repost 0
Published by Questions d'avenir - dans Citoyenneté
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 15:15

SEALYNX_LICENCIEMENT.jpgLe dossier de la réindustrialisation de la vallée de l’Andelle est un dossier prioritaire de l’Etat qui met en place depuis peu un arsenal qui devra montrer son efficacité.

Mais avant de parler de réindustrialisation, nous devons à tout prix éviter la désindustrialisation !

L’entreprise Sealynx est un sous traitant du secteur automobile qui produit des joints d’étanchéité. Sa production est pour une très grande partie (85%) destinée à Renault. PSA représente 10% de la production.

 

L’entreprise auparavant, appelée Metzeler, s’est séparée de plusieurs de ses activités en 2007. Elle comptait alors 970 salariés.

Renault, pour qui cette entreprise est stratégique, a favorisé la mise en place d’une nouvelle entité devenue Sealynx. L’entreprise a connu des difficultés importantes et a connu un PSE qui a amené les effectifs à 720 salariés. Sealynx a été placée en redressement judiciaire en décembre 2010 avant d’être reprise par l’indien RUIA en mai 2011. Renault a, là aussi, accompagné cette reprise en versant 5 millions d’euros à l’industriel indien. RUIA s’est très vite envolé avec l’argent et depuis Octobre 2011, Sealynx/Ruia est à vendre.

 

A ce jour, ils sont encore près de 500 à travailler pour ce poumon économique de la vallée de l’Andelle, même s’il est sous respirateur artificiel !

L’activité est viable et l’entreprise possède de véritables atouts à commencer par sa capacité d’innovation, son expertise et sa maitrise des procédés et il ne manque aujourd’hui qu’un repreneur solide avec là aussi, un projet industriel pour investir, moderniser et donner toutes les chances à cette entreprise de vivre et de se développer.

 

La responsabilité de Renault vis-à-vis de Sealynx est lourde et illustre parfaitement le comportement du premier constructeur Français à l’égard de ses sous-traitants. Sealynx, par ailleurs, reste un maillon stratégique pour Renault, d’où son investissement dans les plans de reprise successifs et encore aujourd’hui, où les dirigeants de Renault participent au suivi mis en place par le Préfet de l’Eure, dans un dossier devenu très sensible pour tous.

 

Plusieurs repreneurs se sont manifestés depuis plusieurs semaines, mais nous devrons être vigilants, aux coté des syndicats pour s’assure qu’il ne s’agira pas de venir vider le carnet de commandes pour un autre site et par la même occasion les salariés de leurs usines ! Encore une fois, il semble que Renault tienne le scénario entre ses mains.

 

Le scénario à privilégier devra être celui qui conjuguera les éléments convergents à savoir : la sauvegarde de l’emploi, un projet industriel cohérent accompagné de garanties financières et sociales et la réévaluation du prix des pièces produites.

Sans ces garanties, il revient à l’Etat de négocier pour qu’avec l’appui du Fond de Modernisation des Equipementiers Automobiles, et prioritairement avec Renault, pour que Sealynx devienne une filiale du constructeur.

Repost 0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 14:38

BANDEAU-CHAUSURES-2012.jpgProchaine vente d’usine…

Vendredi 30 et samedi 31 mars 2012

Le Made in France, c’est chez Marco

Repost 0